Cycle de Fondation, tome 5 : Terre et Fondation - Isaac Asimov

Récits articulant leur intrigue autour de voyages interplanétaires ou interstellaires lorsque l'humanité a colonisé l'espace (existence d'empires stellaires) ; ou l'exploration d'une nouvelle planète.
Répondre
Avatar du membre
Valar Morghulis
Rat de bibliothèque
Messages : 4248
Inscrit le : 20 déc. 2012
Genre :

Cycle de Fondation, tome 5 : Terre et Fondation - Isaac Asimov

Message par Valar Morghulis » 02 févr. 2013, 11:51

Terre et Fondation de Isaac Asimov

Image

Résumé :
  • Golan Trevize est tourmenté par son choix (voir Fondation foudroyée), car il juge que l’appartenance à un superorganisme constitue la perte de l’intimité et la disparition de l’indépendance des individus (comme Hari Seldon en son temps). Il ne voit cependant aucune meilleure solution.

    Dom, un Gaïen, lui assure que celui-ci peut être modifié, mais Golan sent que le fait qu'il n'ait pas encore trouvé la Terre, alors que c'était sa première mission, a quelque chose à voir avec cette incertitude. S'il voulait initialement la localiser c'est parce que toutes les informations la concernant ont été effacées, ce qui suppose qu'elle cache quelque chose... Il repart donc avec Janov Pelorat et Joie pour terminer sa quête, mais l’atmosphère est tendue entre lui, qui s’indigne contre les désavantages de Gaïa, et Joie, qui en vante les mérites.

Éditeur : Denoel
Date de sortie : 1987
Disponible en format Poche : Oui


Image 
Avatar du membre
Valar Morghulis
Rat de bibliothèque
Messages : 4248
Inscrit le : 20 déc. 2012
Genre :

Message par Valar Morghulis » 12 août 2016, 18:32

Ca y est finiiiii :mad: Eh bah ça aura été fastidieux !
C'est une super série, mais pas évidente à lire je trouve. Non pas par la complexité, mais plutôt par sa taille et sa lenteur. J'ai beaucoup décroché je dois avouer, et je me suis souvent demandé où ça allait nous mener.
Jusqu'aux 100 dernières pages, d'ailleurs, je me le demandais encore à vrai dire. Les deux derniers tomes font un peu perdre de vue l'histoire du plan Seldon, pour se concentrer sur d'autres choses qu'on ne voit pas forcément liées. Celui-ci et la quête de la Terre m'ont d'ailleurs un peu perdue, j'avais l'impression de ne plus lire du tout le même cycle ! Et tant mieux parce que j'ai préféré les deux derniers aux trois premiers, certainement à cause du fait que l'auteur ait fait une grosse coupure dans son écriture, et que la suite est un ajout, donc bien différent dans tout ce qu'il dégage. On sent que l'auteur a changé de vision par rapport à son oeuvre.

Et puis, il n'y a pas de doute quand au fait que ce soit un chef d'oeuvre ^^ et puis qu'est-ce que ça donne envie de lire les Robots !!
Image 
Avatar du membre
Mindkiller
Assidu
Messages : 296
Inscrit le : 21 juin 2015

Message par Mindkiller » 16 sept. 2016, 17:00

J'avoue que je bloque beaucoup sur ce tome, déjà la planète où l'on commence l'aventure... trop de culture "hippie" qui me saoule... On sent l'avancée dans les moeurs et ce peuple fini par me sortir par les yeux par leur quasi passivité et absence totale de ressentis... Le tome précédent me posait les mêmes soucis sur cette planète (dont j'ai oublié le nom car le livre traîne dans un coin depuis longtemps). Et c'est bien dommage car j'ai dévoré les trois premiers tomes et le 4e tome s'est lu relativement vite aussi... mais là... impossible d'avancer tellement cette planète m'exaspère...
Répondre

Retourner vers « Planet/Space opéra »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité