Matched, Tome 1 : Promise - Ally Condie

Répondre
Avatar du membre
Lewan
Assidu
Messages : 163
Inscrit le : 09 sept. 2013

Message par Lewan » 10 sept. 2013, 20:42

Promise de Ally Condie

Image

Résumé :
  • Dans la Société, les Officiels décident...

    Qui vous aimez

    Où vous travaillez.

    Quand vous mourez.

Éditeur : Gallimard Jeunesse
Date de sortie : 2011
Disponible en format Poche : Pas encore


Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6723
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 28

Message par Agenor » 14 sept. 2013, 16:55

Tu l'as lu ? :)
Avatar du membre
Kasseul
Passionné
Messages : 1473
Inscrit le : 07 févr. 2013

Message par Kasseul » 14 sept. 2013, 18:10

La couverture est assez simple mais néanmoins très jolie, et puis elle me fait un peu de l'oeil à chaque fois que je vais dans un magasin. Le résumé m'attire, mais j'ai un peu qu'il ressemble trop à Possession ( d'ailleurs, je vais sans doute allez faire une fiche sur ce bouquin ) ... Je demanderais à ma soeur de l'emprunter à la bibliothèque et je le lirais à cette occasion >.
Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6723
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 28

Message par Agenor » 14 sept. 2013, 18:17

Je l'ai jamais vu en librairie et le résumé n'est pas plus explicite que ça :o
Avatar du membre
Lewan
Assidu
Messages : 163
Inscrit le : 09 sept. 2013

Message par Lewan » 14 sept. 2013, 18:44

Affirmatif. J'ai oublié de le préciser, tu fais bien de me le rappeler !

Alors ce que j'en ai pensé...
Avis très mitigé, mais d’abord un résumé plus conséquent :
Ça commence comme toute les dystopies, suite à diverses cata le monde s'est reconstruit dans la discipline, le Gouvernement a plein pouvoir et gère absolument tout, blabla. Les Officiels sont les soldats de la Société, ils veillent à ce que tous obéissent, que tout se déroule selon les règles. Repas à heures fixes, livrés selon ses besoins nutritionnels, métier attribué en fonction de ses capacité, observation continuelle, même les rêves sont scrutés. L'histoire commence avec le banquet de couplage de Cassia. Jeune fille de dix-sept ans qui doit se voir attribuer un Promis.

Là aussi tout est calculé selon des données statistiques. Normalement son parfait partenaire devrait se trouver dans une autre province, mais non, c'est son meilleur ami Xander à qui elle est Promise.
Problème, lors de la visualisation de la micro-carte censée l'aider à mieux connaître son partenaire, un bug survient et c'est l'image d'un autre garçon qui apparaît. Celui de Ky, qui réside lui aussi dans la même province. Coïncidence ? Peut-être pas. Élève prometteuse et citoyenne modèle jusqu'à présent, la curiosité est trop forte. Elle se rapproche de Ky. Ce garçon mystérieux classé Aberration originaire des Provinces lointaines ne devrait même pas faire partie du programme de couplage.
Évidemment, lui est amoureux d'elle depuis toujours, et petit à petit il lui livre son histoire, ses secrets sous formes de dessins, et Cassia découvre que la Société leur ment sur beaucoup de choses. Initiée par Ky, et guidée par un poème de l'ancienne époque que lui a légué illégalement son grand-père, Cassia prend doucement mais sûrement le chemin de la rébellion. Sans même, au début, le vouloir vraiment.

Avis :
Mitigé, je disais ! J'aime beaucoup les dystopies normalement. J'apprécierai qu'elles soient plus centrées sur l'histoire, l'action ect et moins sur la romance, mais je fais avec. Là j'ai du mal. D'abord parce que Cassia est une héroïne assez banale, à ceci près qu'elle a une certaine sensibilité artistique et une grande capacité de "classement". Ky, pareille, un stéréotype du gars amoureux depuis toujours de la fille et qui se livre avec des poèmes (vive les clichés). Heureusement il a une part de mystère et une capacité d'adaptation qui le rend supportable ^^ Xander, le meilleur ami, m'inspire déjà un peu plus de respect. Pas très original non plus, ami d'enfance, amoureux lui aussi de Cassia (bah voyons ! les triangles amoureux c'est pas comme si on nous en gavait à chaque roman... ah ben si en fait TT). Mais bon, il est doté d'une certaine profondeur et puis il est très intelligent. Et futur docteur normalement x) Si si c'est une raison de bien l'aimer.

Bon outre le côté "déjà vu" de l'ensemble, le roman se distingue surtout dans sa narration. Certes, c'est toujours de la première personne, mais il y a une dimension extrêmement lyrique que je n'ai retrouvé nulle part. Heureusement d'ailleurs parce que ça me tape sur le système. Que j'explique : tout est très imagé, très "ressentit", il y a beaucoup de référence à des poèmes, à l'art. Donc il faut déjà aimé ça à la base. Ce n'est pas mon cas donc j'ai un peu souffert.

Je vous rassure quand même il y a de l'action. Au dernier chapitre ^^"" Sinon c'est clairement un registre intimiste. La trame se met lentement en place et finalement ce premier tome est plus une initiation au contexte, aux personnages, et un élément déclencheur pour la suite. Car il s'agit au final d'une bonne vieille trilogie qui se termine à la fin du troisième tome, VICTOIRE ! Enfin on s'en tient à trois tomes, ça fait plaisir... Je dis ça mais je n'ai pas encore lu le tome 3, je vais peut-être déchanter ^^"

Pas (trop) de panique toutefois, il se passe bien quelques petites choses et ce n'est pas (trop) cul-cul la praline. C'est plein de métaphore, de beaux sentiments ect, mais c'est aussi assez sombre. Le contexte est sombre, cruel l'air de rien, et assez dur. Plein de moutons dans leur paradis, aveugles à la guerre qui fait rage juste à côté. On en sait plus à ce sujet dans le Tome 2 qui, lui, nous emmène dans un tout autre paysage.

A part cela le livre est assez conséquent. Je crois me souvenir qu'il est un peu plus épais que Hunger Games (1) et se lit moins vite. Peut-être parce que c'est moins prenant à mon goût. D'autres aiment vraiment beaucoup, je ne veux pas non plus vous dégouter, c'est juste que je préfère quand il y a plus d'action et une mise en place moins longue.
Avatar du membre
Kasseul
Passionné
Messages : 1473
Inscrit le : 07 févr. 2013

Message par Kasseul » 14 sept. 2013, 19:12

Bon, bah finalement, je suis pas sûre de vouloir le lire >.< Ca correspond exactement à ce que j'ai pas envie de lire ...

Boooh, Agenor, on le trouve dans toutes les FNAC, ce livre !!
Avatar du membre
Lewan
Assidu
Messages : 163
Inscrit le : 09 sept. 2013

Message par Lewan » 14 sept. 2013, 20:19

J'en suis vraiment navrée >
Répondre

Retourner vers « Science-Fiction »