Possession - Elena Johnson

Répondre
Avatar du membre
Kasseul
Passionné
Messages : 1473
Inscrit le : 07 févr. 2013

Message par Kasseul » 14 sept. 2013, 18:17

Possession d'Elena Johnson

Image

Résumé :
  • Violette connaît les règles : les filles ne parlent pas aux garçons, et elles doivent encore moins imaginer les embrasser. Les Penseurs, qui régissent la Société, ont le pouvoir de lire dans l’esprit des citoyens et de les influencer. Mais Violette refuse d’être contrôlée et ne cesse d’enfreindre les règles. Alors qu’un soir de couvre-feu elle rend visite à Zenn, celui qu’elle aime depuis toujours, elle est envoyée en prison. Est-ce lié à ses soupçons quant aux étranges disparitions de son père et de sa sœur ?
    Là-bas, elle fait la connaissance de Jag, l’un des membres actifs de la Résistance. Prétentieux et dangereusement charismatique, le jeune homme ne lui inspire pas confiance. Elle va pourtant très vite comprendre qu’il peut l’aider à retrouver les siens. Pour cela, elle devra affronter la vérité sur le monde dans lequel elle vit...

Éditeur : Michel Lafon
Date de sortie : 2011
Disponible en format Poche : Non


Avatar du membre
Kasseul
Passionné
Messages : 1473
Inscrit le : 07 févr. 2013

Message par Kasseul » 14 sept. 2013, 18:59

Boooooon, alors on va dire que je vais trèèèèèès gentille dans mes propos à ... propos de ce livre. Alors non, c'est pas que je n'ai pas aimé mais il ne fait clairement pas partie des livres que je conseillerais ... A partir de là, c'est sous spoiler, parce que voilà !
Spoiler: Afficher
L'histoire est bateau, on s'attend à tout, ou presque ! Vi est une fille qui est amoureuse d'un garçon, Zenn, elle finit en taule et paf ! Elle rencontre un super beau gosse, rebelle et tout ... En plus, évidemment, il est mystérieux, plein de secrets et puis il l'aime, alors ça ne fait absolument pas personnage cliché ! Évidemment, Vi a une famille pourrie avec une soeur qui est morte, une mère qui se fout d'elle et un père disparu. Plus cliché que ça, on ne fait pas. L'histoire en elle-même n'est pas particulière intéressante, on a plus l'impression que c'est une histoire de pouvoirs magiques qu'une dystopie. " Contrôler ou être contrôlé ", c'était alléchant sur le papier, et puis beaucoup moins quand j'ai ouvert le livre. On assiste aux allées et venues de Jag, qui finit par nous agacer, Zenn semble jouer à un jeu où finalement, on ne pige que dalle. Du point de vue écriture, pas de difficulté de compréhension, mais pour l'histoire, c'est autre chose. Un premier tome, c'est fait pour introduire un monde, pour le faire découvrir. Mais là, franchement, on est paumé ! On nous bombarde de noms de personnages, de villes, de lieux dont on ne sait rien. Alors, ok, c'est peut-être fait pour qu'on ai envie d'acheter le deuxième tome ... Revenons-en à Vi, l'exaspérante Vi ! Quand retrouve sa soeur ( c'est pour ça, le spoiler, même si on s'en doutait un peu, qu'elle était pas morte ), on a l'impression qu'elle ne ressent rien. Non, franchement, ce livre ne m'a pas plu. Et pour un roman dystopique, on n'exploite pas assez le monde dans ce premier tome ...
Avatar du membre
M&Tass
Timide
Messages : 24
Inscrit le : 09 oct. 2014

Message par M&Tass » 10 oct. 2014, 15:09

Il était dans ma liste d'envie de lecture.. mais je viens de déchanter vu ton commentaire :P
Répondre