Sans orgueil ni préjugé - Cassandra O'Donnell

Livres où le récit est centré sur les relations et l'histoire sentimentale entre deux personnes, tout en parvenant à émouvoir le lecteur et en optant pour une fin heureuse.
Répondre
Avatar du membre
Lewan
Assidu
Messages : 163
Inscrit le : 09 sept. 2013

Message par Lewan » 09 oct. 2013, 08:53

Sans orgueil ni préjugé de Cassandra O'Donnell

Image

Résumé :
  • Le mariage ? Morgana Charbey ne veut pas en entendre parler ! Sa passion dévorante pour les sciences emplit suffisamment sa vie sans qu'elle ait besoin de s'encombrer d'un époux. Cette soif d'indépendance, elle la dissimule derrière une prétendue maladie qui la contraint à rester recluse chez elle, à l'abri des regards courroucés de la haute société. En accompagnant sa jeune sœur Rosalie faire ses débuts à Londres, Morgana était loin d'imaginer que sa beauté et son caractère emporté attireraient l'attention de l'insupportable et ô combien séduisant comte Greenwald...

Éditeur : J'ai lu
Date de sortie : Mars 2013
Disponible en format Poche : Oui


Je pourrai donner un avis une fois lu, mais pour l'instant je crois que la réputation de l'auteure avec Rebecca Kean n'est plus à faire et qu'il est forcément intéressant de la découvrir dans un autre registre, d'autant qu'elle nous promet encore une héroïne haute en couleurs !


Avatar du membre
☆May
Assidu
Messages : 468
Inscrit le : 01 juin 2013

Message par ☆May » 09 oct. 2013, 12:25

C'est le genre de livres que j'aime bien d'habitude, j'attends ton avis pour voir si je l'ajoute à ma PAL ou non uhuh
Avatar du membre
Lewan
Assidu
Messages : 163
Inscrit le : 09 sept. 2013

Message par Lewan » 09 oct. 2013, 21:10

Attention, j'ai la pression ! xD
Juste, c'est censé faire parti de mes cadeaux de Noël du coup je ne suis pas censée le lire avant X_x ça va c'est pas trop long ? *sinon je peux éventuellement le lire en douce xD*
Avatar du membre
Lewan
Assidu
Messages : 163
Inscrit le : 09 sept. 2013

Message par Lewan » 08 janv. 2014, 19:28

Désolée pour le double-post mais ça y est, je l'ai lu ! =)

Ce que j'en pense : Avant tout je tiens à souligner que j'avais acheté ce livre dans l'optique de vérifier si les auteurs contemporains étaient capables d'écrire des romances "historiques" avec autant de talent qu'Austen ou Brönte. Ma critique sera donc nettement influencée par cette attente.

La réponse est... rien à voir !

J'ai découvert O'Donnell avec ce livre, puisque je n'ai pas testé les Rebecca Kean. Première constatation : j'adhère complètement au style, fluide, agréable, aux tournures de phrases sobres mais fines... En cela la lecture est rapidement devenue addictive, d'autant qu'un humour léger et quasi constant dans la narration tisse une certaine forme de complicité entre le lecteur, les personnages et l'auteur. Car bien que cette dernière ne nous interpelle pas directement, ses propos sont si accessibles et ses réflexions tellement naturelles que l'on se surprend à sourire et à vouloir s'immiscer dans la conversation.
Certains dialogues sont d'ailleurs particulièrement savoureux et collent parfaitement aux personnages principaux aux caractères affirmés. Limite stéréotypés mais bien construits. En fait, si on en s'en tient à tous ces points, l'histoire aurait pu tout aussi bien se dérouler de nos jours que cela n'aurait pas fait grande différence.

C'est là que je vois un bémol. Oui j'ai aimé lire ce livre, oui je me suis assez attachée aux personnages, mais je n'y ai malheureusement pas retrouvé le charme désuèt que j'attendais. Pour certains, le caractère vif et entier de Morgana (l'héroïne) et ses mœurs "légères" seront considérés comme une note d'originalité abordant l'époque sous un jour différent, à travers des personnages très modernes. Trop moderne pour moi en revanche... Ce que j'aime dans les romances historiques c'est cette rigueur des mœurs, toutes ces coutumes, ces jeux de séductions tout à la fois passionnés et platoniques. C'est se plonger dans une époque aussi dure que vertueuse, stricte et cruelle, entre misère et richesse ! La capacité des personnages d'exprimer leurs différences en manœuvrant habilement leur langage, leur faculté à tirer leur épingle du jeux tout en suivant ou manipulant les règles établies...
Bref, cette subtilité m'a manqué. Autre "originalité" (et donc petite déception pour moi) les un ou deux rapports sexuels sur lesquels on s'attarde suffisamment pour sortir définitivement du "charme désuet" que j'espérais. A ce niveau là d'ailleurs je relèverais quelques incohérences ATTENTION SPOILER
Spoiler: Afficher
notamment le surprenant passage où l'oncle de Morgana la surprend en pleine "fessée" (si si) administrée par Malcolm (l'autre personnage principal que le dit oncle a à peine croisé), un homme avec qui elle n'est même pas fiancé. La réaction du dit oncle : rire et proposer un verre à son futur gendre pour faire sa connaissance... je veux bien qu'on soit ouvert d'esprit mais à cette époque et à ce point, ça me paraît aberrant)


Je ne veux pas tout spoiler non plus mais je n'ai pas compris l'utilité d'une des scènes à la fin qui était on ne peut plus tiré par les cheveux avec la petite sœur de Morgana. Dommage, ces quelques écarts ont un peu gâché mon plaisir.
J'ai donc envie de retenir les dialogues et l'effort stylistique mais reste un peu frustrée du traitement de certains passages abordés de façon trop contemporaines quand j'attendais plus de classe et de retenue. Néanmoins c'est un choix qui peut plaire à la majorité !
Répondre