Vernon Subutex

Parce qu'il est impossible de citer tous les genres littéraires (ou tout simplement de catégoriser un livre), ici se trouvent les livres n'ayant pas trouvé leur place ailleurs.
Répondre
Avatar du membre
Graceling
Modératrice
Messages : 1374
Inscrit le : 01 avr. 2017
Genre :

Message par Graceling » 10 oct. 2017, 10:28

Image

Virginie Despentes.

Vernon Subutex, ancien disquaire à la dérive, compte sur Alex Bleach pour l'aider à payer ses factures. Quand celui-ci meurt d'overdose, Vernon est expulsé et se fait héberger à droite et à gauche, sans se douter qu'il est recherché pour la vidéo que lui a laissée la pop star avant de mourir.
Qui est Vernon Subutex ? Une légende urbaine. Un ange déchu. Un disparu qui ne cesse de ressurgir. Le détenteur d'un secret. Le dernier témoin d'un monde révolu. L'ultime visage de notre comédie inhumaine. Notre fantôme à tous.


En 1 mot: j'adore! Pour ceux qui ne connaissent pas Despentes, attention, langage cru mais ça va avec les histoires qu'elle nous raconte.
Je me suis rapidement attachée à Vernon mais pas que. Tous les autres personnages qui croisent sa route donnent envie de savoir ce qui va leur arriver (un scénariste raté, une jeune musulmane, ses différentes ex, une geekeuse sans morale, une sdf coriace, etc...)

Despentes en profite pour insérer son analyse de notre société dans chaque approche du nouvel arrivant et en général elle tombe très juste: ça touche.
Il n'y a que dans les dernières pages où je n'ai pas tout compris mais ça doit venir de moi, j'étais peut-être pas dedans quand je les ai lues :D

Bémol perso: j'ai encore pas vu avant de le commencer que c'était une trilogie !!!
J'étais pas partie pour en lire 2 autres mais du coup il va falloir car le 1 m'a donné envie de savoir la suite.


Avatar du membre
327e
Modératrice
Messages : 3106
Inscrit le : 02 mars 2013

Message par 327e » 11 oct. 2017, 07:19

J'ai lu ce roman a sa sortie mais je n'ai pas du tout accroché. C'est trop mou, il ne ce passe pas grand chose. Le langage cru de Despente ne me dérange pas, j'adoré Apocalypse Bébé et il y a vais plus d'histoire que dans Vernon Subutex. Cet enchaînement de personnages sans qu'on en vienne a bout, très peu pour moi.
Le secret de la liberté c'est la librairie. Bernard Werber

Clic sur l'icône !
Image
Avatar du membre
ChaFo
Modératrice
Messages : 2202
Inscrit le : 07 avr. 2015
Genre :
Âge : 31
Contact :

Message par ChaFo » 11 oct. 2017, 07:53

Ce livre ne m'attire pas plus que ça... Il m'a l'air un peu trop déstructuré pour la psychorigide que je suis !
Répondre