La dixième planète - Edmund Cooper

Livres basés sur des faits scientifiques démontrés ou extrapolés pour donner un récit où la technologie joue un rôle majeur dans un univers futuriste (colonisation d'autres mondes, création de robots intelligents, etc.)
Répondre
Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6687
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 28

Message par Agenor » 31 janv. 2013, 23:08

La dixième planète de Edmund Cooper

Image

Résumé :
  • Le capitaine Idris Hamilton fuit une Terre saccagée par les pollutions de toutes sortes avec, à son bord, une précieuse cargaison : vingt enfants, destinés à donner une seconde chance à l'espèce humaine en peuplant la planète Mars. Mais le vaisseau, saboté, explose. Il n'y a pas de survivants.
    Pourtant, cinq mille ans plus tard, sur Minerve, dixième planète du système solaire, le capitaine Hamilton se réveille à l'état de cerveau auquel on greffe un nouveau corps.
    Les Minerviens qui l'ont sauvé, lointains descendants d'autres colons terriens, ont créé une société idyllique où l'immortalité est à portée de la main et où l'agressivité n'existe pas. Mais ce bonheur chloroformé, est-ce bien ce qui convient aux hommes ?

Éditeur : Denoël
Date de sortie : Hum ... très ancienne (je l'ai trouvé uniquement d'occasion et le livre a 30 ans)
Disponible en format Poche : Oui


Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6687
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 28

Message par Agenor » 03 févr. 2013, 21:22

Un livre court (300 pages en format poche) mais qui valent le coup ! On suit tout au long de l'histoire le capitaine Idris Hamilton, au fort tempérament. On assiste à sa mort, les circonstances de sa mort (départ précipité d'une Terre polluée) et à son réveil et la découverte de la civilisation de la planète Minerve.

Un thème un peu déjà-vu, la découverte d'une civilisation en apparence parfaite et démocratique cache une toute autre réalité. Mais puisque l'histoire a été écrite il y a plus de 30 ans, tout est pardonné.

Ce qui m'a un peu fait sourire au début c'est que l'on se rend compte des découvertes scientifiques de ces dernières années lors de notre lecture : en effet ici l'hypothèse d'une dixième planète du système solaire est encore "possible" (actuellement la neuvième planète, Pluton, a été rétrogradée de son statut de planète, et aucune dixième planète n'a été découverte). En dehors de ce petit détail, rien ne montre que l'histoire a été écrite il y a trente ans, les rares détails techniques correspondent au jargon de la science-fiction actuelle.

L'histoire se centre d'ailleurs beaucoup plus sur la mort du capitaine et sa résurrection, ainsi que la découverte de la société Minervienne (et donc les agissements du capitaine face à celle-ci), toute la partie scientifique est "survolée" : pas de longue explication sur comment la Terre a été polluée, comment fonctionne la navette dans laquelle Idris est mort, comment Mars a été colonisée, comment Idris est ramené d'entre les morts etc.

Une bonne découverte, c'est dommage que ces "vieux" romans soient tombés dans les oubliettes, ou en tout cas ne sont plus dans le feu des projecteurs !
Avatar du membre
Sevrance
Assidu
Messages : 179
Inscrit le : 05 janv. 2013

Message par Sevrance » 03 févr. 2013, 21:41

Ça m'a tout l'air d'être intéressant :study: Merci pour ton avis Agenor !

Tu dis que la partie scientifique est survolée, est-ce que cela influence de près ou de loin la cohérence du récit ?
Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6687
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 28

Message par Agenor » 04 févr. 2013, 19:05

Tu dis que la partie scientifique est survolée, est-ce que cela influence de près ou de loin la cohérence du récit ?
Pas du tout, on se contente de dire par exemple que la Terre est polluée à cause de l'excès d'industrialisation, d'utilisation d'engrais et de pesticides, sans entrer dans les détails. Tout comme pour les navettes spatiales qui font l'aller-retour entre Mars et Terre en une journée, on dit juste que l'espace a été colonisé et qu'une colonie sur Mars a été installée et la durée des allers-retours. On ne t'embête pas avec l'explication de la construction d'un moteur plus rapide que la lumière, la recherche de son moyen de combustion (l'antimatière, qu'on trouve sur l'orbite de Saturne car blablabla *longues explications*) ou encore comment Mars a été colonisée !
Avatar du membre
Sevrance
Assidu
Messages : 179
Inscrit le : 05 janv. 2013

Message par Sevrance » 04 févr. 2013, 19:14

D'accord ! J'aime bien les détails et les explications diverses mais je ne suis pas contre l'économie tant qu'on ne ressent pas un manque ou que le récit devient bancal !
Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6687
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 28

Message par Agenor » 04 févr. 2013, 20:01

Non du tout, le récit se tient parfaitement, à moins d'aimer tous les détails :-) Je repassais pour éditer mon message car un passage m'est revenu à l'esprit qui illustre tout à fait cette économie de détails. Lorsque l'on est sur la planète Minerve, le personnage principal apprend qu'une méthode de clonage a été mise au point et demande à un scientifique des explications, la réponse donnée a été "Je ne pense pas que tous les détails scientifiques vous intéressent, ce serait un peu long de tout vous expliquer, nous avons cinq milles ans d'avancées technologiques derrières nous, sachez juste que le clonage est désormais possible" :content:
Avatar du membre
Sevrance
Assidu
Messages : 179
Inscrit le : 05 janv. 2013

Message par Sevrance » 04 févr. 2013, 21:14

Ah en effet c'est une bonne méthode ! Et il vaut bien mieux cela qu'une explication faussement scientifique à la limite du "what the fuck" :happy:
Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6687
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 28

Message par Agenor » 05 févr. 2013, 19:01

Exactement ! On est dans un monde où un certain degré de technologie a été atteint, on sait la technologie qu'il y a mais pas comment tout a été découvert. Enfin après c'est tout de même les bases comme des cultures hydroponiques (améliorées génétiquement bien sûr), il n'est pas fait mention de technologie sans brève explication !

Moi qui lit plus de la hard SF, avec Stephen Baxter et ses très nombreuses explications scientifiques (le moteur plus rapide que la lumière par exemple :suspect: ), j'ai beaucoup apprécié et l'absence d'explications scientifiques sur des pages et des pages en m'a pas du tout manqué ni paru absente :)
Avatar du membre
Ryuuchan
Assidu
Messages : 397
Inscrit le : 20 déc. 2012

Message par Ryuuchan » 05 févr. 2013, 19:38

Chouette chouette, c'est le genre de bouquin que j'apprécie beaucoup.

Pour le côté oubliettes, ne désespère pas. Folio SF a repris le catalogue de Présence du futur depuis un bon moment déjà, et remis au goût du jour pas mal de vieilleries qui valent le détour (Les Seigneurs de l'Instrumentalité par exemple ^-^), rien ne dit qu'il ne publieront pas ce bouquin d'ici quelque temps ^-^
Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6687
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 28

Message par Agenor » 06 févr. 2013, 11:48

Ryuuchan a écrit :Folio SF a repris le catalogue de Présence du futur depuis un bon moment déjà, et remis au goût du jour pas mal de vieilleries qui valent le détour
Je ne savais pas du tout ! Merci pour l'info :D C'est chouette ! Il faudra que je jette un oeil au catalogue de Folio SF :mrgreen:
Répondre