Les Royaumes d'Épines et d'Os - Greg Keyes

Livres ayant souvent un cadre moyenâgeux où intervient la magie. À la différence du fantastique, l'univers décrit et les évènements s'y déroulant sont acceptés comme étant monnaie courante sans être remis en doute.
Répondre
Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6651
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 28

Message par Agenor » 24 août 2013, 15:49

Les Royaumes d'Épines et d'Os de Greg Keyes

Image

Résumé du 1er tome, "Le Roi de Bruyère" :
  • Au royaume de Crotheny, deux jeunes filles jouent dans les jardins luxuriants de la cité sacrée des morts quand elles découvrent la crypte inconnue d’une légendaire reine ancestrale.
    Dans les profondeurs de la forêt, alors qu’il enquête sur le massacre d’une famille innocente, le forestier du roi, Aspar White, se fraye un chemin à travers un labyrinthe de saules immémoriaux, et se retrouve face à face avec une bête monstrueuse qui n’existait que dans les légendes et les cauchemars.
    Au même moment, voyageant sur la même route, un jeune prêtre lettré entame son apprentissage de la nature d’un mal grouillant sous la surface d’une terre apparemment paisible.
    La famille royale elle-même est en péril, confrontée à une trahison que seule la sorcellerie aurait pu accomplir. Désormais - pour trois jolies sœurs, pour un jeune homme soudain élevé à la chevalerie, pour une femme insouciante amoureuse d’un aventurier espiègle - une sombre malveillance émerge pour renverser ce qui auparavant semblait familier et bon. Car le roi de bruyère, messager de mort, vient enfin de sortir de son sommeil.

Éditeur : Fleuve Noir
Date de sortie : 2004 à 2008
Disponible en format Poche : Oui (Pocket)


“ La véritable violence, la violence la plus impardonnable - je m'en suis rendu compte-, c'est surtout celle que l'on s'inflige à soi-même quand on a trop peur d'être qui nous sommes vraiment." - Sense8
Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6651
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 28

Message par Agenor » 24 août 2013, 15:50

Une quadrilogie que j'ai lu il y a 3 ans et que je suis en train de relire :)  . Je me souviens l'avoir beaucoup appréciée, c'est pourquoi je la relis car je ne me souviens plus trop de l'histoire (à part quelques fragments). Je me souviens que c'est une histoire un peu complexe à se mettre en place, j'ai d'ailleurs la même sensation en relisant le début du premier tome (j'en suis à une cinquantaine de pages), je vous tiendrai au courant ! :D
“ La véritable violence, la violence la plus impardonnable - je m'en suis rendu compte-, c'est surtout celle que l'on s'inflige à soi-même quand on a trop peur d'être qui nous sommes vraiment." - Sense8
Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6651
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 28

Message par Agenor » 12 sept. 2013, 15:44

Je viens de terminer le premier tome ! :mad:

J'ai retrouvé tout ce qui m'avait plut la première fois. L'ambiance calme et politique, éloignée des clichés plan-plan de la fantasy où tout est stéréotypés (les méchants sont méchants, les gentils sont gentils). Le livre est un peu long à démarrer, comme dans mon souvenir, mais l'histoire s'installe petit à petit, le royaume et les personnages qui ont un rôle à jouer également. On suit l'aventure depuis plusieurs points de vue : Aspar le forestier, Anne la princesse rebelle, Stéphane un prêtre, etc. Ca a l'avantage de donner de la richesse au récit, permettant de suivre ce qu'il se passe d'un bout à l'autre du pays.
Il y a beaucoup de mystère autour de l'histoire, alors que le début paraît être tout à fait normal, on s'aperçoit rapidement qu'une certaine "magie" vit encore dans le royaume, et qu'elle se réveille ... Avec tout ce que cela implique !

J'apprécie l'écriture de l'auteur qui permet une lecture plutôt rapide. Ni trop simple, ni trop compliquée, c'est parfait !
“ La véritable violence, la violence la plus impardonnable - je m'en suis rendu compte-, c'est surtout celle que l'on s'inflige à soi-même quand on a trop peur d'être qui nous sommes vraiment." - Sense8
Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6651
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 28

Message par Agenor » 06 oct. 2013, 13:17

Tome 4 terminé ! Je tiens à préciser pour ceux qui n'en sont pas encore là de ne pas lire mon avis car cela les informerait du déroulement de l'histoire dans les trois premiers tomes.

J'ai trouvé quelques longueurs à l'histoire en général. Ca avance doucement, parfois trop même, les éléments se mettant tout doucement en place pour le grand final.
Et c'est justement ça le problème : le grand final ! Dans ce dernier tome il se passe beaucoup trop de choses contrairement aux autres tomes. Trop de retournement de situations. Trop d'informations invraisemblables. Les ennemis d'autrefois deviennent des amis, les amis deviennent des ennemis. Des personnages que l'on croyait mort -des légendes- reviennent à la vie.
Néanmoins j'ai tout de même apprécié ce tome, surtout l'évolution d'Anne. Anne et sa rage meurtrière, sa vengeance. Oh que je la comprends ! Que j'aimerai avoir son pouvoir et tout détruire sur mon passage. À ce niveau là l'auteur a très bien réussi à faire passer les sentiments que ressentait Anne au lecteur, et c'était un vrai régal, jusqu'à l'apogée des pouvoirs d'Anne.
Et puis tout est retombé comme un soufflé raté sortant du four, pour se clôturer sur un épilogue de quelques pages. Une déception.

Et je déplore l'absence d'une carte pour se repérer. Il y a beaucoup de voyages entre divers pays que l'on a du mal à situer, mais ça n'empêche pas la compréhension de l'histoire. De mon côté j'ai classé les lieux en fonction de leur géographie "ça c'est au sud" "ça c'est chez Anne" "ça c'est je sais pas où mais c'est un pays ennemi" :rool:  
“ La véritable violence, la violence la plus impardonnable - je m'en suis rendu compte-, c'est surtout celle que l'on s'inflige à soi-même quand on a trop peur d'être qui nous sommes vraiment." - Sense8
Avatar du membre
Anaterya
Rat de bibliothèque
Messages : 2560
Inscrit le : 21 mars 2013

Message par Anaterya » 21 avr. 2014, 17:43

Bon, si comme tu le dis l'auteur a construit un monde avec de la finesse, de la politique, loin des stéréotypes, ça peut m'intéresser. À voir donc si je trouve le premier tome.
Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6651
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 28

Message par Agenor » 27 avr. 2014, 15:46

Bon après ça reste tout de même de la fantasy avec des rois, des empereurs, de la magie et tout ça tout ça quoi :mrgreen: , mais le système de magie est tout de même particulier, enfin j'ai bien aimé en lisant cette saga :D
“ La véritable violence, la violence la plus impardonnable - je m'en suis rendu compte-, c'est surtout celle que l'on s'inflige à soi-même quand on a trop peur d'être qui nous sommes vraiment." - Sense8
Avatar du membre
Anaterya
Rat de bibliothèque
Messages : 2560
Inscrit le : 21 mars 2013

Message par Anaterya » 27 avr. 2014, 16:19

Les royaumes ne me gênent pas en fantasy, à partir du moment où il y a des frontières qui bougent, que le même royaume ne demeure pas immobile pendant 1000 ans et qu'un autre ne s'effondre pas comme par magie :mrgreen:
Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6651
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 28

Message par Agenor » 27 avr. 2014, 16:24

Justement je crois que les frontières sont relativement stables, mais c'est peut-être parce que l'histoire ne tourne pas du tout autour de la politique entre royaumes mais plutôt de la politique interne d'un royaume et de la politique de l'Eglise du continent ^^
“ La véritable violence, la violence la plus impardonnable - je m'en suis rendu compte-, c'est surtout celle que l'on s'inflige à soi-même quand on a trop peur d'être qui nous sommes vraiment." - Sense8
Avatar du membre
Anaterya
Rat de bibliothèque
Messages : 2560
Inscrit le : 21 mars 2013

Message par Anaterya » 27 avr. 2014, 23:38

Bon, à voir... Mais la politique reste un de mes sujets favoris ^^
Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6651
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 28

Message par Agenor » 28 avr. 2014, 16:11

Il n'y a qu'en le lisant que tu sauras ! :mad:
(non non je ne te pousse pas à la tentation :ange: )
“ La véritable violence, la violence la plus impardonnable - je m'en suis rendu compte-, c'est surtout celle que l'on s'inflige à soi-même quand on a trop peur d'être qui nous sommes vraiment." - Sense8
Avatar du membre
Anaterya
Rat de bibliothèque
Messages : 2560
Inscrit le : 21 mars 2013

Message par Anaterya » 28 avr. 2014, 17:36

Sauf qu'avant de céder à la tentation j'ai déjà plein d'autres livres à lire :mrgreen:
Répondre