Les enfants de Mars - Gregory Benford

Genre littéraire autour de la science à l'état brut dont les découvertes ou les évolutions ne sont pas en contradictin avec l'état des connaissances scientifiques actuelles.
Répondre
Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6651
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 28

Message par Agenor » 19 déc. 2012, 00:06

Les enfants de Mars de Gregory Benford

Image

Résumé :
  • 2015 : la mission habitée qui partait pour Mars est un échec tragique : la fusée explose en vol. Le gouvernement abandonne aussitôt le projet. Axelrod, un milliardaire, décide alors de créer un consortium, soutenu par les principales multinationales. Enjeu : gagner la prime de trente milliards de dollars offerte pour atteindre Mars. Méthode ? Prendre tous les risques. Matériau : quatre astronautes, décidés à risquer leur vie pour décrocher le jackpot !

Éditeur : Pocket
Date de sortie : Mars 2001
Disponible en format Poche : Oui


“ La véritable violence, la violence la plus impardonnable - je m'en suis rendu compte-, c'est surtout celle que l'on s'inflige à soi-même quand on a trop peur d'être qui nous sommes vraiment." - Sense8
Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6651
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 28

Message par Agenor » 21 déc. 2012, 14:19

:5:

Après la déception suite à ma lecture de « La sphère » du même auteur, je m’attendais au pire (malheureusement j’avais acheté les deux livres en même temps) : du jargon scientifique à n’en pas finir, des descriptions de paysages interminables, tout ce qui va avec quoi ! J’ai déjà été servi avec la fameuse trilogie abordant la terraformation de Mars (rouge, verte, bleue), donc c’est en grinçant les dents que j’ai débuté ce livre … et j’ai tout de suite été enchanté !

Cette histoire nous montre ce que pourrait être le futur de l’exploration spatiale : les gouvernements, ruinés et ayant subits de graves échecs spatiaux, remettent cette exploration au domaine privé. Le premier à accomplir les étapes scientifiques initialement prévues par la NASA se voit récompensé par une récompense de plusieurs milliards de dollars… de quoi en appâter plus d’un !

L’histoire est abordée d’une façon que j’ai bien appréciée : certains chapitres sont consacrés à au passé, d’autres au présent ; l’histoire débutant après plusieurs mois d’exploration sur Mars. Les chapitres du passés permettent de comprendre comment on en est arrivé à remettre l’exploration au domaine privé, les préparatifs d’Axelrod, l’entraînement des astronautes et leurs émotions etc., le lancement de la fusée, le trajet jusqu’à Mars, l’atterrissage, les relations entre les personnages... C’est à mon sens un moyen très habile de l’auteur de nous éviter soit de longues ellipses temporelles (le trajet jusqu’à Mars durant plusieurs mois et ne se passant pas grand-chose à ce moment là, j’aurais eu du mal à avoir un « trou » de plusieurs mois dans l’histoire), soit un roman très long avec des passages longs et totalement inutiles.

Le livre fonctionne un peu comme un journal : en en-tête de chapitre il y a une date. Rassurez-vous : on se repère facilement entre le passé et le présent, les dates étant significatives : 2018 pour le présent, et pour le passé c’est toujours une année différente (on ne se perd donc pas entre les mois). Au final juste un chiffre à retenir : 2018 !
Les chapitres sont abordés au présent, c’est donc comme si on se baladait le long d’une ligne temporelle, un coup on regarde ce qu’il se passe en 2015, un autre coup en 2018.


L’alternance entre passé-présent n’est pas la même dans tout le livre, au début il y a plusieurs chapitres insérés parlant d’évènements passés, et par la c’est plus épars, uniquement pour nous éclaircir sur un détail du présent, ou une pensée des personnages. Il n’y a donc pas un découpage « 1 chapitre présent, 1 chapitre passé, 1 chapitre présent » qui serait rebutant (l’action serait coupée, vous vous imaginez ??).

L’histoire est palpitante et ne se résume pas à une banale exploration scientifique : ce qui a été appris par l’équipage avant son atterrissage est rapidement résumé aux moments opportuns (nous épargnant ainsi des mois d’expériences, de recherches, d’explorations scientifiques). Non, au moment où nous arrivons dans l’histoire, la mission est à un moment crucial, il se passe quelque chose, on a envie d’en apprendre plus ! Que se passe-t-il au juste, je ne le dirais pas, héhé. Peut-être une attaque d’aliens, ou la découverte d’océans ? Ou alors la présence d’autres humains ?? La présence de vie martienne ???
On y découvre également les conditions de vie dans l’espace : à la fois pendant le vol, mais aussi la difficulté pour des humains à survivre sur Mars…

Quoi qu’il en soit, on ne s’ennuie pas. C’est une histoire comme je les aime : un peu comme un thriller, mais cette fois-ci dans la science-fiction. Il n’y a pas d’explications scientifiques à rallonge et le peu qu’il y a est simple à comprendre.
Ce qui m’a le plus plu, dans ce livre, c’est l’histoire qui, même si elle est de science-fiction, est relativement réaliste, et c’est une autre vision de l’exploration spatiale (par le domaine privé) qui est montrée. Il vaut donc largement son 5/5 !
“ La véritable violence, la violence la plus impardonnable - je m'en suis rendu compte-, c'est surtout celle que l'on s'inflige à soi-même quand on a trop peur d'être qui nous sommes vraiment." - Sense8
antmdh
Nouveau lecteur
Messages : 5
Inscrit le : 18 oct. 2013

Message par antmdh » 25 oct. 2013, 15:24

Alexrod‚ un puissant industriel organise un voyage vers Mars pour 4 astronautes. L'objectif 30 milliards de dollars. Mais les voyageurs récupèreront plus que de l'argent lors de ce voyage.

Les enfants de Mars de Gregory Benford est un roman dans le style hard science qui fait la part belle aux éléments astronautiques et biologique. Toutefois‚ même sans rendre ces éléments lourds‚ il n'arrive pas à les rendre captivantes et les données scientifiques se limite plus à être des éléments anecdotiques qu'une approche pédagogique. L'histoire aborde par contre l'histoire de Mars de manière plus réussie.

Mais la grande réussite du livre‚ selon moi‚ est son plan littéraire qui‚ surtout dans la première partie‚ distille les informations de manière non chronologique. Grâce à cette astuce‚ l'histoire devient captivante puisque l'auteur présente comme évident certaines infos‚ qu'il explique juste après.

J'ai aussi beaucoup appréciél'histoire d'astronautes vivant pendant deux ans à 4 dans une base martienne. On a une situation plus réaliste que d'autres scénario d'occupation de la planète rouge.

Enfin‚ rendons à l'auteur qu'en 1999, il imaginait déjà que les tablettes tactiles ( qu'il appelle "ardoise") occuperaient une place très importante dans nos vies‚ au point de supprimer le papier lors de la mission spatiale

Bref un chouette petit roman à découvrir pour ceux qui rêve de la planète Mars.
Répondre