Le Cycle d'Avalon - MARION ZIMMER-BRADLEY

Fantasy qui prend pour cadre les différents mythes de la légende arthurienne.
Répondre
Avatar du membre
Avarra
Assidu
Messages : 166
Inscrit le : 11 sept. 2013
Genre :

Message par Avarra » 20 oct. 2013, 19:51

LES DAMES DU LAC - MARION ZIMMER-BRADLEY (tome1)

Image


Résumé : « Jadis on m'a donné les noms les plus divers : ceux de sœur, d'amante, de prêtresse, de mage et de reine. Aujourd'hui, le temps de la sagesse venu pour moi, je pense proche le jour où ces choses devront être connues. Mais à dire la vérité, la vérité toute simple, je pense que ce sont les chrétiens qui raconteront la fin de l'histoire ; en effet, le monde des Fées se sépare à jamais du monde où le Christ règne en maître. Je n'ai rien contre le Christ, mais seulement contre ses prêtres, qui appellent démon la Grande Déesse et lui dénient tout pouvoir ici-bas. Au mieux, disent-ils, sa puissance lui vient de Satan, ou bien encore la revêtent-ils de la robe bleue de la Dame de Nazareth, prétendant de surcroît qu'elle fut toujours vierge. Or que peut donc savoir une vierge des douleurs et des larmes de l'humanité ? »

Editeur : Pygmalion
Date de sortie : 1986
Format poche : OUI


Avatar du membre
Avarra
Assidu
Messages : 166
Inscrit le : 11 sept. 2013
Genre :

Message par Avarra » 20 oct. 2013, 19:58

LES BRUMES D'AVALON - MARION ZIMMER-BRADLEY (tome 2)
(Les Dames du Lac)

Image



Résumé : Grâce à la sagesse du roi Arthur et à Excalibur, son épée toute-puissante, grâce aussi à la bravoure des chevaliers de la Table Ronde, la paix règne enfin sur le royaume de Grande-Bretagne, paix cependant précaire. Une lutte sans merci continue d’opposer les fidèles de l’antique culte druidique de la Dame du Lac aux adeptes de plus en plus nombreux de la nouvelle religion chrétienne, prônée par les Romains.
Seule la venue d’un héritier de la couronne pourrait peut-être consolider le trône et assurer l’avenir. Mais Morgane, prêtresse d’Avalon, Gwydion, son fils, né d’amours coupables avec le roi Arthur, Lancelot du Lac, fidèle chevalier de cœur de la reine Guenièvre, ont-ils encore une chance d’accéder aux lumières secrètes de la sagesse et de l’amour ? Ne sont-ils pas plutôt sur le point d’entraîner dans l’abîme un roi, un royaume, toute une civilisation lentement broyée par un nouvel ordre du monde ? A moins qu’au tout dernier moment ne vienne à leur secours la force éblouissante et mystérieuse du Graal, porteur d’espoir pour tous les hommes de bonne volonté ?

Editeur : Pygmalion
Date de sortie : 1987
Format de poche : OUI
Avatar du membre
☆May
Assidu
Messages : 468
Inscrit le : 01 juin 2013

Message par ☆May » 21 oct. 2013, 08:52

Je l'ai lu il y a quelques temps (ainsi que ses suites) et je me souviens avoir beaucoup aimé !
Je pense les relire un jour d'ailleurs car je ne me souviens plus très bien.
Avatar du membre
Yuko
Assidu
Messages : 161
Inscrit le : 08 janv. 2016

Message par Yuko » 10 janv. 2016, 13:04

Je l'ai lu il y a longtemps aussi avec ses suites et j'ai beaucoup aimé. Le style est bien et facile à lire. L'histoire est très complète et permet un véritable apport en ce qui concerne la légende d'Avalon et du roi Arthur. Je pense que ça regroupe vraiment toutes les légendes sur le sujet en une série bien ficelée et totalement cohérente avec ce que l'on connait déjà.
Avatar du membre
nataly
Assidu
Messages : 182
Inscrit le : 11 janv. 2016

Message par nataly » 14 janv. 2016, 03:32

Je l'ai aussi lu pendant mon adolescence et ils sont toujours présents dans ma bibliothèque, je vais donc surement me replonger dedans !!
Avatar du membre
Noedelweiss
Bavard
Messages : 116
Inscrit le : 07 mai 2013

Message par Noedelweiss » 25 janv. 2016, 17:42

La même, je les ai lus quand je faisais mon mémoire de master sur les réécritures de la légende arthurienne et c'est de loin la version que j'en ai préférée !!! J'ai beaucoup apprécié le fait que la vision soit donnée aux femmes alors que, à cause de la littérature médiévale, on donne toujours le point de vue des hommes. En plus, ça allait très bien avec cette ambivalence entre le catholicisme et les croyances celtes qu'il syncrétise peu à peu. On sent bien la confrontation entre les deux mondes qui ne se voient pas réciproquement avec un regard similaire....
Les personnages, la structure du récit et son rythme m'ont également permis d'apprécier cette oeuvre et la traduction française ne m'a pas parue trop mauvaise !

Bref, je les conseille à tous et d'ailleurs, j'ai le tome 1 en double si quelqu'un le veut ;)
Avatar du membre
Valar Morghulis
Rat de bibliothèque
Messages : 4249
Inscrit le : 20 déc. 2012
Genre :

Message par Valar Morghulis » 25 janv. 2016, 18:12

Je me souviens avoir emprunté le premier tome il y a quelques années, et je ne l'avais pas terminé parce que je n'ai pas accroché. Le style m'avait paru trop lent !
Je re-tenterai peut-être un jour, à voir tous vos avis positifs ^^
Image 
Avatar du membre
ChaFo
Modératrice
Messages : 2251
Inscrit le : 07 avr. 2015
Genre :
Âge : 31
Contact :

Message par ChaFo » 31 janv. 2016, 14:56

Je suis assez mitigée sur cette oeuvre, j'ai aimé l'histoire et les personnages dans leur globalité, et avec du recul. Mais sur le coup, je ne me suis pas "éclatée" dans la lecture.
Avatar du membre
Fuchsia Groan
Bavard
Messages : 82
Inscrit le : 09 juil. 2017

Message par Fuchsia Groan » 23 juil. 2017, 01:02

Je l'ai lu très jeune, donc je pense ne pas être tout à fait objective concernant ce roman que j'ai relu plusieurs fois par la suite.
J'aime la façon dont est dessinée Morgane, qu'elle soit magique sans être diabolique. Mine de rien, il était temps ! Morgane, depuis l'apogée de la chrétienté et comme vous le savez très certainement, est vue comme une sorcière dangereuse et cruelle, ce qui n'était pas le cas avant. La diabolisation de la femme, in fine. Cela, à l'époque et encore maintenant, m'avait énormément plu. Une femme tout à la fois sombre et fière, avec quelque chose d'enfantin, de taciturne, qui cache sous une froideur d’apparat beaucoup de sensibilité.

J'avais détesté la représentation de Guenièvre, l'antithèse de Morgane. Je crois que le personnage ne m'a jamais autant agacée que sous la plume de M.Z.B. ! Même si, avec le recul, j'aime bien son tempérament parfois rigide, elle a presque tout d'une "Drama queen" ! Ça change de l'image de la jolie demoiselle en détresse qu'on lui accole systématiquement. J'ai aimé la douceur d'Arthur (oui, je me rappelle de lui comme d'un homme extrêmement doux). Lancelot par contre m'agaçait un peu, je crois que je préfère la version détonante de T.H. White.
:D

Je me rappelle avoir été happée dans cette histoire. Je pense aussi que c'est parce que j'étais de tout cœur avec Morgane, peut-être parce qu'elle me semblait être le Mouton Noir de l'histoire et que j'avais moi aussi l'impression d'être le Mouton Noir (que cela soit vrai ou non, c'était mon ressenti ; un ressenti que partagent certains enfants, et même plus tard).
Ecrire que je me suis identifiée à elle serait mentir (je ne me suis identifiée à un personnage, malgré moi parce que je ne lis jamais dans ce but, que deux fois dans ma vie de lectrice), mais j'ai ressenti beaucoup d'affection pour elle.

Cependant, et sur un autre sujet, ce que j'ai appris de l'auteur dernièrement ne me donne plus du tout envie de me plonger dans ses livres... (j'en parlerai si jamais ce n'est pas connu, sinon ce n'est pas la peine).
GeraddAmbre
Nouveau lecteur
Messages : 8
Inscrit le : 22 août 2017

Message par GeraddAmbre » 22 août 2017, 15:30

Même si ce que j'ai finalement appris sur la vie de Marion Zimmer Bradley m'a physiquement rendu malade, je suis pour le principe de séparer la vie d'un ou d'une auteur-e de la qualité de son travail.

Les 'Dames du Lac' sont une merveille, et un merveilleux hommage à la Saga Arthurienne. Servis par une plume magnifique.

Disons qu'il est plus facile de l'apprécier si l'on a lu Malory ou Chrétien de Troye, car beaucoup d'éléments de l'histoire ne sont compréhensible qu'avec une bonne idée de ces derniers.
Avatar du membre
Valar Morghulis
Rat de bibliothèque
Messages : 4249
Inscrit le : 20 déc. 2012
Genre :

Message par Valar Morghulis » 23 août 2017, 23:40

Je n'étais au courant de rien, du coup je suis allée voir.... ça fait froid dans le dos.
Image 
Avatar du membre
ChaFo
Modératrice
Messages : 2251
Inscrit le : 07 avr. 2015
Genre :
Âge : 31
Contact :

Message par ChaFo » 24 août 2017, 08:49

Ben moi je préfère ne pas savoir alors xD
Avatar du membre
Ladicius
Timide
Messages : 24
Inscrit le : 18 août 2018

Message par Ladicius » 21 août 2018, 11:48

J'ai lu tous les tomes, et j'ai également beaucoup aimé ! Je suis contente et pas surprise de trouver son sujet ici Image
D'ailleurs, c'est devenu plus ou moins ma référence concernant le mythe Arthurien, parce que je trouve que c'est la plus limpide et crédible des versions, c'est pour moi une quasi-vérité - en parlant de la version du mythe bien sûr. J'ai eu entre les mains plusieurs versions, et je pense sincèrement que celle-ci est la meilleure. De plus, j'aime énormément comment est dépeint le personnage de Morgane, qui a le rôle beaucoup trop facile et superficiel de la grande furie méchante dans tellement d'autres versions...
Répondre

Retourner vers « Fantasy arthurienne »