Venus - Ben Bova

Genre littéraire autour de la science à l'état brut dont les découvertes ou les évolutions ne sont pas en contradictin avec l'état des connaissances scientifiques actuelles.
Répondre
Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6723
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 28

Message par Agenor » 11 nov. 2013, 12:45

Vénus de Ben Bova

Image

Résumé :
  • Martin Humphries, un industriel milliardaire tout-puissant, ne s'est jamais remis de la disparition de son fils Alex lors d'une mission sur Vénus. Quand il décide d'offrir plusieurs milliards de dollars à qui
    ramènera son corps, Van Humphries relève ce pari insensé. En mémoire de son frère aîné mais aussi pour prendre sa revanche sur ce père qui ne lui pardonne pas d'être encore vivant. Il n'est cependant pas seul à prendre le départ : un adversaire de taille, ennemi farouche de son père, s'est déjà lancé dans la course. Quand les deux vaisseaux s'engouffrent dans les tempêtes empoisonnées de cette planète inconnue, ils découvrent quelque chose de si surprenant, si invraisemblable, que toute leur expédition en sera bouleversée.

Éditeur : Fleuve Noir
Date de sortie : Octobre 2005
Disponible en format Poche : Oui


Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6723
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 28

Message par Agenor » 12 nov. 2013, 20:50

Ce fut vite lu :) ! 500 pages au compteur, découpées en beaucoup de chapitres et écrit assez gros ^^
Ce fut assez plaisant à lire pour décompresser entre deux histoires de Stephen Baxter. D'ailleurs c'est assez marrant de pouvoir comparer deux auteurs. Entre Stephen Baxter qui écrit des pavés de 800 pages très détaillés et Ben Bova, il y a pas mal de différences ! Pour Baxter, les 100 premières pages du récit concernent la mise en place des missions spatiales avec beaucoup de détails techniques (parfois un peu superflus pour des néophytes ...), alors que Ben Bova au bout de 20 pages hop on était en route vers Vénus !

Ce qui m'a un peu déplût dans ce livre c'est le fait que les personnages soient relativement peu travaillés. Certes il y a l'histoire qui tient un peu en suspens (que va-t-on trouver sur Vénus ?), mais pour les personnages ... à part une relation père-fils un peu compliquée, il n'y a rien de bien exceptionnel.

Quant à la 4ème couverture, je m'attendais à quelque chose de vraiment spectaculaire sur Vénus, et au final on attends, on attends, et on se dit "ah mais en fait le truc spectaculaire c'est ce que l'on a rencontré page 300 ? :mrgreen: ".

Un bon moment de lecture, mais sans plus !
Répondre

Retourner vers « Hard SF »