[Manga] L'école emportée

Parce qu'entre deux livres on aime aussi se détendre en lisant une BD ou un manga, cet espace permet de souffler un peu et de partager quelques titres.
Répondre
Avatar du membre
PoisonDub
Assidu
Messages : 359
Inscrit le : 17 janv. 2013

Message par PoisonDub » 21 juil. 2013, 10:33

L'école emportée

Image

Auteur: Kasuo Umezu
Éditeur: Glénat

Synopsis: Kazuo Umezu fait partie de la famille des très grosses pointures de la bande dessinée mondiale, aux côtés de Moebius, Alan Moore, Hergé ou Neil Gaiman. Au Japon, il porte officieusement le titre de « Dieu du manga d'horreur ». Mais pour beaucoup de nippons, dont l'enfance a été bercée par ses uvres, cet auteur mythique est tout bonnement l'égal d'Osamu Tezuka, catapulté lui « Dieu du manga » tout court. "L'école emportée", son manga le plus célèbre, narre la disparition brutale d'une école primaire et de tous ses occupants, mystérieusement projetée dans un monde désertique, dépourvu de vie, où le sable dispute à un ciel aux brumes obscures les limites incertaines de l'horizon noir. Complètement dépassés par la situation, les adultes chargés de la protection des enfants vont se révéler incapables d'assurer leur rôle. Certains laisseront libre cours à leur folie naissante, d'autres préféreront le suicide. C'est dans ce monde que les enfants, désemparés, à court de repères tant familiaux que géographiques, se devront à eux seuls de s'accorder l'espoir d'une survie improbable. Umezu est fasciné par les aspects les plus sombres de la nature humaine. Ses œuvres peuvent être lues comme des cauchemars dont le lecteur, quand bien même il le voudrait,ne pourrait s'échapper. S'impliquant au même titre que ses protagonistes, l'auteur se livre à des expériences émotionnelles d'une intensité inédite en bande dessinée. L'école emportée, écrite voilà trente ans, n'a pourtant jamais été égalée dans sa tragique peinture de la condition humaine. Si l'horreur (sous toutes ses formes) et la peur semblent être les domaines de prédilection d'Umezu, elles ne sont que les éléments d'une oeuvre dont le propos est avant tout universel, libre de toute contingence morale. Ainsi, ses principaux récits se révèlent être d'incroyables histoires d'amours. Celle qui se cache dans l'école emportée est sans doute l'une des plus belles jamais écrites.


Avatar du membre
Tanii
Fidèle
Messages : 775
Inscrit le : 25 déc. 2012

Message par Tanii » 21 juil. 2013, 11:02

Intéressant ! Je vais essayer de me procurer la série (ou au moins le tome 1 pour commencer). Y'a combien de tomes ?
Avatar du membre
PoisonDub
Assidu
Messages : 359
Inscrit le : 17 janv. 2013

Message par PoisonDub » 21 juil. 2013, 12:37

Je crois si ma mémoire est bonne (oui car ma bibliothèque est dans les cartons) qu'il y a 6 tomes de cette série. La encore un dessin très "old school" mais une histoire magnifique. Il existe un drama aussi dont je ne me souvient plus du titre et qui est inspiré de cette histoire.
Avatar du membre
Thanaquil
Passionné
Messages : 1157
Inscrit le : 08 janv. 2013

Message par Thanaquil » 21 juil. 2013, 18:03

Il est dans ma bibliothèque (depuis un moment :oops:  ), il faut vraiment que je prenne le temps de le lire.
Répondre