Page 1 sur 1

[Trilogie] Les mondes d'Ewilan - Pierre Bottero

Posté : 16 sept. 2020, 11:12
par 327e
Les mondes d'Ewillan de Pierre Bottero

Image

Tome 1 : La forêt des captifs
Tome 2 : L'oeil d'Otolep
Tome 3 : Les tentacules du mal

Résumé du tome 1 : Dans le premier tome de cette nouvelle trilogie, Ewilan a gagné en maturité. Après avoir été retenue prisonnière de l'Institution, un bâtiment dans lequel des chercheurs dévoyés testent les facultés extrasensorielles de cobayes humains dans un but de domination totale, et torturée par la Sentinelle félonne Eléa Ril' Morienval, qui en a pris la tête, Ewilan parvient à s'échapper grâce à l'aide de ses amis. Ayant récupéré avec difficulté ses forces physiques et mentales, elle part secourir les enfants demeurés prisonniers et aide à faire la lumière sur les affreux crimes commis par un étrange tueur en série, mi-homme, mi-insecte.


Éditeur : Rageot
Date de sortie : 2004 (première édition)
Disponible en format Poche : oui ainsi qu'en livre audio

Cette trilogie a fait l'objet d'une lecture commune.

[Trilogie] Les mondes d'Ewilan - Pierre Bottero

Posté : 25 oct. 2020, 17:42
par Elenwey
Je viendrai modifier ce commentaire (ou poster après) au fur et à mesure de ma lecture des tomes. 

Pour le moment j'ai donc fini le premier tome, La forêt des captifs, avec un changement radical par rapport à la première trilogie (La Quête d'Ewilan) au niveau du rythme : cette fois l'histoire se déroulant sur plusieurs mois et chaque scène est détaillée, on n'a donc pas l'impression qu'il manque parfois un bout ou que l'on passe à la suite de façon trop abrupte.
L'ambiance change également radicalement : alors qu'avant on était sur quelque chose de léger, plutôt innocent, voire enfantin, ce premier tome fait entrer Ewilan dans l'âge adulte de façon radicale et aborde des sujets difficiles et les aspects plus sombres des émotions humaines (la haine, la vengeance, la peur).

Il y a eu quelques longueurs (sur la toute fin), mais j'ai vraiment beaucoup apprécié le virage à 180° de l'auteur, qui montre un sacré talent de sa part. J'ai aimé rencontré les nouveaux personnages
Spoiler: Afficher
M. Vignol, Maximilien et Illian qui promet d'avoir une place importante et sans doute sombre dans la suite des aventures d'Ewilan
et retrouver et/ou découvrir plus les autres 
Spoiler: Afficher
Salim, Siam, Maniel, Edwin, Ellana, le père de Mathieu, Maître Duom, etc.

Le méchant principal
Spoiler: Afficher
Eléa Ril' Morienval,
est vraiment parfait dans son rôle, même si j'ai du mal à comprendre autant de haine. 

J'ai eu un coup de cœur pour Maximilien
Spoiler: Afficher
avec sa simplicité, sa douceur et sa gentillesse dans un monde humain qui semble bien froid dans ce tome. Comme quoi, un peu de douceur dans un monde de brute est toujours appréciable.

Au final, c'est donc un tome qui s'adresse moins aux enfants, plus aux adolescents et aux adultes, que j'ai apprécié différemment et qui donne envie de découvrir la suite.