Les Bébés de la consigne automatique - Ryû Murakami

Parce qu'il est impossible de citer tous les genres littéraires (ou tout simplement de catégoriser un livre), ici se trouvent les livres n'ayant pas trouvé leur place ailleurs.
Répondre
Avatar du membre
Thanaquil
Passionné
Messages : 1157
Inscrit le : 08 janv. 2013

Message par Thanaquil » 08 avr. 2013, 17:12

Les Bébés de la consigne automatique de Ryū Murakami

Image




Résumé :
  • Au Japon, les nouveau-nés abandonnés dans les consignes des gares sont voués à une mort certaine. Deux d'entre eux pourtant, Hashi et Kiku, vont vivre. La vie de ces deux enfants est une plaie béante qui ne se cicatrise pas, un cri qui ne se tait pas. Le cauchemar les hante, leur univers s'est réduit aux parois d'une consigne, un monde sans espoir où l'on cherche une échappatoire tout en sachant qu'elle n'existe pas. Autour d'eux, un brouillard épais et pesant s'est formé, un ciel plombé, où seule la survie reste possible. Et cependant, des éclaircies parfois apparaissent, un chant qui surgit de la gorge d'Hashi comme une accalmie au milieu d'une tempête, un saut de Kiku comme une envolée vers un ciel plus bleu, des moments d'émotion suspendus. Mais la douleur est plus forte, aucune libération n'est possible et, ne pouvant supprimer la souffrance, c'est en l'infligeant aux autres qu'ils tenteront de l'oublier. Ryû Murakami dépeint un univers de destruction, de désolation avec une telle poésie que cette atrocité même devient belle, belle comme peut l'être la mort, belle comme peut l'être la guerre, belle comme le sont parfois les hommes. --Lenaïc Gravis et Jocelyn Blériot

Éditeur : Picquier Poche
Date de sortie : 1998
Disponible en format Poche : oui (J'ai lu)


Avatar du membre
Thanaquil
Passionné
Messages : 1157
Inscrit le : 08 janv. 2013

Message par Thanaquil » 10 avr. 2013, 10:47

Un livre vraiment étrange (je m'y attendais un peu), qui m'a mise un peu mal à l'aise quelquefois, comme une impression de tomber dans un nid de psychopathes.
C'est une vision tellement cruelle, sanglante, et brutale, que même les beaux sentiments n'y résistent pas (sauf s'ils sont nés dans la douleur). Et puis si éloignée de mes lectures "japonaises" habituelles!
Une lecture que je conseille toutefois car elle est à mon sens représentative d'une certaine littérature. Et puis, malgré toute cette débauche, on aime suivre la descente aux enfers de ces deux enfants qui ont chacun à leur manière survécu à une consigne automatique.
Avatar du membre
Sayelan
Assidu
Messages : 373
Inscrit le : 05 févr. 2013

Message par Sayelan » 10 avr. 2013, 11:02

Je ne sais pas si tu y as été sensible Thanaquil mais ce qui m'a le plus dérangée moi, c'est la "moiteur" constante et oppressante... les personnages transpirent tout le temps, il fait chaud... j'avais l'impression que le livre puait sans bien sûr sentir aucune odeur... ^^'

Cela dit, tu as raison, malgré tout, on a envie de soutenir Hashi et Kiku... :happy:
Avatar du membre
Thanaquil
Passionné
Messages : 1157
Inscrit le : 08 janv. 2013

Message par Thanaquil » 10 avr. 2013, 11:52

C'est pas tellement la moiteur qui m'a le plus dérangée, même si tu as raison, elle est très très présente. Pour moi, c'est la graisse, le côté visqueux que j'ai relevé, et qui m'a le plus dégoûté.

Ce livre donne vraiment des sensations bizarres. :scratch:
Avatar du membre
Anaterya
Rat de bibliothèque
Messages : 2558
Inscrit le : 21 mars 2013

Message par Anaterya » 10 avr. 2013, 15:42

Vous me donnez envie de le lire ^^
Répondre

Retourner vers « Autres lectures »