• La guerre des Gruulls - J-P Andrevon
  • Récits articulant leur intrigue autour de voyages interplanétaires ou interstellaires lorsque l'humanité a colonisé l'espace (existence d'empires stellaires) ; ou l'exploration d'une nouvelle planète.
    Répondre
    Avatar du membre
    Elenwey
    Assidu
    Messages : 300
    Inscrit le : 19 juin 2020
    Genre :

    Message par Elenwey » 19 nov. 2020, 19:36

    La guerre des Gruulls
    Jean-Pierre Andrevon

    la guerre des gruulls.jpg
    Synopsis :
    C'est en l'an 2413 qu'a lieu le premier contact. Mais les vaisseaux étrangers attaquent et l'arme absolue dont ils sont dotés risque fort de mener l'humanité à l'extinction. À moins d'arriver à communiquer avec eux, et de stopper enfin ce conflit.​​

    Éditeur : Milady
    Date de sortie : paru initialement en 1971, plusieurs rééditions faites, la dernière date du 15/06/2016
    Disponible en format Poche : non ->  Disponible uniquement en numérique ou d'occasion (à ma connaissance)


    Avatar du membre
    Elenwey
    Assidu
    Messages : 300
    Inscrit le : 19 juin 2020
    Genre :

    Message par Elenwey » 19 nov. 2020, 19:49

    Dur de donner mon avis sur ce livre. 

    C'est un roman, assez court, très bien écrit, on plonge rapidement dans l'histoire et le peu de personnages principaux permet de ne pas être perdu. 
    L'histoire est plutôt pas mal, même si elle n'a rien d'original à mon sens (vilains extraterrestres qui semblent indestructibles veulent tuer tous les humains sans raison apparente). Le problème c'est que je n'ai pas lu assez de livres dans le genre pour savoir à quel point la façon dont l'histoire est traitée est originale ou non. Ceci étant dit, ce livre a été écrit il y a 50 ans, par un français, donc j'imagine que pour l'époque ça l'était sans doute. ^^ 

    Bref, revenons à nos moutons, je me suis laissée entraîner et j'ai lu ce livre en quelques jours, preuve s'il en faut que le récit est bien mené, sans trop de longueurs et de façon suffisamment prenante pour ne pas me perdre en route. 
    Mais décidément un truc me chiffonne, sans doute en partie le fait que cela semble un peu trop simple : les héros humains, dont la technologie est bien inférieure à celle des Gruulls, ont tout de même beaucoup de chance à plusieurs occasions.
    Spoiler: Afficher
    Un des personnages semble même capable de comprendre suffisamment la fameuse technologie supérieure pour l'utiliser à son avantage... Avec la justification : "plus cela devient avancé, plus ça devient facile d'utilisation". Je ne sais pas d'où sort cet argument, mais il me laisse un peu perplexe pour être honnête.
    Et tout se résout très rapidement à la fin, alors que le début donnait plutôt un effet de lenteur, avec une guerre compliquée, longue et laborieuse. Du coup, ça semble trop facile en fait. Peut-être qu'au final, ce qui me manque, c'est un peu de profondeur, autant pour les personnages, que pour certains retournement de situations. Cela reste peut-être un peu trop lisse pour moi.  

    Bref, si je devais résumer ce livre : un bon livre de space opera, bien mené, mais qui manque de certains ingrédients pour être vraiment mémorable. 
    Répondre

    Retourner vers « Planet/Space opéra »