Mémé Ciredutemps

Cycle de fantasy humoristique écrit par Terry Pratchett
Répondre
Avatar du membre
Anaterya
Rat de bibliothèque
Messages : 2560
Inscrit le : 21 mars 2013

Message par Anaterya » 26 avr. 2013, 23:01

Plutôt que de faire un sujet sur un livre en particulier des Annales, j'ai plutôt envie de vous parler d'un personnage en particulier, en l'occurrence Esméralda Ciredutemps.

Esméralda, dite Mémé, Ciredutemps, est une sorcière de Lancre, un pays des montagne du Bélier, et certainement la plus puissante sorcière du Disque-monde.
Ville fille (elle peut approcher les licornes) acariâtre, elle répugne fortement à se servir de la magie, car elle craint dans ce cas de basculer vers le mal, alors que par fierté, et pour contrebalancer sa sœur qui a embrassé le partie des forces obscures, elle veut à tout prix rester du côté du bien. À la place de la magie elle se sert de la têtologie, une sorte de psychologie qui lui permet par exemple de faire croire à un importun qu'il est une grenouille plutôt que de le transformer effectivement en grenouille. Elle se sert aussi de ses connaissances en plantes médicinales et en ostéopathie pour remettre sur pied les paysans de Lancre qui viennent la voir.
Avec Nounou Ogg et Magrat Gousedail, remplacée ensuite par Agnès Crettine, elle fait partie d'un convent de sorcière et joue le rôle de l’aïeule, même si, comme dit Nounou, elle pourrait jouer les trois rôles.

Au-delà de cette description assez factuelle, c'est un personnage que j'aime énormément. Elle est d'une mauvaise foi increvable, très souvent d'une humeur de chien, avec des principes très arrêtés, particulièrement en ce qui concerne la pudeur et les idées nouvelles ou venues de la ville. C'est un peu un concentré de bon sens paysan, même si elle trouve ces derniers assez limités.
Ce que j'aime particulièrement avec ce sont ses contradictions, comme sa volonté de faire le bien et pour se faire de ne pas se mêler des affaires des gens, mais son envie de pousser les choses dans le bon sens quand elle considère qu'on a besoin d'elle, ou sa sagesse couplée à son refus obstiné des livres car elle considère que tout ce qui est écrit, même quand il s'agit de mensonges, acquiert une aura de vérité.

En bref, c'est un personnage vraiment riche, avec de nombreuses facettes, et qui trouve toujours le moyen de surprendre. Un vrai plaisir de lecteur ^^


Avatar du membre
Ewells
Fidèle
Messages : 655
Inscrit le : 16 janv. 2013

Message par Ewells » 27 avr. 2013, 09:20

:p oui elle est excellente mémé :p quand elle explique a la première fille mage ( me souvient plus du titre ) que le grand chapeau et la vieille robe usée c'est de la têtologie qui fait croire qu'elles ont des pouvoirs XD Mais pratchett oscille beaucoup entre les moments ou les sorts sont des faux et ceux ou elle utilise effectivement la sorcellerie
Avatar du membre
Anaterya
Rat de bibliothèque
Messages : 2560
Inscrit le : 21 mars 2013

Message par Anaterya » 27 avr. 2013, 10:52

C'est aussi parce que selon les cas il y a besoin d'employer des moyens plus percutants qu'à d'autres. Et le fait que Mémé veut se servir le moins possible de ses pouvoirs car si elle les utilise trop elle risque de mal tourner, à l'image de sa sœur ou d'Aliss la Noire.
Répondre