La Prophétesse oubliée de Patrick Banon

Parce qu'il est impossible de citer tous les genres littéraires (ou tout simplement de catégoriser un livre), ici se trouvent les livres n'ayant pas trouvé leur place ailleurs.
Répondre
Avatar du membre
olothiel
Fidèle
Messages : 920
Inscrit le : 04 nov. 2013
Genre :
Âge : 39

Message par olothiel » 04 nov. 2013, 12:20

La prophétesse oubliée

Image

Auteur : Patrick Banon
Genre : roman historique

Résumé :

Perdus pendant vingt-cinq siècles, les deux rouleaux écrits par Dina, la prophétesse oubliée, n'avaient jamais été dévoilés… Pourtant, ces livres de passion et de feu chavirent les esprits et les âmes.
En 538 avant Jésus-Christ, Cyrus le Grand libère les Judéens de leur exil à Babylone et leur permet de rentrer à Jérusalem reconstruire le temple détruit par Nabuchodonosor. Mais les temps du retour ne sont pas ceux de la paix. Au lieu du lait et du miel espéré, c'est le sang qui va couler.
En effet, sitôt les rapatriés arrivés en Terre Promise, leur convoi est attaqué. Dina, âgée seulement de 12 ans, est enlevée avec d'autres enfants pour être sacrifiée au terrible dieu Moloch. Elle réalise alors qu'elle vit dans un monde hostile, parmi des idolâtres qui sont une menace perpétuelle.
Une mission s'impose à la jeune Judéenne. D'Anatot à Gaza, de Tyr à Jéricho et jusqu'à la capitale de l'Empire perse, Dina poursuit sa quête et mène son combat à travers le Croissant fertile, dans l'espoir de rendre justice et liberté à son peuple. Autant d'épreuves qui, petit à petit, tissent sa véritable destinée. Celle d'une jeune fille qui, par son courage et sa capacité d'amour, se transforme en être exceptionnel. Un être qui doit affronter l'ultime des périls : obéir ou non, au risque d'y perdre sa famille et son âme, au Sixième Commandement : "Tu ne tueras pas".


*Petite précision : C’est Sela une jeune juive qui découvre dans une pièce caché dans la cave familiale un ensemble de 21 rouleaux écrites par son ancêtre Dina. Le récit de la prophétesse nous est donc relaté par l’intermédiaire de Sela.

J’ai vraiment apprécié ce roman historique que j’ai lu avec un grand intérêt tout du long. Il a tout d’un livre d’aventures avec son subtil mélange de manœuvre d’embuscades, d’enlèvements, de tueries. Rassurez-vous, tout n’est pas que massacre et destruction nous sommes aussi les témoins d’une belle histoire d’amour qui adoucit quelques peu le conteste d’affrontements entre ces peuples.
Un style bien épique qui manque d’un peu de fluidité car le trop grand nombre de noms, de termes spécifiques de l’époque alourdies quelque peu le récit et l’on pourrait aisément se perdre si la lecture n’était pas facilité par les notes de bas de pages. Personnellement cela ne m’a nullement dérangé car j’ai l’habitude de prendre des notes quand je lis.
Pour conclure cet ouvrage est des plus passionnants et j’ai pris plaisir à découvrir les coutumes et croyances de cette période de l’histoire dont je savais finalement peu de choses.
J’ajouterais aussi qu’il est dommage que le titre soit mal choisi à mon sens car le livre ne relate pas une prophétie ni même la transmission de la parole de son dieu, son rôle est à mes yeux de l’ordre de la médiation politique dans sa quête pour que soient reconnus les droits de son peuple.


Image
Répondre

Retourner vers « Autres lectures »