Le regard des autres sur l'imaginaire

Des discussions globales sur l'imaginaire et la littérature.
Répondre
Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6650
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 28

Message par Agenor » 27 janv. 2013, 14:48

Est-ce que l'on vous a déjà fait des réflexions sur ce que vous lisiez ? Que vous êtes un peu grands pour lire des livres pour enfants parlant de magie, ou que ce ne sont que des balivernes indignes d'être considérées comme de la lecture ? :study:

Pour ma part j'ai de la chance d'avoir rarement eu ce genre de réflexions. Peut-être une ou deux fois, mais pas assez pour que cela m'ait particulièrement marqué. Au contraire le fait que je lise, peut importe que ce soit de la fantasy ou autre chose, semble être une bonne chose :content: .
J'ai des amis pour qui ce n'est pas pareil, leurs parents ne comprennent pas ce goût de la lecture et les dépenses qui vont avec :/

Je suis également sidéré de voir certains débats sur des forums dits "littéraires" où la fantasy est descendue en flèche. Après tout ce genre a porté pendant de nombreuses années le nom de littérature "grise", loin derrière la littérature "blanche" comprenant les classiques et lectures plus saines, mais mérite-t-il vraiment d'être critiqué ?


“ La véritable violence, la violence la plus impardonnable - je m'en suis rendu compte-, c'est surtout celle que l'on s'inflige à soi-même quand on a trop peur d'être qui nous sommes vraiment." - Sense8
Avatar du membre
Ynelva
Intégré
Messages : 51
Inscrit le : 21 janv. 2013

Message par Ynelva » 27 janv. 2013, 15:09

Voila une discussion intéressante :) !
On a souvent critiqué mes lectures fantastique ou légère, pas dans ma famille, mais plutôt parmi mes amis, surtout ces dernières années quand je suis entré à la fac.
En effet quand tu es en fac de Lettres Modernes et que La Communauté du Sud côtoie La Prisonnière de Proust dans ton sac, tes collègues de fac peuvent te regarder bizarrement.
C'est principalement pour ça que j'ai arrêté la Fac. Le pire c'était quand j'annonçait à mes prof (dans l'espoir que l'un devienne mon directeur de mémoire) que je voulais faire mon mémoire sur les Vampires et leur évolution dans la littérature du 20e siècle. On m'a beaucoup ri au nez ...
Bref maintenant je n'ai plus ce problème xD quand ut es libraire tu peu lire ce que tu veux :P

Pour ce qui est de cette diabolisation des lectures de l'imaginaire, voire infantilisation, je pense que c'est exclusivement français, dans les pays anglo-saxon, la littérature fantastique ou de l'imaginaire n'est pas considéré comme un sous-genre, et de même on voit plus d'auteurs de cette branche mêler le fantastique à une histoire qu'on considérerais plus comme de la littérature "normale". Je pense au livre que le lit en ce moment de Sarah Waters où le fantastique est si léger qu'il ne tient qu'à une ambiance. En France c'est dur de trouver ça, le seule auteur (à mon sens) qui ai réussit à le faire en ayant une certaine reconnaissance de ses pairs et en gardant l’appellation littérature, c'est Mathias Malzieu.
Avatar du membre
Ryuuchan
Assidu
Messages : 397
Inscrit le : 20 déc. 2012

Message par Ryuuchan » 27 janv. 2013, 15:48

Non, moi c'est l'inverse. J'avais quelques frictions là-dessus avec mes parents quand j'étais plus jeune, ces derniers avaient peur que je m'enferme dans un genre.

Aujourd'hui, les personnes qui me côtoient savent que je lis énormément de ces genres, mais peuvent constater que j'ai une très bonne connaissance des oeuvres classiques par ailleurs. Pour ceux qui se moquent de ces genres en général, j'ai deux trucs : soit je leur colle un Noirez dans les mains (on verra, si un "gamin" peut lire ça !), soit je leur rappelle que des auteurs reconnus se sont intéressés à ces genres, notamment Queneau, mathématicien et homme de lettres ! (sans parler les Peake, Jaworski, Dunsany et autres).
Avatar du membre
Ewells
Fidèle
Messages : 655
Inscrit le : 16 janv. 2013

Message par Ewells » 27 janv. 2013, 17:13

Personnellement on m'a souvent fait des réflexion sur le fait que je lise tout court XD, je n'ai croisé qu'un seul autre lecteur de fantasy de toute ma vie, alors oui mes camarades de classes trouvaient cela bizarre de mettre autant d'argent dans les livres :p mais bon ils s'y sont habitué .
Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6650
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 28

Message par Agenor » 27 janv. 2013, 18:06

:lol: Ynelva, voyons, parler de ce genre de littérature à la FAC c'est comme parler d'alchimie en fac de sciences ... :unsure: C'est exactement ce genre de réaction à laquelle je n'aimerais pas être confronté un jour :suspect:

Ewells, tout dépend des personnes que l'on fréquente, mais c'est vrai que je connais peu de personnes qui lisent. J'ai connu une lectrice compulsive de mangas et de bit-lit, mais ça s'arrête là. Donc personne ne comprend, parler de football et boire 1 litre de vodka est tellement plus amusant (surtout pour un mec) ... :rool:
“ La véritable violence, la violence la plus impardonnable - je m'en suis rendu compte-, c'est surtout celle que l'on s'inflige à soi-même quand on a trop peur d'être qui nous sommes vraiment." - Sense8
Avatar du membre
Ynelva
Intégré
Messages : 51
Inscrit le : 21 janv. 2013

Message par Ynelva » 27 janv. 2013, 18:14

Agenor a écrit : :lol: Ynelva, voyons, parler de ce genre de littérature à la FAC c'est comme parler d'alchimie en fac de sciences ... :unsure: C'est exactement ce genre de réaction à laquelle je n'aimerais pas être confronté un jour :suspect:

C'est plutôt désagréable en effet, heureusement j'ai réussit à croisé dans cette même fac des gens qui était aussi passionné que moi de littérature fantastique et de l'imaginaire donc c'est cool. Après j'avoue que des gens qui ne lise pas j'en connais très peu, c'est peut être parce que je suis une fille, c'est prouvé qu'on croise plus de grande lectrices que de grand lecteurs, même si ils existe et vous en êtes la preuve les garçons xD Et puis je pense que c'est aussi mon milleu social qui fait ça, la licence de lettres et après la librairie ... Si les gens ne lisent pas dans ce genre de parcours c'est qu'il y a un problème xD
Avatar du membre
Aurelien
Assidu
Messages : 222
Inscrit le : 21 janv. 2013

Message par Aurelien » 27 janv. 2013, 22:15

Personnellement je suis plus dans le cas de Ewells...

Je trouve ça lamentable de critiquer la lecture de quelqu'un (sauf pour "Tout ce qu'il voudra" qui est un vrai navet^^). Car je suis certain que ces mêmes personnes ont aimé regarder "Le Seigneur des Anneaux" ou autre du genre...

MAIS ! Il est vrai que j'ai remarqué un genre de Cercle qui se formait autour des amateurs de "Grande Littérature". Un cercle qui dénigre les ouvrages sans connotation philosophique et autre...
Ce à quoi je répond : À quoi sert un livre ?
Avatar du membre
Ynelva
Intégré
Messages : 51
Inscrit le : 21 janv. 2013

Message par Ynelva » 28 janv. 2013, 07:48

Aurelien a écrit :MAIS ! Il est vrai que j'ai remarqué un genre de Cercle qui se formait autour des amateurs de "Grande Littérature". Un cercle qui dénigre les ouvrages sans connotation philosophique et autre...
Ce à quoi je répond : À quoi sert un livre ?
Tout à fait d'accord avec toi ! Je dirais même plutôt à quoi sert un roman ? Parce qu'il est la le problème, en France depuis le mouvement "Nouveau Roman" au début du XXe il y a eu une perte de ce qu'était le plaisir de lire dans ces cercle de grande littérature. Et le roman est devenu une sorte de prouesse d'écriture, mais franchement j'i lu du nouveau roman pour mes études, et bin on se fait CHIER ! Il n'y a aucun plaisir de lecture, pire il y a même un déplaisir dans la lecture, c'est désagréable.
Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6650
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 28

Message par Agenor » 28 janv. 2013, 13:46

Aurélien a écrit :Ce à quoi je répond : À quoi sert un livre ?
En cours on t'apprend qu'un roman sert à se poser des questions philosophiques sur l'être humain et l'époque dans laquelle il vit. Ca restreint tout de suite le nombre de "vrais" roman ... :unsure:

Ynelva a écrit :et bin on se fait CHIER !
Je n'aurais pas trouvé mieux à dire :laught:
“ La véritable violence, la violence la plus impardonnable - je m'en suis rendu compte-, c'est surtout celle que l'on s'inflige à soi-même quand on a trop peur d'être qui nous sommes vraiment." - Sense8
Avatar du membre
Aurelien
Assidu
Messages : 222
Inscrit le : 21 janv. 2013

Message par Aurelien » 28 janv. 2013, 13:52

Dans ce cas pourquoi "Cinquante Nuances de Grey" et "Tout ce qu'il voudra" sont dans le top du classement depuis des semaines ? Sans parler de Hunger Games (un livre jeunesse !).
Avatar du membre
Ryuuchan
Assidu
Messages : 397
Inscrit le : 20 déc. 2012

Message par Ryuuchan » 28 janv. 2013, 15:47

Agenor a écrit :
Aurélien a écrit :Ce à quoi je répond : À quoi sert un livre ?
En cours on t'apprend qu'un roman sert à se poser des questions philosophiques sur l'être humain et l'époque dans laquelle il vit. Ca restreint tout de suite le nombre de "vrais" roman ... :unsure:

Là par contre, j'ai envie de dire que c'est "normal". Ce que l'enseignant de français est censé faire, c'est ouvrir les élèves à la littérature et à un certain patrimoine humain. Ça ne nie pas pour autant l'existence d'autres romans plus axés sur le divertissement, mais là c'est plus le domaine du documentaliste et de l'élève lui-même. Le professeur de français ne va pas essayer d'attirer l'attention des élèves sur des ouvrages auxquels il a déjà accès.

Par contre là où il y a un vrai souci, c'est vis-à-vis de ce qui est considéré comme "à étudier". Beaucoup d'enseignants se contentent de ce qui est recommandé par les programmes ou de ce qui est le plus étudié : Le Meilleur des mondes, etc. Et ce que je trouve dommage, c'est leur peu de connaissance des genres de l'imaginaire, au-delà des "classiques". La zone du dehors, par exemple, pourrait très bien remplacer un bouquin de Huxley, et certains bouquins de Noirez rentrent parfaitement dans l'onglet "littérature". Rien que pour ça, je regrette de n'être pas devenue prof de français...
Avatar du membre
Kono
Bavard
Messages : 111
Inscrit le : 11 janv. 2013

Message par Kono » 31 janv. 2013, 21:12

Pour l'instant on ne m'a fait aucune remarque :lol: Avant j'avais tendance à cacher mes lectures par honte mais maintenant ça n'a plus d'importance. Les seules personnes qui peuvent savoir à peu près ce que je lis sont des inconnus du métro (donc je m'en fiche) et mes camarades de classe. De ce côté là j'ai de la chance puisqu'on est assez ouvert :) Je sais qu'il y en a qui lisent des mangas, des bédés, du SF, du fantasy, du contemporain, du classique et de la jeunesse.

Je ne comprendrai jamais les gens qui critiquent les lectures des autres. Après tout les préférences ne se discutent pas :prrr:
Avatar du membre
Sevrance
Assidu
Messages : 179
Inscrit le : 05 janv. 2013

Message par Sevrance » 03 févr. 2013, 22:24

Je n'ai jamais eu aucune remarque désobligeante à ce sujet, mon cercle d'amis étant largement composé de "geek" amateurs de fantasy et sf que ce soit sous forme de livres, films, jeux, etc.

En effet quand tu es en fac de Lettres Modernes et que La Communauté du Sud côtoie La Prisonnière de Proust dans ton sac, tes collègues de fac peuvent te regarder bizarrement.

Ta remarque est intéressante Ynelva, sachant que Vincent Ferré, enseignant-chercheur à l'université de Créteil, est à la fois spécialiste de Tolkien et de Proust ! (ainsi que du médiévalisme) En somme, un prof comme on en voudrait tous :happy:
J'ai un ami en licence de Lettres Modernes à l'université de Saint-Denis, il se retrouve face à deux types de profs : les bons vieux rabat-joie avec qui aucun débat n'est possible au sujet de la littérature de l'imaginaire, "c'est de la sous-merdelittérature, point" et les perles rares qui s'intéressent à tout et ne renient aucun genre et reconnaissent sans hésiter la richesse du genre imaginaire :heart:

Le professeur de français ne va pas essayer d'attirer l'attention des élèves sur des ouvrages auxquels il a déjà accès.

Oui voilà, ça va dans une certaine logique d'ouverture d'esprit qui est tout à fait normale.

J'ai appris que les clichés et la "catégorisation" subsistaient dans le milieu de l'édition. Il paraît qu'un traducteur amateur de fantasy/sf/etc. peut avoir du mal à être "crédible" face à un éditeur dont le catalogue constitue un genre plus "classique" si on peut dire ça ainsi. Ainsi donc certaines maisons d'édition renient le mot "éclectisme", et c'est quelque peu honteux :evil:

Pour le reste, vous avez déjà tout dit :laught:
Avatar du membre
Aurelien
Assidu
Messages : 222
Inscrit le : 21 janv. 2013

Message par Aurelien » 04 févr. 2013, 10:48

Tu parle d'éclectisme, et moi je dis :
A des moments c'est bien de se prendre la tête sur un livre d'enquête, à d'autres moments c'est sympa de lire un ouvrage littéraire, mais à des moments c'est sympa de s'évader avec un livre de SF ou de Fantasy.
Au même titre que les films et musiques...
Faut de tout. Et surtout il y a du bon en tout...
En tout cas content de voir qu'ici vous ne faites pas parti du Cercle...
Avatar du membre
Valar Morghulis
Rat de bibliothèque
Messages : 4250
Inscrit le : 20 déc. 2012
Genre :

Message par Valar Morghulis » 04 févr. 2013, 11:41

Personnellement, je n'ai pas de problème du point de vue de mes parents. Ma mère lit énormément, et des Polar/Thrillers etc. Donc elle ne me fait pas de commentaires sur mes choix de lecture ^^ mon père lit beaucoup aussi mais des oeuvres plus variées. (je ne parle pas de ma belle mère, de toute façon ce ne sont pas que mes choix de lectures qu'elle ne comprend pas. C'est à se demander si on parle la même langue !)

Dans ma classe, il y a un grand groupe d'amateurs de SF/F/F donc ça ne pose pas de problème ^^ j'ai une amie qui a même des boucles d'oreilles "I Love Vampires" mais je dois dire que mon problème majeur c'est mon copain, qui ne comprend pas que je puisse aimer lire autant, dépenser autant, et surtout il déteste que je m'enferme dans un livre (sauf que plus il m'embête, plus je le fais ^^)

Pour lui, le fantasy c'est vraiment un truc de gamin, pas dans le sens ou c'est pour les enfants, mais dans le sens où c'est partir dans un autre monde et refuser la réalité et l'époque avec laquelle on vit. Il estime que ça m'empêche d'avoir les pieds sur terre >< allez comprendre...)

Et dernière personne à juger BEAUCOUP ceux qui lisent de la fantasy : MON PROF DE SF. Il a décidé de faire des remarques désagréables dès qu'il parlerait de fantasy. On a même l'impression que c'est un gros mot pour lui. (à des moments je me lèverais bien lui mettre un coup d'boule !)
Image 
Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6650
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 28

Message par Agenor » 04 févr. 2013, 19:13

Il estime que ça m'empêche d'avoir les pieds sur terre >< allez comprendre...)
C'est incompréhensible qu'il ne te comprenne pas alors qu'il aime lire de la SF... :blink:
Pour le prof, no comment !
“ La véritable violence, la violence la plus impardonnable - je m'en suis rendu compte-, c'est surtout celle que l'on s'inflige à soi-même quand on a trop peur d'être qui nous sommes vraiment." - Sense8
Avatar du membre
Valar Morghulis
Rat de bibliothèque
Messages : 4250
Inscrit le : 20 déc. 2012
Genre :

Message par Valar Morghulis » 05 févr. 2013, 12:15

Agenor a écrit :
Il estime que ça m'empêche d'avoir les pieds sur terre >< allez comprendre...)
C'est incompréhensible qu'il ne te comprenne pas alors qu'il aime lire de la SF... :blink:
Pour le prof, no comment !

Il aime en film, pas en livre :) il ne lit plus... Et pour lui fantasy c'est le Seigneur des Anneaux et il associe ça à Gollum et il le déteste x) (ce que je peux comprendre) et ce qu'il n'aime pas c'est le fait que je me plonge dedans... Je voudrais lui faire découvrir mais c'est assez... dur? ^^
Image 
Avatar du membre
Aurelien
Assidu
Messages : 222
Inscrit le : 21 janv. 2013

Message par Aurelien » 05 févr. 2013, 12:30

Et ça marche pas avec Game Of Thrones ?
Avatar du membre
Valar Morghulis
Rat de bibliothèque
Messages : 4250
Inscrit le : 20 déc. 2012
Genre :

Message par Valar Morghulis » 05 févr. 2013, 12:42

Aurelien a écrit :Et ça marche pas avec Game Of Thrones ?

Non, même la série il n'accroche pas... Il a regardé les deux premiers sans aimer. Mais un jour je l'attacherais à une chaise devant les épisodes :twisted: parce que moi j'ai eu le coup de foudre dès le premier épisode ! Je trouve ça absurde de ne pas aimer (sauf pour les personnes qui ont lu le livre avant bien sur ^^ dans ce cas c'est justifié !)
Image 
Avatar du membre
Aurelien
Assidu
Messages : 222
Inscrit le : 21 janv. 2013

Message par Aurelien » 05 févr. 2013, 12:48

Haha ! A ce qui paraît la saison 2 est top ;-)
Avatar du membre
Thanaquil
Passionné
Messages : 1157
Inscrit le : 08 janv. 2013

Message par Thanaquil » 05 févr. 2013, 13:14

@Valar : Tu pourrais peut-être lui proposer un Moorcock du genre Hawkmoon, pour commencer à l'apprivoiser ;) .
J'ai du mal à comprendre que les gens puissent autant vous faire de remarques sur vos lectures, je n'ai jamais eu ce genre de problèmes même lorsque j'étais en fac. L'important est de donner le goût de la lecture, peu importe le livre qui sera le déclencheur.
Avatar du membre
Valar Morghulis
Rat de bibliothèque
Messages : 4250
Inscrit le : 20 déc. 2012
Genre :

Message par Valar Morghulis » 05 févr. 2013, 13:27

Thanaquil a écrit :@Valar : Tu pourrais peut-être lui proposer un Moorcock du genre Hawkmoon, pour commencer à l'apprivoiser ;) .

J'ai presque réussi à lui faire lire World War Z parce qu'il adore les zombies, et puis il a vu que c'était sous forme de témoignage... et là impossible de lui prendre >< enfin j'aurais toujours pu l'acheter mais il ne l'aurait jamais lu !

Mais j'ai presque compris qu'il aimerait relire un Jules Verne... donc comme j'en ai 2 chez moi je vais lui en coller un sur son oreiller avec obligation de le finir en un mois (je suis gentille hein parce que c'est long un mois !)
Image 
Avatar du membre
Kasseul
Passionné
Messages : 1473
Inscrit le : 07 févr. 2013

Message par Kasseul » 07 févr. 2013, 21:32

On ne m'a jamais critiqué sur mes lectures, sauf une de mes amies, qui essayait de me faire lire des classiques. Elle était suicidaire, elle n'avait aucune chance d'y arriver. En revanche, on m'a déconseillé certains livres, comme la trilogie de Larson. Ma tante pensait que j'étais un peu jeune pour lire le livre, et ne parlons pas de voir le film ...

C'est vrai, un mois, c'est long, mais certaines fois, ça passe très vite !
Avatar du membre
Sayelan
Assidu
Messages : 373
Inscrit le : 05 févr. 2013

Message par Sayelan » 12 févr. 2013, 14:34

Autour de moi, la lecture est très bien perçue, donc on ne m'a jamais critiqué sur mes choix, du moment que je lisais... et puis étant boulimique du livre, je me suis jamais limitée à un genre alors...

Par contre, c'est avec les mangas que les choses coincent. Je n'ai jamais rencontré que des gens qui en lisent ou bien qui font la grimace... Mes parents me reprochaient de dépenser mon argents dans ces "torchons", alors même que ma mère est une grande lectrice de BD ...

Je n'arrive pas à comprendre pourquoi le manga est autant déprécié, après tout c'est de la BD, en noir et blanc et qui se lit dans l'autre sens, mais à part ça... On observe le même genre de réaction de la BD au manga que de la littérature à la SFFF, la même étroitesse d'esprit, le même snobisme du lecteur de SF vis à vis de la fantasy ( j'ai le même prof que Valar -_-' mais c'est fini, on le voit plus !!! :fete: ) et je trouve ça dommage... puisque l'un des plaisirs que je tire de la lecture c'est la variété des nombreuses histoires sous de nombreuses formes et sur de nombreux supports qui me sont proposées :happy:
Avatar du membre
Aurelien
Assidu
Messages : 222
Inscrit le : 21 janv. 2013

Message par Aurelien » 12 févr. 2013, 22:14

Les Mangas sont souvent assimilé à "des lectures pour enfants" car les gens connaissent surtout Dragon Ball. Ce qui est bien malheureux car on trouve autant de variété de Mangas que de films, livres ou musiques. Des histoires pour tous les gouts et toutes les générations. Bref un univers souvent bien inconnu ;-)
(je suis un grand fan de Death Note)
Avatar du membre
Kasseul
Passionné
Messages : 1473
Inscrit le : 07 févr. 2013

Message par Kasseul » 12 févr. 2013, 22:51

Justement, Death Note, par exemple, pour en avoir lu quelques uns, je ne trouve pas que ce soit des " lectures pour enfants ". On y aborde quand même des sujets graves tels que la mort, la possibilité de tuer qui l'ont veut ... C'est vrai que les mangas, penser à Dragon Ball, c'est un peu comme parler uniquement des Misérables quand on pense " livre ". C'est se limiter à un seul genre alors qu'il en existe de toutes sortes. Comme les BDs, d'ailleurs ...
Avatar du membre
Aurelien
Assidu
Messages : 222
Inscrit le : 21 janv. 2013

Message par Aurelien » 13 févr. 2013, 06:17

Entièrement d'accord !
Tu as pas lu TOUS les Death Note ???
La fin est terrible ^^
Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6650
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 28

Message par Agenor » 13 févr. 2013, 09:53

Aurelien a écrit :Les Mangas sont souvent assimilé à "des lectures pour enfants" car les gens connaissent surtout Dragon Ball. Ce qui est bien malheureux car on trouve autant de variété de Mangas que de films, livres ou musiques.
Je suis bien d'accord avec toi Aurélien, et avec Kasseul ! Les mangas sont loin d'être tous pour "enfants", mais bon, on juge sur les plus connus : Bleach, Naruto, Dragon Ball Z, One Piece ... Préjugés, préjugés ! :rool:

Pour Death Note c'est clair que ce n'est pas un manga à mettre dans toutes les mains, mais il reste tout de même un manga lu par beaucoup d'adolescents, même si je trouve qu'il amène une certaine réflexion sur notre société. Il faut aussi tout suivre, parce que le perso principal est plutôt futé :mrgreen:

On dit que l'imaginaire est mal vu, mais je crois que les mangas c'est encore pire :blink:
“ La véritable violence, la violence la plus impardonnable - je m'en suis rendu compte-, c'est surtout celle que l'on s'inflige à soi-même quand on a trop peur d'être qui nous sommes vraiment." - Sense8
Avatar du membre
Anaterya
Rat de bibliothèque
Messages : 2560
Inscrit le : 21 mars 2013

Message par Anaterya » 22 mars 2013, 01:08

La plus grande angoisse de ma mère c'était que je n'aime pas les livres, et elle n'a pas été déçue, je dévore :lol: Et comme elle lit de tout, des classiques (Zola...), de la SF (Bradbury, Brown, Herbert...), des livres policiers, et bien d'autres (Pennac), je n'ai jamais eu aucune réflexion de sa part. Maintenant c'est même moi qui lui fais découvrir des auteurs que j'apprécie.

Dans des contextes autres que familiaux je n'ai jamais eu de problèmes de ce genre non plus, j'ai toujours traîné avec des gens qui lisent beaucoup, des styles assez variés, et donc je découvre beaucoup d'auteurs de cette façon.

Et je n'arrive pas à comprendre le désamour envers le fantastique et la fantasy, d'autant plus qu'on peut aborder des sujets aussi profonds et graves dans des genres que dans la grande littérature ; à ce sujet Ayesha d'Ange m'a particulièrement marquée car on y aborde le fanatisme religieux, l'intolérance, l'ignorance et la manipulation des masses de façon très fine et avec une sacrée force.
Avatar du membre
Laetinou
Assidu
Messages : 186
Inscrit le : 25 mars 2013

Message par Laetinou » 10 avr. 2013, 09:25

De mon côté, je ne peux pas dire que j'ai eu des critiques sur mes lectures mais par contre personne ne s'y intéresse. Est-ce que c'est pire que de critiquer? Je me pose la question.
Parce qu'à ce moment là, on ne peut même pas défendre le genre littéraire que l'on aime ou le faire connaître encore plus vu que les gens s'en foutent royalement.

En même temps, on ne m'a jamais critiqué parce que -> 1: je n'ai quasiment pas d'amis et je ne m'en plainds pas (une seule amie en fait)
2: ma famille est nombreuses mais très peu de personnes lisent.. La plupart déteste et je pense, que ça c'est a cause de l'école que beaucoup de gens n'essayent même pas!
Oui ok il faut au moins avoir vu des classiques, mais soyons réaliste.. Le classique n'a jamais intéressé les ados et voilà pourquoi par la suite très peu tenté de lire d'autre genre.. On se fait tellement chier en cour à lire et analyser des textes qu'on n'y trouve aucun plaisir.
Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6650
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 28

Message par Agenor » 10 avr. 2013, 21:28

Oui ok il faut au moins avoir vu des classiques, mais soyons réaliste.. Le classique n'a jamais intéressé les ados et voilà pourquoi par la suite très peu tenté de lire d'autre genre.. On se fait tellement chier en cour à lire et analyser des textes qu'on n'y trouve aucun plaisir.
Le principal reste de lire par plaisir, que ce soit de l'imaginaire ou de la littérature "classique" :content: .

Au contraire l'imaginaire permet aux adolescent de se mettre à la lecture, on entends souvent dire que les jeunes ne lisent pas mais si !
“ La véritable violence, la violence la plus impardonnable - je m'en suis rendu compte-, c'est surtout celle que l'on s'inflige à soi-même quand on a trop peur d'être qui nous sommes vraiment." - Sense8
Avatar du membre
Laetinou
Assidu
Messages : 186
Inscrit le : 25 mars 2013

Message par Laetinou » 11 avr. 2013, 07:35

Oui mais ce que je veux dire c'est qu'à l'âge de 14/15ans, tu t'en fou de Hugo, Voltaire ... Etc
Après je ne dis pas que personne aime lire ce genre de bouquin ! Mais avant tout oui, c'est pour le plaisir.. Perso ce n'est pas grâce à l'école que je lis maintenant.
Avatar du membre
Anaterya
Rat de bibliothèque
Messages : 2560
Inscrit le : 21 mars 2013

Message par Anaterya » 11 avr. 2013, 08:32

Tout dépend, un prof peut réussir à intéresser ses élèves à des classiques, comme les en dégoûter.
Je n'ai jamais aimé Voltaire ou Zola, par contre j'ai beaucoup aimé Musset quand on l'a étudié en cours, pareil pour Montaigne ou Dumas. Il y a tellement de variété dans les "classiques" qu'il y a moyen de trouver quelque chose à son goût. Mais il faut aussi que les profs présentent ça sous un jour agréable.
Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6650
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 28

Message par Agenor » 15 juil. 2014, 23:51

On vient de me sortir ça sur un autre forum littéraire :
Pour la littérature, je me suis mis que récemment à la SF, je pensais que c'était globalement de la sous-littérature avant d'y découvrir des auteurs intéressants, et pour la Fantasy par contre j'en suis toujours au stade du mépris à 1 ou 2 exceptions près...
J'essaie de lire un peu de tout, et quand tu lis un très bon classique ou contemporain, les pérégrinations d'un hobbit ça te parait vite limité quand-même...

la SF justement, c'est différent, mais la SF (globalement en tant que genre) ne vaut quand-même pas la vraie littérature, et la Fantasy encore moins.

je ne place pas une secondes Musso et Lévy dans la vraie littérature
Pas plus qu'aucun critique sérieux mais c'est la possibilité même de valeur culturelle et de critique qui est remise en cause par la mentalité subjectiviste, postmoderne ou relativiste

Je trouve ça vraiment désolant ce genre de raisonnement.

Qu'est-ce que ça peut leur faire ce que l'on lit ? Honnêtement, je ne comprends pas, on n'aime pas, certes. Mais pourquoi cracher dessus, partir en croisade, dénigrer un genre tout entier sur des préjugés ? C'est vraiment un trait de caractère propre à l'Homme que j'ai beaucoup de mal à comprendre, quand quelque chose ne me plaît pas je ne le fais pas et ça s'arrête là. Quand je n'aime pas certaines personnes je les évite, préférant la compagnie des personnes qui me correspondent.
D'ailleurs, ça m'a tellement saoulé que plutôt que de chercher le conflit ou à défendre une cause perdue j'ai préféré me taire et retourner à mes activités, voilà   :rool:  

Le pire c'est qu'en disant "Fantasy" ils s'imaginent qu'il n'y a que le Seigneur des Anneaux, ahaha, les pauvres, si ils savaient que HARRY POTTER c'est à mettre dans la fantasy, ils en feraient une attaque   :mrgreen:  
“ La véritable violence, la violence la plus impardonnable - je m'en suis rendu compte-, c'est surtout celle que l'on s'inflige à soi-même quand on a trop peur d'être qui nous sommes vraiment." - Sense8
Avatar du membre
Nova
Passionné
Messages : 1487
Inscrit le : 30 oct. 2013

Message par Nova » 16 juil. 2014, 06:49

Ce sont les paroles de personnes étroites d'esprit et qui n'ont aucune imagination!
Ce sont certainement les auteurs comme Tolkien et tous les autres, qui ont créé un monde de toute pièce avec ses us et coutumes, ses croyances, ses systèmes de classes sociales, ses propres langues, etc. les maîtres de la littérature.
Il faut être sacrément doué pour pouvoir arriver à un tel résultat!
Ces gens ont-ils seulement pris la peine de lire un livre de ce genre? La fantasy ne s'arrête pas à Twilight ou aux fées et elfes tout gentils et mignons! C'est tellement plus que ça!

Moi je n'aime pas la science fiction car ce n'est pas un genre qui me parle mais ce n'est pas pour autant que je vais dénigrer ce genre!

Ca m'énerve tellement ce genre de commentaire. Ou est la tolérance et l'ouverture d'esprit? Et pour qui se prennent ces gens? Les dieux de la littérature dont seul l'avis et les goûts littéraires comptent?
Avatar du membre
ML
Assidu
Messages : 323
Inscrit le : 09 déc. 2013

Message par ML » 16 juil. 2014, 08:14

C'est marrant, je n'ai jamais été critiquée sur mes lectures ^^
Bon, j'ai peut-être eu de la chance. Ma mère était libraire et considérait que plus un enfant lisait, plus il se cultivait. Du coup, mes frère et soeur et moi, on avait droit à des livres à nos anniversaires et Noël. Et quitte à nous pousser à la lecture, le mieux était de nous offrir des thèmes qui nous plaisaient. Et puis de toutes façons, ma mère lit aussi beaucoup de fantastiques !
Mon argent de poche passait exclusivement dans les livres et mes parents préféraient largement ça que de me voir sortir chaque semaine. Aujourd'hui encore, on est une famille qui aime le fantastique et la fantasy. Mon père qui ne lit que des revues de "science" regarde une tonne de série fantastiques et SF.
Pour mon évolution scolaire, je n'ai pas non plus eu de problèmes. Mes amis étaient des gens qui adoraient les mangas et les dessins animés du Club Dorothée et de la Cinq donc pour les mondes imaginaires, pas grand monde avait à redire. Au lycée et à la fac pareil, personne ne m'a jamais fait de remarques. Et pour mes loisirs, je sortais uniquement (ou presque) à mon club de jeu de rôle donc là-bas, au contraire, c'était bien vu. Et comme c'est là que j'ai rencontré mon mari, il aime ça aussi. A présent, mes enfants aussi lisent du fantastique et de la fantasy. Mon aîné qui a bientôt 13 ans viens de lire toutes les histoires de Drizzt Do'Urden, qu'il a adoré :)

Pour les gens qui critiquent, il y a plusieurs raisons à ça : ils ne font que répéter ce qu'ils ont entendu, ils se sentent supérieurs en prétendant qu'un bon écrivain ne peut exister si le thème ne correspond pas à leurs goûts, ils sont jaloux de voir ce que d'autres peuvent arriver à faire, etc... Ca s'appelle l'Ignorance :p
Avatar du membre
Valar Morghulis
Rat de bibliothèque
Messages : 4250
Inscrit le : 20 déc. 2012
Genre :

Message par Valar Morghulis » 16 juil. 2014, 08:32

ML a écrit :Pour les gens qui critiquent, il y a plusieurs raisons à ça : ils ne font que répéter ce qu'ils ont entendu, ils se sentent supérieurs en prétendant qu'un bon écrivain ne peut exister si le thème ne correspond pas à leurs goûts, ils sont jaloux de voir ce que d'autres peuvent arriver à faire, etc... Ca s'appelle l'Ignorance :p


Il y a aussi de la stupidité mêlée à l'ignorance !
Exemple tout bête : je ne lis absolument pas de polars. Pourtant, on va l'avouer, il faut un gros savoir-faire pour écrire un bon polar avec juste une bonne dose d'indices et en même temps un gros retournement de situation à la fin !
Moi qui n'en ai jamais lu je suis plutôt ignorante du genre, pas pour autant que je vais critiquer...

Quand à ce que Agenor a posté sur la Fantasy, je trouve ça absurde, surtout que la personne en question reconnait qu'elle avait des préjugés au départ et qu'en lisant de la SF elle s'est rendue compte que c'était bien, pourtant elle continue dans sa connerie en en ayant sur la Fantasy alors qu'elle n'en a pas lu !

(Et entre nous, Le Hobbit n'est pas très représentatif du genre vu que c'est aussi un conte pour enfants...)
Image 
Avatar du membre
ML
Assidu
Messages : 323
Inscrit le : 09 déc. 2013

Message par ML » 16 juil. 2014, 15:23

Le polar est tout aussi boudé par ces mêmes personnes :/
Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6650
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 28

Message par Agenor » 16 juil. 2014, 20:08

Le pire c'est que si nous on critiquait la littérature classique devant ces éminents personnages on aurait l'air de crétin (imaginez leur réplique que c'est barbant ce qu'ils lisent ? Non, ce ne serait pas un trait de caractère de la littérature classique, juste qu'on est pas assez intelligents pour apprécier ce que eux apprécient :3)

Et je confirme, c'est le même combat côté polar :/ À croire que pour être bon un livre doit apporter quelque chose à la société, hé bah ! Vous en connaissez beaucoup des livres qui peuvent prétendre à ça ? =)
“ La véritable violence, la violence la plus impardonnable - je m'en suis rendu compte-, c'est surtout celle que l'on s'inflige à soi-même quand on a trop peur d'être qui nous sommes vraiment." - Sense8
Avatar du membre
Nova
Passionné
Messages : 1487
Inscrit le : 30 oct. 2013

Message par Nova » 17 juil. 2014, 09:05

Je n'ai jamais vraiment eu de remarques sur mes goûts littéraires.

Ma mère aime beaucoup lire aussi mais on a chacune nos genres de prédilection. Elle n'aime pas tout ce qui touche à la fantasy car elle n'arrive pas à imaginer les mondes et les personnages imaginaires qui n'existent pas réellement. Alors elle n'entre pas dans l'histoire. Mais elle a tout de même lu "hantée" de James Herbert et elle avait plutôt aimé   :happy:  
Mais elle n'a jamais dénigré ce genre ou ne m'a fait de reproches à ce sujet.

Mon père par contre, n'est absolument pas un lecteur de livre. Il lit surtout des journaux et magazines.
Mais il n'a jamais fait la moindre remarque sur notre passion des livres.

Par contre, il a été choqué de découvrir que je possède un livre qui s’appelle "Le Sang" (Fiona Mcintoch) et ne pensait pas que "ça fille avait des goûts aussi horribles!"  :laught:  
J'ai bien rit car ce livre n'a rien avoir avec de l'horreur....
Je lui ai expliqué que c'était le même genre d'histoire que Le Seigneur des Anneaux (dont il a adoré les films) alors ça l'a rassuré.
En gros pour lui, la fantasy ce sont des histoires qui font peur et qui empêchent de dormir.   :laught:  

Mon compagnon n'émet aucune objection. Il m'embête bien parfois mais ce n'est jamais méchant.   :laught:  

Et enfin, mes amies les plus proches sont de grandes consommatrices de livres tout comme moi. Elles aiment également la fantasy mais sont peut-être un peu moins fanatique que moi!   :laught:  
Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6650
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 28

Message par Agenor » 17 juil. 2014, 11:14

Ahah, pour le coup ton père confond un peu thriller/horreur avec fantasy, Nova :laught: . C'est vrai que Le Sang de Fiona McIntoch n'a rien de bien effrayant, au contraire !
“ La véritable violence, la violence la plus impardonnable - je m'en suis rendu compte-, c'est surtout celle que l'on s'inflige à soi-même quand on a trop peur d'être qui nous sommes vraiment." - Sense8
Avatar du membre
Nova
Passionné
Messages : 1487
Inscrit le : 30 oct. 2013

Message par Nova » 17 juil. 2014, 11:39

Agenor a écrit :Ahah, pour le coup ton père confond un peu thriller/horreur avec fantasy, Nova :laught: . C'est vrai que Le Sang de Fiona McIntoch n'a rien de bien effrayant, au contraire !

C'est clair que s'il savait de quoi parle " La conjuration primitive" de Chattam, il en ferait une drôle de tête   :laught:  
Avatar du membre
Kahlan
Passionné
Messages : 1103
Inscrit le : 06 sept. 2013

Message par Kahlan » 07 août 2014, 07:48

Malheureusement, la bêtise est un défaut très répandu... C'est quand même bien dommage de ne pas être capable de s'ouvrir à ce que l'on ne connaît pas. Mais avec l'âge vient la philosophie : laissons-les dans leur marasme et lisons ce que nous avons envie de lire !   ;)  
Répondre