Haut-Royaume - Pierre Pevel

Livres ayant souvent un cadre moyenâgeux où intervient la magie. À la différence du fantastique, l'univers décrit et les évènements s'y déroulant sont acceptés comme étant monnaie courante sans être remis en doute.
Avatar du membre
Valar Morghulis
Rat de bibliothèque
Messages : 4249
Inscrit le : 20 déc. 2012
Genre :

Message par Valar Morghulis » 06 déc. 2014, 11:53

Il s'est fait attendre ce petit là !
Aussitôt acheté, aussitôt commencé. J'avais peur d'avoir oublié tout des événements sachant que j'ai lu le premier tome l'année dernière, mais Pevel se débrouille pour nous remémorer les événements au fur et à mesure.
Je sens qu'il sera dévoré ^^


Image 
Avatar du membre
Kahlan
Passionné
Messages : 1103
Inscrit le : 06 sept. 2013

Message par Kahlan » 06 déc. 2014, 12:16

Déjà ?! Wouah ! :) Je ne l'ai pas encore, mais cela ne saurait tarder ! Tu m'en diras des nouvelles, Valar !
Invité

Message par Invité » 11 déc. 2014, 16:51

Je viens de terminer ce livre et franchement je suis conquise. Je n'avais encore jamais lu cet auteur même si j'en avais entendu parlé, eh bien Monsieur Pevel peut compter une fan de plus :P
Il faut dire qu'en plus de ça, je sors de deux lectures décevantes, la dernière ayant été une atrocité à mes yeux, alors plonger dans l'univers du Haut-Royaume fut une bouffée d'air frais. J'étais heureuse comme un bambin découvrant peu à peu son cadeau en déchirant l'emballage. :D

J'ai vraiment été portée par l'histoire. J'ai adoré suivre Lorn au cours de son périple. C'est vraiment un personnage ambigu, on a de la peine vu ce qu'il a enduré, mais en même temps il est difficile de le cerner entièrement. Par moment, on ne sait pas s'il agit pour la bonne cause ou en calculant ce que cela lui rapportera, et j'aime bien ce genre de dualité.
Concernant l'univers, j'ai beaucoup apprécié l'utilisation des dragons, tout comme le fait que l'on sente que ce royaume possède une histoire lorsqu'un chapitre commence avec un extrait des Chroniques.
Bien entendu, dans ce genre d'histoire, il y a toujours des complots politiques, des trahisons, le tout relevé par des combats, et étant friande de ce genre de récit je me suis régalée (bien que certaines scènes étaient bien affreuses tant elles étaient visuelles).
La fin en revanche... C'est cruel de finir de cette manière. Ok on ne s'y attend pas sur le coup, mais finir de cette façon c'est affreux quand on n'a pas la suite tout de suite sous la main !

Le seul reproche qui me vient à l'esprit serait les répétitions que l'on peut trouver au niveau de certains événements ou personnages. Parfois les phrases sont reprises telles quelles.
Spoiler: Afficher
Un exemple qui me vient en tête car il fait partie des derniers est lorsque la flotte fait route pour la signature du traité de cession d'Angborn. On nous explique que l'Yrgaärd doit une somme au Haut-Royaume suite à la reconquête des Cités franches par le Haut-Roi. C'est lors de la cession que l'Yrgaärd compte payer sa dette en guise de "bonne volonté", évitant ainsi que les choses soient présentées comme étant une vente de l'Angborn. Il nous est signalé que personne n'est dupe bien que les apparences soient sauves.
Eh bien toute cette partie nous est rappelée au moment même où le Prince-Dragon offre le tribut.

J'espère pouvoir me plonger dans la suite prochainement (étant un peu ric-rac ça devra attendre un peu malheureusement) mais je compte également lire les autres œuvres de l'auteur.
Avatar du membre
Valar Morghulis
Rat de bibliothèque
Messages : 4249
Inscrit le : 20 déc. 2012
Genre :

Message par Valar Morghulis » 04 janv. 2015, 23:16

Terminé ! ça aura été, globalement, une déception pour moi.
J'ai expliqué en détail mon point de vue ici mais si vous voulez un résumé, je pense juste que Pevel va vers le cliché. Son histoire est un peu trop lisse à mon goût, l'écriture trop parfaite et donc pas assez fluide et les personnages manquent un peu de profondeur, voir même de charisme. Je n'ai pas réussi à m'attacher à eux.
Heureusement, les intrigues et les quelques retournements de situation font quand même que la lecture est agréable et on a envie de savoir la suite, surtout que la fin est vraiment bien et je n'ai pas décroché des 50 dernières pages, mais voilà, c'est un peu "sans plus"...

Spoiler: Afficher
Le retour de Lorn arrive comme un cheveu sur la soupe, son personnage est mal développé et l'Obscure lui donne un côté sombre (sans mauvais jeu de mot :p) qui a l'air d'être là juste pour casser l'image du héros. Il n'est pas crédible pour deux sous.
Image 
Avatar du membre
Kahlan
Passionné
Messages : 1103
Inscrit le : 06 sept. 2013

Message par Kahlan » 15 janv. 2015, 11:21

Bon, je ne vais pas lire les détails pour ne pas me spoiler, mais dans l'ensemble, tu m'inquiètes. Je me le suis enfin procuré, mais du coup, je suis moins pressée de me lancer...
Avatar du membre
Valar Morghulis
Rat de bibliothèque
Messages : 4249
Inscrit le : 20 déc. 2012
Genre :

Message par Valar Morghulis » 15 janv. 2015, 12:28

Avec un peu de recul, je te rassure, je me rends compte que j'ai quand même bien apprécié, et j'ai mis le doigt sur un point en en parlant avec l'auteur : le problème est que je n'aime pas tellement Lorn, donc dès qu'il s'agit de lui, son histoire, ça me bloque, et on sent encore beaucoup sa présence dans le tome 2. Moi je suis pour Alan président \o/
Selon tes goûts en matière de personnages, ton avis pourra être très différent :)
Image 
Invité

Message par Invité » 15 janv. 2015, 12:40

Je n'ai pas lu ce tome, mais j'ai lu le précédent et j'avoue que j'apprécie Lorn. J'aime bien l’ambiguïté autour de ce personnage car finalement on sait peu de choses sur lui et ce qu'on apprend petit à petit renforce le mystère autant qu'il en dévoile une infime partie.
Après, concernant Alan, même si je sens qu'il prendrait de bonnes mesures en tant que roi et qu'il serait aimé de son peuple, je ne sais pas s'il aurait les épaules pour tout ce qui est ordonnance sévère. Car cela demande ça aussi de diriger un royaume, et honnêtement, je ne pense pas qu'il puisse accomplir cette partie de la tâche. Mais là, ce n'est que mon ressenti personnel car je ne sais pas ce qu'il se passe dans le tome 2. :)
Avatar du membre
Kahlan
Passionné
Messages : 1103
Inscrit le : 06 sept. 2013

Message par Kahlan » 15 janv. 2015, 13:17

J'ai un peu le même que toi, Plume !
Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6723
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 28

Message par Agenor » 19 janv. 2015, 17:23

Arf ça me refroidit pas mal ça ! J'ai le T1 dans ma wish-list, donc j'attends d'autres avis sur ce T2 pour savoir si je l'y laisse ou pas :P
Avatar du membre
Dionysos
Nouveau lecteur
Messages : 5
Inscrit le : 29 janv. 2015

Message par Dionysos » 30 janv. 2015, 01:17

S'il y a besoin d'un autre avis, ma camarade Boudicca a adoré revenir dans le monde créé par Pierre Pevel :
https://bibliocosme.wordpress.com/2015/ ... lheritier/

À dégoter de la PAL donc ;)
Avatar du membre
☆May
Assidu
Messages : 468
Inscrit le : 01 juin 2013

Message par ☆May » 05 oct. 2015, 14:52

Pierre Pevel est un sadique. CETTE FIN !!!
Spoiler: Afficher
Le chaton ! Noooooon !
Je ne vais jamais m'en remettre...

Et du coup j'ai beaucoup aimé. Même si j'ai eu un peu de mal avec la première partie, le reste est tellement épique et haletant que j'ai vraiment adoré. J'adore l'univers, les personnages, les méchants qui ont tellement la classe,
Spoiler: Afficher
ils montent des lézards géants please !
les complots, le héros qui n'est ni bon ni totalement mauvais. J'ai vraiment hâte de découvrir la suite car ça annonce vraiment quelque chose de grandiose selon moi.
Et sinon je suis d'accord avec vous pour la carte, ça aurait vraiment été chouette de pouvoir se représenter tout ça.
Par contre j'ai été super surprise par le style de Pevel dans ce livre, je le trouve tellement différent du style qu'il a dans Le Paris des Merveilles ! Mais j'ai tout de même beaucoup aimé, c'est plus sombre et sérieux.
Avatar du membre
Valar Morghulis
Rat de bibliothèque
Messages : 4249
Inscrit le : 20 déc. 2012
Genre :

Message par Valar Morghulis » 05 oct. 2015, 17:59

☆May a écrit :Par contre j'ai été super surprise par le style de Pevel dans ce livre, je le trouve tellement différent du style qu'il a dans Le Paris des Merveilles ! Mais j'ai tout de même beaucoup aimé, c'est plus sombre et sérieux.
Tu l'as trouvé moins bien ou mieux ? parce que j'ai eu un peu de mal avec son style dans Haut-Royaume et c'est la raison pour laquelle je n'avais pas envie de lire le Paris des Merveilles ^^
Image 
Avatar du membre
☆May
Assidu
Messages : 468
Inscrit le : 01 juin 2013

Message par ☆May » 05 oct. 2015, 19:32

C'est pas vraiment comparable en fait. Dans Le Paris des Merveilles il joue vraiment avec l'humour, un style qui n'aurait pas du tout marché dans Haut-Royaume. Mais je préfère sa façon d'écrire dans Le Paris des Merveilles.
Avatar du membre
Kahlan
Passionné
Messages : 1103
Inscrit le : 06 sept. 2013

Message par Kahlan » 07 oct. 2015, 09:18

En même temps, il a écrit Les enchantements d'Ambremer en 2003, alors c'est normal que son écriture ait évolué ! ;) Il faut que je me mette à ce dernier, il est dans ma PAL.
Avatar du membre
Kahlan
Passionné
Messages : 1103
Inscrit le : 06 sept. 2013

Message par Kahlan » 09 août 2016, 09:05

J’avais été séduite par Le chevalier, première partie de la saga de fantasy intitulée Haut-Royaume, de ce grand auteur qu’est Pierre Pevel, au point d’en faire un de mes coups de cœur de l’année 2013. Et bien L’héritier, le second tome, a résolument pris le même chemin, pas moyen d’y couper ! Nous avions laissé Lorn, notre héros, dans une situation pour le moins désespérée, nous étions sur des charbons ardents à son sujet, mais en digne auteur sadique et soucieux de ménager son suspens, ce n’est pas avec lui que Pierre Pevel ouvre cette nouvelle histoire !

En effet, la première partie de L’héritier est consacrée à Alan, ce fameux prince Aldéran, fils cadet du Haut-Roi, meilleur ami de Lorn mais aussi et surtout en seconde position dans l’ordre de succession à la couronne du Haut-Royaume. C’est un jeune homme bien différent de Lorn, sympathique jusqu’à l’exubérance, courageux et noble, il aurait tout pour faire un roi adulé de ses sujets. C’est sur ses pas que l’on découvre les intrigues et complots qui se répandent dans tout le royaume, alors que le roi se meurt et que la guerre avec la belle et fière cité d’Arcante semble inévitable. Avant de retrouver Lorn, plus énigmatique que jamais, aux prises avec l’Obscure qui prend de plus en plus de place en lui.

L’univers de Pierre Pevel se fait plus dense encore que dans le premier tome, on découvre de nouvelles contrées, de nouveaux peuples et de nouveaux personnages surtout. On réalise la puissance de l’Obscure et ce qu’elle peut faire faire à un homme bon et noble comme Lorn, le transformant peu à peu, l’incitant à laisser libre cours à ses plus noirs instincts, comme la vengeance. On s’interroge sur l’assemblée des Ir’kans, toujours aussi énigmatique, et sur le devenir du Haut-Royaume dont une obscure prophétie annonce la déchéance. Il est aussi question de courage, de noblesse et de loyauté...

Entre rebondissements, révélations et batailles épiques, on ne s’ennuie pas une seconde avec L’héritier, et je l’ai littéralement dévoré ! Une aventure réellement haletante, tourmentée, mais menée d’une main de maître. Quant au dénouement de ce second volume, il laisse présager une suite tout aussi passionnante, avec un coup de théâtre final qui nous fait trépigner d’impatience. Pour patienter justement, Pierre Pevel nous propose de découvrir une autre contrée du Haut-Royaume dans un spin-off, une trilogie baptisée Les sept cités. Une histoire qui se déroule à Samarcande, en parallèle de celle de Lorn et Alan. Et devinez ! Je vais me la procurer de ce pas !
Répondre

Retourner vers « Fantasy »