Le Siècle Mécanique, tome 1 : Boneshaker - Cherie Priest

Histoire se situant généralement au 19ème siècle, ou dont le mode de vie et la technologie sont les même que ceux de cette époque.
Répondre
Avatar du membre
Valar Morghulis
Rat de bibliothèque
Messages : 4250
Inscrit le : 20 déc. 2012
Genre :

Message par Valar Morghulis » 03 avr. 2013, 12:01

Le Siècle Mécanique, tome 1 : Boneshaker de Cherie Priest

Image

Résumé :
  • Briar Wilkes vit avec son garçon de quinze ans Ezechiel de l'autre côté du mur qui sépare la ville de la banlieue de Seattle. A l'intérieur, il y a le Blight, cette fumée qui est sortie des entrailles de la Terre lors de la première expérimentation du Boneshaker par le professeur Leviticus Blue. Tous ceux qui ont respiré le Blight ne sont plus là pour témoigner. Ils sont tous morts mais ils sont revenus, avec de dangereuses envies de chair fraîche. C'est lorsque les morts-vivants ont été trop nombreux qu'ils ont construit le mur qui isolerait la ville de Seattle du reste du monde. Seize ans plus tard, Zeke, le fils de Briar, décide de connaître la vérité sur son père et s'engouffre avec son masque à gaz dans le tunnel qui le mène à l'intérieur de la ville. Il veut redorer la mémoire de son père, celui qui a ouvert la brèche du Blight, puisque sa mère, la veuve du professeur Blue, ne lui a jamais rien dit...

Éditeur : Eclipse
Date de sortie : 2011
Disponible en format Poche : non


Image 
Avatar du membre
Ryuuchan
Assidu
Messages : 397
Inscrit le : 20 déc. 2012

Message par Ryuuchan » 03 avr. 2013, 15:08

Attention maintenant l'éditeur n'est plus Eclipse mais Panini Books. Le premier ayant fermé et le deuxième ayant reprise le catalogue ;)

Sinon le bouquin me tentait bien, mais un pote m'a récemment dit que malgré le pitch intéressant, le reste (perso et intrigue) étaient assez creux. J'hésite un peu du coup...
Avatar du membre
Valar Morghulis
Rat de bibliothèque
Messages : 4250
Inscrit le : 20 déc. 2012
Genre :

Message par Valar Morghulis » 04 avr. 2013, 06:56

Je ne l'ai pas lu personnellement ^^ j'ai fais la fiche à la demande de Chirp ^^ mais c'est un bon exemple de Steampunk il me semble ("bon" tout dépend des goûts je pense, je n'en sais rien moi hein ^^)
Image 
Avatar du membre
Chirp-chirp
Intégré
Messages : 46
Inscrit le : 27 mars 2013

Message par Chirp-chirp » 04 avr. 2013, 10:13

Moi personnellement j'ai beaucoup aimé. C'est vrai que niveau intrigue, il n'y a pas vraiment de surprises. Mais pour ce qui est des personnages, il y en a vraiment qui sont plus poussés, plus intéressants que d'autre.

Après, en le lisant j'ai été prise par l'univers, les descriptions étaient assez présentes pour qu'on puisse se faire une bonne image mais pas écrasantes non plus.
Et puis, il y a de l'action aussi, du léger stress parfois....

Donc, ce n'est peut-être pas le meilleur exemple de steampunk, je ne sais pas, mais je trouve qu'il vaut le coup ! ^^
Avatar du membre
Kahlan
Passionné
Messages : 1103
Inscrit le : 06 sept. 2013

Message par Kahlan » 02 oct. 2016, 11:31

C’est avec pas loin de quinze jours de retard que je vous propose aujourd’hui la chronique d’un roman de Cherie Priest édité au Livre de poche à la fin du mois d’Août. Il s’agit du premier tome d’une saga steampunk intitulée Le siècle mécanique, qui nous ramène en 1880. Dans Boneshaker, on suit les traces de Briar et Zeke, mère et fils, au cœur de la ville américaine de Seattle transformée en ville fantôme après le passage d’une machine infernale. Le Boneshaker a certes tout ravagé mais il a surtout entraîné la libération d’un gaz, lequel transforme les gens en morts-vivants.

C’est ainsi que l’on découvre peu à peu un univers passionnant, un mélange très savamment dosé de steampunk, de western et de The Walking Dead ! Un roman original aux multiples facettes... Nous sommes dans une ville somme toute assez banale, Seattle, envahie par ce fameux gaz difficilement contenu par un gigantesque mur. Au cœur de l’enceinte, deux communautés : celles des Pourris, autrement dit les zombies, et celle des Oubliés, les survivants qui se terrent dans les souterrains et tentent de leur échapper. Et milieu de tout ça, un adolescent, Zeke, à la recherche de son passé, et sa mère, Briar, à la recherche de son fils !

Ce sont deux personnages attachants. Le garçon est intelligent mais impulsif, et comme tous les enfants de son âge, il n’écoute rien ni personne, et surtout pas sa mère. Une fois de l’autre côté du mur, il se retrouve bien évidemment dans les ennuis jusqu’au cou. Briar est veuve, elle a élevée son fils comme elle a pu, en travaillant beaucoup et en lui cachant un peu trop de choses. Elle vit dans l’ombre de deux des hommes de sa vie, son père et son mari, inventeur du Boneshaker. C’est une femme indépendante et pleine de ressources, et elle en aura besoin. Ils sont entourés d’une galerie de personnages issus de la communauté des Oubliés, ce qui nous permet d’en apprendre plus sur la vie des survivants dans la cité, leur lutte perpétuelle contre les Pourris, ou contre celui qui s’est emparé de Seattle, l’abject Dr Minnericht.

Le rythme de l’intrigue est assez lent, mais l’univers est si riche qu’on ne voit pas le temps passer. Les touches steampunk sont présentes sans être pesantes, la technique sert un but précis, et les différents mécanismes sont mis en avant à point nommé. Cherie Priest s’y entend vraiment bien pour construire une atmosphère étouffante, pleine de tension et d’incertitude. L’important ici n’est pas tant d’atteindre un but, se retrouver et sortir de la cité pour la mère et le fils, que toutes les découvertes réalisées en chemin, et elles sont nombreuses, tant pour le lecteur que les deux héros. Cela peut dérouter, mais en ce qui me concerne j’ai adoré, et je ne saurais trop vous recommander cet ouvrage à l’originalité conquérante. Un énorme merci aux éditions Le livre de poche pour cette formidable découverte !
Répondre