Tortues à l'infini - John Green

Parce qu'il est impossible de citer tous les genres littéraires (ou tout simplement de catégoriser un livre), ici se trouvent les livres n'ayant pas trouvé leur place ailleurs.
Répondre
Avatar du membre
Valar Morghulis
Rat de bibliothèque
Messages : 4250
Inscrit le : 20 déc. 2012
Genre :

Message par Valar Morghulis » 06 nov. 2017, 20:18

Tortues à l'infini de John Green

Image

Résumé :
  • Aza Holmes, 16 ans, a tout pour être aimée et avoir un bel avenir, mais elle a grandi avec une pathologie psychique. Qui est-elle, où est-elle, lorsque la spirale vertigineuse de ses pensées obsessionnelles s'empare d'elle? Vous aimerez Aza, qui raconte sa propre histoire, vous aimerez sa meilleure amie Daisy la tornade, et vous aimerez Davis, fils d'un milliardaire mystérieusement disparu.
    Un trio improbable qui va mener l'enquête, et trouver en chemin d'autres mystères et d'autres vérités…

Éditeur : Gallimard
Date de sortie : octobre 2017


Image 
Avatar du membre
Valar Morghulis
Rat de bibliothèque
Messages : 4250
Inscrit le : 20 déc. 2012
Genre :

Message par Valar Morghulis » 06 nov. 2017, 20:21

J'avais adoré Nos Etoiles Contraires, c'est donc avec plaisir que j'ai lu ce nouveau roman de John Green. Si on ne retrouve pas la thématique poignante du premier, on a tout de même la plume si particulière de l'auteur qui rend le livre envoutant. Il a ce don de parler des gens ordinaires et d'en faire des super-héros du quotidien.

Je l'ai trouvé magnifique, puissant. Avec simplicité, il nous parle des troubles obsessionnels compulsifs, d'angoisse, de paranoïa, sujets difficiles et qui touchent beaucoup de gens, mais bien trop peu présents dans la littérature. Il vise juste et bien, avec simplicité, sur ce sujet qui le concerne directement.

Même si le sujet ne me touche pas, je me suis identifiée à Aza et j'ai trouvé l'histoire très troublant. C'est surtout le traitement du sujet qui le rend intéressant, plus que le fond de l'histoire en elle-même.
Ca a été une belle surprise, mais bien sûr, pour moi, il n'est pas à la hauteur de Nos Etoiles Contraires, qui reste son chef d'oeuvre.
Image 
Avatar du membre
Graceling
Modératrice
Messages : 1374
Inscrit le : 01 avr. 2017
Genre :

Message par Graceling » 06 nov. 2017, 23:40

Je n'ai jamais lu "Nos étoiles contraires" parce que j'avais vu le film que je trouvais un peu "nian-nian", scusez l'expression :) (j'aurai peut-être dû essayer le livre justement) mais j'ai lu "Qui es-tu Alaska" et "La face cachée de Margo" puis j'ai décidé de m'arrêter là pour cet auteur.
Ton avis sur celui-ci me décide: je vais lui redonner une chance
Avatar du membre
ChaFo
Modératrice
Messages : 2202
Inscrit le : 07 avr. 2015
Genre :
Âge : 31
Contact :

Message par ChaFo » 07 nov. 2017, 09:03

Et moi je suis curieuse de découvrir une Aza très différente de celle que je connais !
Avatar du membre
Valar Morghulis
Rat de bibliothèque
Messages : 4250
Inscrit le : 20 déc. 2012
Genre :

Message par Valar Morghulis » 09 nov. 2017, 10:53

Graceling a écrit :Je n'ai jamais lu "Nos étoiles contraires" parce que j'avais vu le film que je trouvais un peu "nian-nian", scusez l'expression :) (j'aurai peut-être dû essayer le livre justement) mais j'ai lu "Qui es-tu Alaska" et "La face cachée de Margo" puis j'ai décidé de m'arrêter là pour cet auteur.
Ton avis sur celui-ci me décide: je vais lui redonner une chance

Je crois que tu n'as pas choisi les meilleurs. Et je n'aime pas trop le choix des acteurs dans le film Nos Etoiles Contraires, donc ça doit jouer un peu ! Ce qui est surtout marquant c'est la plume de l'auteur, donc forcément dans le film tu la perds.
Si tu as moyen de l'emprunter ou de mettre la main dessus, je te conseille de lui laisser une dernière chance ;) (ou alors quand tu auras oublié le film NEC, lis le !)

ChaFo a écrit :Et moi je suis curieuse de découvrir une Aza très différente de celle que je connais !

Comment ça ? ^^
Image 
Avatar du membre
Graceling
Modératrice
Messages : 1374
Inscrit le : 01 avr. 2017
Genre :

Message par Graceling » 09 nov. 2017, 12:31

Je suis d'accord avec toi pour les acteurs: je n'ai pas réussi à avoir de l'empathie ni pour elle, ni pour lui. Pourtant, en général je suis sensible à ces sujets (je bosse dans le médical et du coup je réagis souvent trop à tout ces genres d'histoires mais là, rien).
Je vais demander à ma médiathèque s'ils l'ont :)
Répondre