Orgueil et Préjugés - Jane Austen

Livres où le récit est centré sur les relations et l'histoire sentimentale entre deux personnes, tout en parvenant à émouvoir le lecteur et en optant pour une fin heureuse.
Répondre
Avatar du membre
Valar Morghulis
Rat de bibliothèque
Messages : 4249
Inscrit le : 20 déc. 2012
Genre :

Message par Valar Morghulis » 24 mai 2013, 17:11

Orgueil et Préjugés de Jane Austen

Image

Résumé :
  • A Longbourn, petit bourg du Hertfordshire, Mrs Bennet, femme de pasteur, est déterminée à marier ses cinq filles afin d'assurer leur avenir.
    Lorsqu'un riche jeune homme loue le domaine voisin de Netherfield, elle espère vivement qu'une de ses filles saura lui plaire et met tout en oeuvre pour arriver à ses fins. Elizabeth observe avec ironie les manigances de sa mère. Si elle apprécie le charmant Mr Bringley, elle est tout d'abord irritée par le comportement dédaigneux du fier Mr Darcy.

Éditeur : Gallimard
Date de sortie : 1813 (originale / France : ?)
Disponible en format Poche : Oui


Image 
Avatar du membre
Valar Morghulis
Rat de bibliothèque
Messages : 4249
Inscrit le : 20 déc. 2012
Genre :

Message par Valar Morghulis » 24 mai 2013, 17:14

J'en ai entendu parler tout autour de moi depuis des années et... je me suis enfin lancée :D (non sans avoir été vivement encouragée par quelques personnes dont je tairais le nom).
J'ai trouvé une magnifique édition qui rend les choses encore plus agréables :D et pour l'instant j'accroche bien à l'histoire ^^ le seul problème c'est que, vu que j'avais déjà vu la bande annonce du film, je n'arrive pas à voir Elizabeth autrement qu'avec la tête de Keira Knightley ^^ surtout qu'il n'y a pas réellement de description physique ^^ donc ça m'embête un peu. Et c'est pareil pour Darcy, que j'imagine comme l'acteur.

Mais à part ça, au bout de 40 pages, j'aime beaucoup :D
Image 
Avatar du membre
Chirp-chirp
Intégré
Messages : 46
Inscrit le : 27 mars 2013

Message par Chirp-chirp » 24 mai 2013, 20:16

Copieuse d'édition.....^^

Je ne ressens aucun remord même si je fais partie des gens qui t'ont quelque peu "vivement encouragée" ! mdr

Aaaaaaah Orgueil et Préjugés.....ma Bible....mon livre de chevet...
Aaaaaaaah Mr Darcy.......mon idéal.....mon fantasme....mon- BREF !!

C'est trop bien...sauf, bien sûr, pour ceux qui aiment l'action !

VALAR ! ACCROCHE-TOI ! Et, prépare-toi à Fangirler pour le reste de tes jours !!!
Avatar du membre
Valar Morghulis
Rat de bibliothèque
Messages : 4249
Inscrit le : 20 déc. 2012
Genre :

Message par Valar Morghulis » 24 mai 2013, 22:11

J'en suis à 100 pages ça y est..! Et, comment dire... je commence à beaucoup aimer :p
Image 
Avatar du membre
Thanaquil
Passionné
Messages : 1157
Inscrit le : 08 janv. 2013

Message par Thanaquil » 25 mai 2013, 12:45

J'ai vraiment été déçue par ce livre, je suppose que c'est parce-que j'en attendais beaucoup trop. J'ai trouvé ça terriblement "niais" (pardon pour ceux qui ont aimé), et les personnages trop stéréotypés, parfois énervants.
Devant toutes les critiques positives, je crois que je m'attendais à autre chose...
Avatar du membre
Valar Morghulis
Rat de bibliothèque
Messages : 4249
Inscrit le : 20 déc. 2012
Genre :

Message par Valar Morghulis » 26 mai 2013, 11:52

Je pense que ça vient de l'époque à laquelle ça a été écrit ^^ faut se mettre dans la situation pour bien comprendre les enjeux! Personnellement je trouve ça loin d'être niais, mais après c'est aussi mon opinion :D ça ne peut pas plaire à tout le monde ^^
Image 
Avatar du membre
Kallindra
Rat de bibliothèque
Messages : 2063
Inscrit le : 13 avr. 2013
Genre :

Message par Kallindra » 26 mai 2013, 12:06

Moi j'ai pas lu le livre mais j'adore le film :D
Image
Avatar du membre
Thanaquil
Passionné
Messages : 1157
Inscrit le : 08 janv. 2013

Message par Thanaquil » 26 mai 2013, 18:54

Valar Morghulis a écrit :Je pense que ça vient de l'époque à laquelle ça a été écrit ^^ faut se mettre dans la situation pour bien comprendre les enjeux! Personnellement je trouve ça loin d'être niais, mais après c'est aussi mon opinion :D ça ne peut pas plaire à tout le monde ^^

Niais, n'était peut-être pas le terme approprié ;) , je suppose que ça tient à la période, mais au fait surtout que les personnages ne soient pas assez nuancés (pour moi). De toute façon, j'aurais dû le lire plus tôt...J'aurais été moins déçue. Enfin, comme tu dis, un livre ne peut malheureusement pas plaire à tout le monde ^^.
Avatar du membre
Valar Morghulis
Rat de bibliothèque
Messages : 4249
Inscrit le : 20 déc. 2012
Genre :

Message par Valar Morghulis » 30 mai 2013, 07:05

Eh bah je l'ai fini, j'adooooooooooooooooore ! C'est trop bien !

Mr. Darcy :love: :love: :pleure: J'en veux un dans la vraie vie ! (avec le physique de Matthew \o/)
Image 
Avatar du membre
Kotoko
Timide
Messages : 27
Inscrit le : 02 juil. 2013

Message par Kotoko » 03 juil. 2013, 17:43

J'aime beaucoup ! :) J'aime aussi le remake moderne "Bridget Jones" ^^''
Sinon je crois bien que Jane Austen a rêvé de se marier toute sa vie et a fini vieille fille (je crois qu'elle est morte assez jeune) alors c'est normal qu'elle rêvait d'un idéal...Le happy end passe bien, pourtant ! Une fin triste ce serait trop déprimant ! :'(
Avatar du membre
sofie
Nouveau lecteur
Messages : 7
Inscrit le : 24 sept. 2013

Message par sofie » 24 sept. 2013, 13:56

J'ai relu ce livre tout récemment, j'adore le style de Jane Austen, j'ai l'impression de vivre au XIXème siècle lorsque je lis l'un de ses livres.
Invité

Message par Invité » 28 mars 2015, 15:30

J'ai enfin lu ce livre, depuis le temps que j'en entends parler, il fallait que je m'y mette. Alors, est-ce que ce livre mérite tout le succès qu'il a aux yeux du monde ? À mon humble avis, oui et pour plusieurs raisons. Je vais tâcher d'essayer de faire plus court que sur mon blog pour en parler.

Curieusement, je pense que tout le monde connaît à peu près l'histoire même sans l'avoir lue, du moins dans les grandes lignes. Du coup, à vue de nez, on peut se dire que c'est une histoire somme toute assez banale dont on fait tout un tintouin pour rien. Que nenni !
Si l'histoire est si captivante, c'est, bien entendu, grâce à ses personnages diablement vivants. Il y en a de toute sorte pour contenter tout le monde. On ne peut qu'être amusé par l'ironie de Mr Bennet qui n'hésite pas à rabrouer sa femme ou ses plus jeunes filles pas très malignes. On s'amuse mais, on est également agacé par les manières grossières de Mrs Bennet. On rit franchement du style pompeux de Mr Collins. On apprécie Mr Bingley, tout comme on apprécie Jane. On se sent proche de Lizzy, et on est curieux de ce fameux Mr Darcy à l'air si hautain et qui cache pourtant autre chose sous cette apparente froideur.
Tous ces personnages différents permettent de démontrer plusieurs choses. Certains semblent être des caricatures, mais en y réfléchissant, on se rend compte que c'est parfaitement voulu. Jane Austen profite de son livre pour critiquer la société de son époque. Sans fortune personnelle, une femme ne peut voir son avenir assuré que par un mariage fructueux. L'argent possède une importance capitale dans ce monde, et malgré une certaine évolution, beaucoup de personnes sont encore très attachées aux notions de rang social. Ainsi, Jane sait parfaitement les devoirs que l'on attend d'elle en tant qu'aînée de la famille, et s'avère bien chanceuse de son sort qui aurait pu ressembler à celui de Charlotte Lucas, une amie d'Elizabeth. Charlotte se sait peu jolie et, ne voulant pas être un poids pour ses parents, se débrouille pour effectuer un mariage lui apportant la sécurité et le confort qu'il lui faut, sans chercher le romantisme. Chose dont ne peut se résoudre Elizabeth, qui ne peut qu'épouser un homme qu'elle estime, pouvant observer quotidiennement le résultat d'une union où les deux partis ne peuvent véritablement s'entendre.
Concernant la romance principale du livre, celle entre Lizzy et Darcy, si aujourd'hui, on peut trouver cela cliché de voir d'abord deux personnes réticentes l'une envers l'autre finir ensemble, il faut songer qu'à l'époque, ce n'était pas le cas. De plus, l'évolution de leur relation est bien construite, passant de la découverte de l'autre, à l'introspection, puis au respect. Chacun d'eux doit se défaire de son orgueil et de ses préjugés, et l'on sent vraiment que ce qui résulte de tout cela est fort.

Ce qui sublime tout cela, c'est le style d'écriture de Jane Austen. Alors à ce sujet, avant de me lancer dans la lecture, j'ai remarqué qu'il existe beaucoup de traduction française. Après quelques recherches, j'ai constaté que l'on était bien mal loti. Entre la traduction qui ne respecte aucunement le texte original jusqu'à la trahison (notamment la traduction de 1822), celle qui est fidèle à l'esprit mais, qui omet de nombreux passages (celle souvent réédité aux éditions 10/18), et d'autres qui s'avèrent lourdes ou tentant de trop moderniser le récit (les plus récentes), je me suis dit qu'il serait préférable de lire cette œuvre dans sa langue originale.
J'ai donc pu apprécier en bonne et due forme le style mordant de l'auteur. Il y a des répliques tout à fait délectables, pétries d'ironie. Les phrases sont plutôt longues, mais ce genre de construction ne me dérange pas (j'en suis moi-même adepte, mais je peux comprendre que cela rebute). Enfin, tout est dépeint avec réalisme. Que ce soit les distances, la société, les manières etc,, on visualise bien cette époque à présent si lointaine.

Un petit mot sur les deux adaptations que j'ai vu.
J'ai d'abord vu le film avec Keira Knightley et je trouve que c'est un meilleur film qu'il n'est une bonne adaptation. Je ne suis pas adepte de coller à l'œuvre à la ligne près, je suis bien consciente que des choix doivent être faits, le film faisant environ 2h, il est normal que des choses soient omises. En revanche, ce que je n'accepte pas, c'est lorsqu'on dénature l'esprit du roman, que ce soit le caractère des personnages ou l'ambiance etc,. Dans ce cas précis, on sent que le réalisateur a voulu donner un aspect plus romantique. Tout ce qui permet de vraiment dénoncer les travers de la société est transparent, ne laissant vraiment place qu'à la romance. Du coup, on a des scènes où si, des lecteurs peuvent regretter l'expansion des sentiments, seront certainement ravi en regardant ce film. Tout est fait pour coller à une esthétique romantique. Cela pourrait passer si ce n'était qu'une vision du réalisateur envers le roman, mais le souci est que des personnages en perdent leur essence, certains agissant même à l'inverse, et d'autres ayant des raisons ou des explications différentes. Bref, je trouve que c'est un bon film, mais une mauvaise adaptation.
J'ai ensuite vu la mini-série faite par la BBC en 1995 avec Colin Firth. Là pour le coup, puisque ce sont 6 épisodes d'environ 1h chacun, aucun élément n'est mis à la trappe. Les dialogues sont même respectés à la ligne près. Le réalisateur se permet quelques modifications, mais elles demeurent dans l'esprit de l'œuvre de base. Concernant l'esthétique, là pour le coup, on est véritablement plongé dans la société de la fin du XVIIIe et du début du XIXe siècle. Que ce soit les costumes, les décors, les manières, tout représente vraiment ce que l'on peut imaginer en lisant le roman. On ressent même la justesse au niveau du choix des acteurs, que ce soit dans leur physique ou leur interprétation, ils sont dans leur rôle. Bref, pour respecter tout cela, la série est une excellente adaptation.

Terminons sur une petite touche d'humour : quelqu'un s'est amusé à retranscrire l'œuvre entière via des statuts facebook : Austenbook. :lol:
Avatar du membre
Kallindra
Rat de bibliothèque
Messages : 2063
Inscrit le : 13 avr. 2013
Genre :

Message par Kallindra » 27 juin 2019, 11:19

Bon et bien je viens de le terminer.
Je l'ai eu par hasard dans une opé FNAC "acheter 2 livres on vous en offre un 3eme". J'avoue que je n'avais jamais pensé à le lire, ayant pourtant bien aimé le film. C'est une édition chez Folio Classique avec une traduction de Gallimard de 2007.

Alors je le trouve bien. C'est un bon roman à l'eau de rose de fin 19°. Il y-a comme dans tout roman de cette période, une critique de la société britannique mais c'est avant tout une romance n'en déplaise au commentaire ci-dessus. C'est l'histoire d'amour d'une cadette avec un homme qui est largement au dessus de sa condition. En gros le 50 nuances de Grey de l'époque mais en 1 000 fois mieux écrit et tourné.

Commençons par la famille Bennet : Ils sont infâmes. Entre le père qui est laxiste, la mère qui est hystérique, Jane qui est la naïveté incarnée, Elizabeth, l'orgueil, Lydia la frivolité, Mary la bêtise et Kitty l'absence de personnalité. Honnêtement c'est juste improbable... Alors du coup avec cette famille de cinglés, c'est normale que Jane et Lizzy sortent du lot.franchement quand tu vois la famille, normal que Darcy il y aille à reculons... Faut se les farcir. D'ailleurs j'avais trouvé cet aspect bien rendu dans le film sauf pour le père qui avait plus de bienveillance dans le film.

Ensuite Darcy et sa famille. Étrangement sa sœur est parfaite. Oui elle est gentille, timide et connait tous les arts. Elle adore d'ailleurs Lizzy. Darcy lui-même est le stéréotype de l'homme ténébreux (ça ne me dérange c'est mon genre d'homme), il n'a pour défaut que son orgueil et encore dans la société du 19° il serait plutôt vu en protecteur des intérêt de sa maison, de sa famille et de sa fortune, principe qu'il applique à ses amis en éloignant Bingley de Jane pensant que ce serait une grave mésalliance. Les seuls défauts familiaux de Darcy sont les de Bourgh. Lady Catherine est montrée imbuvable, l'équivalent d'une Mrs Bennet mais qu'on pardonne au vu de son rang et de sa fortune et sa fille frappée de maladie, franchement c'est le personnage le plus à plaindre.

Ensuite les Bingley. Ils sont assez fidèle au film et au final, la romance Jane-Bingley est la plus mignonette. On a envie que ça se finisse bien pour eux mais j'avoue que je suis assez d'accord avec l'analyse de Mr Bennet en disant qu'ils sont tellement gentils, innocents et naïfs qu'ils seront manipulés et volés par leurs gens. Aucun des 2 n'a les pieds sur terre et avec leur rang social, dans cette société, c'est en effet à attirer les pique assiettes.

J'approuve tout à fait la démarche de Collins épousant Charlotte. C'est d'ailleurs montré plus crûment dans le roman et dans le roman Lizzy en veut à jamais à Charlotte alors que dans le film elle pardonne. Ce qui je trouve est plus logique dans le film que dans le livre. En effet, dans la société britannique de cette époque, Collins, qui souhaite épouser une Bennet pour que cela reste dans la famille fait preuve d'une bonne idée. Il est repoussé par 2 fois (d'abord par Jane qu'on espère bientôt fiancée alors qu'elle ne l'est pas vous noterez) et ensuite Lizzy. Dans la vraie vie, Jane aurait épousé Collins parce que c'était l'action censée et pragmatique. Alors moi je comprends parfaitement et j'approuve que ce pauvre homme, tout servile et risible qui soit aille chercher son bonheur ailleurs et je trouve à la différence de Lizzy que Charlotte et Collins ne sont pas mal assortis, au contraire.

L'histoire de Lydia-Wickham est la même que dans le film donc rien à redire. C'est le stéréotype de la fille écervelée et du joueur invétéré. Ils sont aussi méprisables l'un que l'autre et franchement ils ne méritent pas ce qui leur arrive. Par contre à la fin quand Jane Austen écrit qu'ils les aident régulièrement avec de petites sommes ou de l'avancement ou autre, ça me fait rire. Alors certes c'est de la famille mais enfin, c'est typiquement le genre de personne que tu renies. Après le roman est monté pour montrer qu'il faudrait tout pardonner à sa famille : les embarras, la mauvaise éducation, le manque de savoir vivre, l'absence d'intelligence etc... Les Bennets ont tellement de défauts que ça en est déplorables. Alors je sais que c'est de la caricature mais pffiou... Franchement une famille pareille, j'aurais été Lizzy ou Jane j'aurais rompu toutes relations dès que j'aurais été mariée... Il n'y-a que les Gardiner de valable dans leurs relations.

Alors on pourrait croire avec ma vision négative des personnages que je n'ai pas aimé ce qui est faux. J'ai beaucoup apprécié la peinture de la société brit de l'ère victorienne. Je me suis laissée portée par la romance de Lizzy et Darcy de même que celle de Jane et Bingley. Mon petit cœur trouve ça super mignon. Oui j'adore les romances. J'ai apprécié le cadre du roman, les valeurs que portent certains personnages, les petits voyages dans les différents lieus et échelles sociales. Même si la plupart des personnages me sont insupportables, j'ai apprécié la manière dont ils sont dépeints et c'est pour cela que je les déteste pour la pluplart, leurs traits de caractères ont suffisamment été bien rendus pour qu'on puisse les aimer ou les détester, ce qui, dans une romance et ce qu'on attend.
Image
Avatar du membre
ChaFo
Modératrice
Messages : 2277
Inscrit le : 07 avr. 2015
Genre :
Âge : 31
Contact :

Message par ChaFo » 27 juin 2019, 19:24

Je crois que j'ai l'e-book dans ma liseuse depuis un looong moment ! A emporter à la mater, alors :P
Répondre

Retourner vers « Romance »