[BD] Rahan, fils des âges farouches - Lécureux & Chéret

Parce qu'entre deux livres on aime aussi se détendre en lisant une BD ou un manga, cet espace permet de souffler un peu et de partager quelques titres.
Répondre
Avatar du membre
Yannick
Fidèle
Messages : 755
Inscrit le : 16 déc. 2015
Genre :

Message par Yannick » 07 avr. 2017, 13:05

Rahan, fils des âges farouches de Lécureux & Chéret

Image

Résumé :
  • Les aventures de Rahan se déroulent pendant la Préhistoire, période où les hommes, « ceux qui marchent debout », survivent en affrontant les bêtes sauvages. À la mort de ses parents, tués par des goraks (des tigres à dents de sabre), le jeune Rahan est adopté par le clan du Mont Bleu, au pied d'un volcan endormi. Son père adoptif, Craô le sage, lui enseigne la générosité, le courage, la ténacité, la loyauté et la sagesse.

    Un jour, le Mont Bleu entre en éruption. Juste avant de mourir, Craô transmet à son fils son collier de griffes, dont chacune symbolise une qualité humaine dont il devra faire preuve tout au long de son existence. Par défi, le jeune Rahan s'empare d'une arme appartenant à un clan ennemi, un couteau blanc en ivoire qui ne le quittera presque jamais. C'est l'une des rares fois où Rahan dérogera à la morale. Désormais seul survivant de son clan, Rahan erre à travers de nombreux territoires et se forge une solide expérience en matière de chasse et de survie, résolvant bien des problèmes et des mystères, toujours à l'écoute des hommes qu'il rencontre sur son chemin. Armé de son seul coutelas, Rahan affronte souvent des fauves et ponctue sa victoire par un cri de triomphe (Raaahaa !)

    Fin observateur de la nature, Rahan transforme souvent ces observations en inventions, dont il n'hésite jamais à faire profiter ses congénères. C'est ainsi qu'il invente de nombreux pièges, l'aiguille et son chas, le monte-charge ou encore l'hameçon, (quelques exemples parmi bien d'autres)...
    Libre-penseur, Rahan au fil de ses aventures, combat souvent des sorciers qui abusent de la crédulité de leurs disciples, pour exercer sur eux leur influence et leur dictature. Mettant à mal leurs procédés, Rahan les libère de leurs superstitions et de leurs soumissions. Cette trame sert souvent de fil conducteur aux histoires.

Éditeur : Soleil
Date de sortie : août 2001


Avatar du membre
Yannick
Fidèle
Messages : 755
Inscrit le : 16 déc. 2015
Genre :

Message par Yannick » 07 avr. 2017, 13:10

Le dessin animé Rahan a bercé une partie de ma petite enfance (ça remonte à un peu plus de 30 ans, gloups...).

Tombé par hasard sur plusieurs intégrales à ma bibliothèque municipale, j'ai emprunté et lu les 3 premières.

Le premier numéro comprend les titres suivants :
L'enfance de Rahan - Le secret du soleil - La horde folle - Le piège à poisson - La pierre magique - Le tombeau liquide - Le dieu Mammouth

Le dessin est de bonne qualité, mais le scénario présente des scènes très répétitives et des situations qui reviennent vite en boucle.
Cette oeuvre de fiction, qui entend se passer à la préhistoire, comporte de très nombreux anachronismes et illogismes flagrants.
Bon, c'est une fiction, certes, mais globalement, c'est tout de même un peu "simplet" et tiré par les cheveux.

J'ai passé un moment de lecture détente sympathique en lisant les trois premiers tomes, mais franchement, la répétition continue des situations et scènes m'a lassé.
Si jamais je mets la main sur d'autres numéros, ce sera pour les parcourir et profiter des illustrations en lisant en zig zag.

Rahan, c'est un peu la même chose à chaque épisode, avec un décor et des personnages différents...
Répondre