Les déportés du Cambrien - Robert Silverberg

Genre affrontant les problèmes liés aux paradoxes temporels liés aux voyages dans le temps.
Répondre
Avatar du membre
Anaterya
Rat de bibliothèque
Messages : 2560
Inscrit le : 21 mars 2013

Les déportés du Cambrien - Robert Silverberg

Message par Anaterya » 05 juil. 2013, 18:56

Les déportés du Cambrien de Robert Silverberg

Image

Résumé :
  • Révolutionnaires de toutes obédiences, arrêtés par un gouvernement trop magnanimes pour les condamner à mort, ils ont été déportés.

    Plus loin que l'Alaska, la Sibérie ou l'Antarctique.

    Dans le passé. L'ère primaire, le Cambrien. Un milliard d'années avant notre ère.

    Le Marteau, ce gigantesque piston à refouler dans le temps, les dépose sans espoir de retour dans un monde où la vie n'a pas encore quitté les océans.

    Avec les années, ils succombent peu à peu au désespoir et à la folie.

    Jusqu'à ce que soit déporté parmi eux Lew Hahn qui ne ressemble en rien à un prisonnier politique.

    Pourquoi a-t-il été condamné ?


Avatar du membre
Anaterya
Rat de bibliothèque
Messages : 2560
Inscrit le : 21 mars 2013

Message par Anaterya » 05 juil. 2013, 19:01

J'ai décidé de lire ce livre-là après avoir lu un autre Silverberg qui traitait aussi des voyages dans le temps et que j'avais beaucoup aimé, et parce que l'idée d'une déportation dans le passé m'intriguait énormément.

Déjà, pour les passionnés de paléontologie, il faut passer sur les inexactitudes de l'auteur, le livre a été écrit en 1968 et les connaissances de l'époque n'étaient pas aussi précises que celles dont on dispose.

Au-delà de ça, l'histoire est bien écrite, les problèmes psychologiques des déportés bien rapportés, et les flashbacks expliquant le parcours du personnage principal jusqu'à sa déportation et la situation politique des États-Unis apportent beaucoup de corps au livre. J'ai juste été un peu déçue parce que j'ai compris très tôt qui était Lew Hahn, ça m'a un peu gâché le plaisir.

Malgré ça, c'est un livre plaisant qui se lit bien.
Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6620
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 27

Message par Agenor » 09 févr. 2014, 16:40

C'est quand même étrange comme idée de départ, ils n'ont pas peur que ceux renvoyés dans le passé modifient le cours des choses ? (l'apparition d'Homo Sapiens à une époque où il n'y avait pas encore de vie terrestre par exemple !)
“ La véritable violence, la violence la plus impardonnable - je m'en suis rendu compte-, c'est surtout celle que l'on s'inflige à soi-même quand on a trop peur d'être qui nous sommes vraiment." - Sense8
Avatar du membre
Anaterya
Rat de bibliothèque
Messages : 2560
Inscrit le : 21 mars 2013

Message par Anaterya » 09 févr. 2014, 16:45

Agenor a écrit :L'apparition d'Homo Sapiens à une époque où il n'y avait pas encore de vie terrestre par exemple !

C'est bien pour ça qu'ils ont choisi l'époque du Cambrien : puisqu'il n'y a de vie que marine, les hommes ne risquent pas de tuer des êtres vivants essentiels pour la suite de l'évolution sur terre. Et ils n'ont pas les matériaux pour construire des embarcations et aller en mer. Et comme il n'y a que des hommes, pas de risques de reproduction.
Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6620
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 27

Message par Agenor » 09 févr. 2014, 16:47

Ah, si il n'y a que des hommes tout s'explique ! Comme c'est pas précisé je pensais qu'il y avait des hommes et des femmes, de quoi pulluler 1 milliards d'année avant notre ère :mrgreen:
“ La véritable violence, la violence la plus impardonnable - je m'en suis rendu compte-, c'est surtout celle que l'on s'inflige à soi-même quand on a trop peur d'être qui nous sommes vraiment." - Sense8
Avatar du membre
Anaterya
Rat de bibliothèque
Messages : 2560
Inscrit le : 21 mars 2013

Message par Anaterya » 09 févr. 2014, 16:50

C'est vrai que le résumé ne le dit pas, et que je ne l'avais pas non plus précisé ^^ Mais bon, les grands méchants politiques ayant eu l'idée de cette déportation n'ont pas été aussi irresponsables :p
Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6620
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 27

Message par Agenor » 09 févr. 2014, 16:52

Oui parce que c'est cette irresponsabilité qui m'a frappé en lisant le résumé, c'est la première chose qui m'est venue à l'esprit : "Ils se tirent une balle dans le pied ou quoi ? Oo"

Tiens en parlant de voyages dans le temps il faudra que je fasse une fiche sur un bouquin que j'ai acheté et que je vais bientôt lire, le résumé était intriguant :D
“ La véritable violence, la violence la plus impardonnable - je m'en suis rendu compte-, c'est surtout celle que l'on s'inflige à soi-même quand on a trop peur d'être qui nous sommes vraiment." - Sense8
Avatar du membre
Anaterya
Rat de bibliothèque
Messages : 2560
Inscrit le : 21 mars 2013

Message par Anaterya » 09 févr. 2014, 16:53

C'est quel livre ?
Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6620
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 27

Message par Agenor » 09 févr. 2014, 16:57

“ La véritable violence, la violence la plus impardonnable - je m'en suis rendu compte-, c'est surtout celle que l'on s'inflige à soi-même quand on a trop peur d'être qui nous sommes vraiment." - Sense8
Avatar du membre
Anaterya
Rat de bibliothèque
Messages : 2560
Inscrit le : 21 mars 2013

Message par Anaterya » 09 févr. 2014, 17:01

Je l'ai entamé mais j'ai eu un mal fou à accrocher, l'écriture ne m'inspirait absolument pas.
Avatar du membre
Tango's
Bavard
Messages : 115
Inscrit le : 04 nov. 2014

Message par Tango's » 07 nov. 2014, 17:01

Je l'ai lu récemment ce livre. Faut dire que Silverberg à tendance à politiser ses livres. J'ai eu beaucoup de mal avec d'autres livres de lui (notamment l'horreur "L'homme stochastique" bourré de politique). J'ai trouvé l'idée originale et sympathique. Un livre court qui se lit très facilement. Dommage qu'il n'ait pas plus creusé la psychologie des personnages. Hum, je laisse imaginé qu'une bande d'homme bourré de testostérones sur une terre quasi inerte.
Je me demande même si à cette époque, on pouvait respirer ? Pas de végéraux = pas de photosynthèse et donc quand est-il de l'oxygène dans l'air ?
Avatar du membre
Anaterya
Rat de bibliothèque
Messages : 2560
Inscrit le : 21 mars 2013

Message par Anaterya » 07 nov. 2014, 17:58

L'oxygène de l'atmosphère est due aux bactéries aérobies, qui sont bien antérieures au Cambrien, donc aucun souci en ce qui concerne la respiration.
Avatar du membre
Tango's
Bavard
Messages : 115
Inscrit le : 04 nov. 2014

Message par Tango's » 07 nov. 2014, 18:04

Ah ? Ok, merci pour la précision. Il doit même en avoir parlé.
Répondre

Retourner vers « Voyage dans le temps »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité