Claude Ponti

Ouvrages destinés à un public plutôt jeune ou à des adultes aimants les histoires d'adolescents. Cette distinction n'est pas stigmatisante, elle est au contraire présente pour aider le lectorat à retrouver rapidement les titres l'intéressant.
Répondre
Avatar du membre
Alicia Pomme
Intégré
Messages : 45
Inscrit le : 12 juil. 2017

Message par Alicia Pomme » 12 juil. 2017, 17:26

Dur de choisir une seule oeuvre à présenter dans la bibliographie de cet auteur, et toutes ces oeuvres formant une sorte de tout je me suis dis que c'était une bonne idée de créer un sujet global. Il a commencé à écrire à la naissance de sa fille pour lui faire un cadeau de naissance, et il n'a jamais arrêté depuis.

Image


Je suis sûre que vous êtes déjà tombé sur un de ses livres. Son univers est complètement dingue et poétique, en le lisant on rit, on est fasciné, on découvre des mots qui semblent logique et absurdes à la fois, on a peur et on retrouve espoir.

Image


Ce sont des albums pour enfant assez jeunes, mais aujourd'hui encore je les lis avec plaisir, ainsi que beaucoup d'adultes. Par ailleurs si vous habitez à Nantes ou que vous y faites un arrêt, ne manquez pas la visite du jardin des plantes dans lequel une grande partie des structures ont été imaginées par Claude Ponti.

Image


Je pourrais parler pendant des heures de cet auteur qui a fait mon enfance, vous parler de son univers absurde rempli de poussins, mais à la place je vous conseillerai plutôt le livre "La fabrique de Claude Ponti" par Adèle de Boucherville qui parle à merveille de l'auteur et de son oeuvre. Et sinon foncez dans votre bibliothèque ou librairie favorite et lisez ses livres, ils valent vraiment le détour!

Image


Avatar du membre
HariSeldon
Bavard
Messages : 75
Inscrit le : 25 avr. 2017

Message par HariSeldon » 14 juil. 2017, 12:46

Je ne connaissais pas cet univers. J'ai dû passer à côté, au moins, étant enfant.
Mais l'univers et la richesse de cet auteur sont vraiment chouettes !

J'irai faire un tour dans ce parc quand je passerai à Nantes :)
Avatar du membre
Fuchsia Groan
Bavard
Messages : 82
Inscrit le : 09 juil. 2017

Message par Fuchsia Groan » 15 juil. 2017, 16:09

Le dessin de couverture m'est familier, j'ai déjà dû le voir... mais sinon, il semble que je sois moi aussi passée à côté. Hélas, donc.
En tout cas, les dessins me plaisent, ils ont un petit quelque chose d'étonnant... je vais essayer de dénicher ça (et peu importe l'âge !).

Merci de la découverte.
Avatar du membre
Valar Morghulis
Rat de bibliothèque
Messages : 4250
Inscrit le : 20 déc. 2012
Genre :

Message par Valar Morghulis » 16 juil. 2017, 10:14

Aaaah Ponti :love: je suis passée à côté quand j'étais petite, j'ai découvert assez tard, mais je pense que j'aurais eu super peur si on m'avait lu ça enfant. Par contre, maintenant j'adore vraiment son univers !!
Image 
Avatar du membre
Alicia Pomme
Intégré
Messages : 45
Inscrit le : 12 juil. 2017

Message par Alicia Pomme » 17 juil. 2017, 09:16

Je suis contente de vous avoir fait découvrir cet univers, il vaut vraiment le détour! Et oui étrange, c'est encore ce qui le qualifie le mieux.
Valar Morghulis, c'est vrai que ses livres peuvent faire peur, mais pour avoir grandit avec (et détester avoir peur), on s'en tire très bien! J'assistais il n'y a pas longtemps à une conférence sur Ponti et l'intervenante nous expliqué qu'au fond, dans ses livres, quand un problème se pose, il devient toujours la solution. Par exemple un gros monstre effrayant qui bloque la route à qui il suffit de donner à manger pour qu'il se transforme en porte. Certains de ses dessins sont un peu étrange, mais c'est ce qui les rends encore pus envoutant ;)
Avatar du membre
Fuchsia Groan
Bavard
Messages : 82
Inscrit le : 09 juil. 2017

Message par Fuchsia Groan » 17 juil. 2017, 17:18

Alicia Pomme a écrit :Par exemple un gros monstre effrayant qui bloque la route à qui il suffit de donner à manger pour qu'il se transforme en porte.

J'adore cette idée !

Et puis, c'est bien d'avoir peur quand on est enfant (quand on est dans un milieu sécurisé, bien entendu) ! Le plupart des enfants aiment avoir et se faire peur. Du moins, c'était mon cas (et ça l'est toujours !). Je pense que certains adultes oublient que le monde de l'enfance n'est pas que rose et joyeux, j'aime bien quand les auteurs s'adressent aux enfants en ne l'oubliant pas (un peu comme Sendak ou Dahl).
Avatar du membre
Alicia Pomme
Intégré
Messages : 45
Inscrit le : 12 juil. 2017

Message par Alicia Pomme » 17 juil. 2017, 19:46

Je suis entièrement d'accord avec toi Fuchsia! On se plait à croire que le monde des enfants n'est que nounours et arc-en-ciel, mais ils ont envie d'aventures plus nuancé, et avec le lot de peur qui va avec. Et puis ce n'est qu'un livre, s'il fait trop peur il suffit de le fermer.
Avatar du membre
Fuchsia Groan
Bavard
Messages : 82
Inscrit le : 09 juil. 2017

Message par Fuchsia Groan » 17 juil. 2017, 22:12

Exactement. Trop d'adultes ont la nostalgie de leur enfance (je ne le sais que trop bien, j'ai moi aussi la nostalgie du Pays d'enfance -- heureusement que je n'ai pas beaucoup grandi), pensant que c'est une époque d'insouciance (et c'est vrai concernant le prosaïque, vu qu'on n'a pas autant de responsabilités qu'à l'âge adulte. Et je parle, encore une fois, des enfants qui ont la chance de vivre dans une famille où on leur permet d'être enfant, sans maltraitance, quelles qu'elles soient), en oubliant que c'est une période qui peut être terrible. Il n'y a qu'à se souvenir de nos cauchemars à l'époque, de tout ce qui nous faisait peur, de l'incertitude... à croire que les enfants sont innocents dans le sens joli du terme (innocents et sans cœur aurait dit à peu près J.M. Barrie), purs et gentils.

Et des livres un peu horrifiques qui permettent de rappeler que le "mal" peut être vaincu, qu'on peut être dans une situation terrible mais que l'on peut, peut-être, s'en sortir, je suis pour !
J'aime beaucoup justement cette citation de G.K. Chesterton (que l'on attribue aujourd'hui à tort à Neil Gaiman) que je traduis : "Le conte ne dit pas aux enfants que les dragons existent. Les enfants savent que les dragons existent. Le conte dit aux enfants que les dragons peuvent être tués".
Et c'est ça. Exactement comme l'exemple que tu as donné plus haut et que j'ai beaucoup aimé, où le monstre se transforme en porte une fois qu'on sait comment faire. Ça montre à l'enfant (en plus de lire une histoire) qu'il peut avoir prise (en plus de tout le reste). C'est bien.

De toute façon, la littérature, même pour les enfants, ça devrait être ça, faire croître leur imaginaire. Il n'y a pas mieux que l'imaginaire pour parler du réel ou pour parler de nous, de ce que nous sommes à l'intérieur. Pas les cantonner au banal, au prosaïque qu'ils connaissent déjà. (Et à nous aussi, adultes bien ou mal grandis, par la même occasion. Vive la Magie !)

J'ai encore écrit un pavé.
Avatar du membre
Alicia Pomme
Intégré
Messages : 45
Inscrit le : 12 juil. 2017

Message par Alicia Pomme » 18 juil. 2017, 09:03

Oui mais un pavé inspiré ;)
Je suis entièrement d'accord avec toi. Les enfants sont les premiers à intégrer des monstres et des épreuves terrifiantes dans leurs jeux, et à en sortir vainqueur. Et c'est en partie grâce à des histoires et à des adultes qui savent leur dire que c'est normal d'avoir peur, que parfois certains obstacles paraissent insurmontables, mais qu'on peut toujours trouver une solution.
Et rien de mieux que l'imagination pour surmonter toutes ses craintes, mais aussi et simplement pour s'amuser! Et pour revenir à Ponti, je pense qu'il a exactement compris ça. Pourtant il a une histoire personnelle tragique, à coup de viol et autres violences, mais il a su capter ce qu'était l'enfance. Il fait pour moi partit de la poignée d'auteur qui a vraiment compris ce qu'était un enfant, et ce qu'était un bon livre pour enfant.
Avatar du membre
Fuchsia Groan
Bavard
Messages : 82
Inscrit le : 09 juil. 2017

Message par Fuchsia Groan » 22 juil. 2017, 21:17

Je ne sais plus du tout quel auteur disait qu'il était bien plus difficile d'écrire pour les enfants que pour les adultes, mais il a sûrement raison. (Je pense qu'un bon livre n'a ni frontière ni limite et peut être lu par tous.) Je ne supporte d'ailleurs pas ceux qui osent prétendre que les enfants sont le public le plus facile qui soit. Faux, complètement faux !!!

Et mille fois oui pour l'imagination. Rêver, parfois oser, voir et percevoir le monde sous un prisme différent... si ce n'est pas de la Magie ! Il est amusant de constater que, parfois, on continue de se raconter les histoires que l'on se racontait enfant.
Avatar du membre
ChaFo
Modératrice
Messages : 2201
Inscrit le : 07 avr. 2015
Genre :
Âge : 31
Contact :

Message par ChaFo » 04 févr. 2019, 10:43

Je suis en train de rattraper mon retard : j'ai découvert Ponti par hasard, mais même en tant qu'adulte, j'adore. Il y a plein de détails à découvrir, plein de jeux sur les mots... Tout ce que j'adorais enfant, et qui réveille en moi plein d'échos !
J'ai hâte de pouvoir lire ces albums avec mes enfants, même si ce n'est pas pour tout de suite !
Répondre