[série en cours] Sláine Adamson, J. Arden

1 tome paru

Livres ayant un cadre réaliste où le surnaturel fait irruption, des faits inexpliqués apparaissent mais sont explicables dans un contexte connu du lecteur. À la fin du récit, une question demeure : était-ce réel ou n'était-ce qu'une hallucination, un rêve ?
Répondre
Avatar du membre
Kallindra
Rat de bibliothèque
Messages : 2011
Inscrit le : 13 avr. 2013
Genre :

Message par Kallindra » 21 nov. 2016, 18:35

SLAINE ADAMSON
J. Arden



Image

1890, Londres. Lady le jour, Rose de la reine la nuit, Slaine Adamson mène une double vie qui nécessite quelques ajustements vestimentaires et beaucoup d’entorses à l’étiquette. Quand, dans un cimetière de Whitechapel, la brume revêt un parfum de soufre et de trèfles et qu’un partenariat temporaire est requis avec une grande brute d’Irlandais, il se pourrait que même des litres de thé ne suffisent pas à garder intact le flegme de notre enquêtrice. Au moins, voilà l’occasion pour elle de troquer ses aiguilles contre des couteaux. Pour la reine !
Modifié en dernier par Kallindra le 05 févr. 2019, 09:24, modifié 1 fois.


Image
Avatar du membre
Kallindra
Rat de bibliothèque
Messages : 2011
Inscrit le : 13 avr. 2013
Genre :

Message par Kallindra » 21 nov. 2016, 18:35

J. Arden livre avec ce premier opus de Slaine Adamson un roman intéressant et agréable. Le livre est un pavé mais il se laisse lire car l'attention est captée à chaque instant, l'ambiance est extrêmement bien maîtrisé et la magie intégrée de manière claire au fur et à mesure des pages. Je n'ai pas pour habitude de lire du victorien fantastique mais j'ai été très agréablement surprise par cette lecture et je ne peux que souhaiter avoir le tome 2 dans les mains.

Concernant le fond de l'histoire, nous suivons Lady Slaine Adamson, fille adoptive de Sir Adamson et Rose de la Reine càd une agent de l'ombre qui chasse le surnaturel "mauvais". Son ami le plus proche est James un fantôme. L'histoire démarre sur un choc qui emmène notre enquêtrice dans un cimetière reconnu comme l'un des cimetières les plus fantastiques. Sur place elle rencontrera son futur partenaire d'enquête avec qui bien entendu une romance très victorienne entre flegme, thé et démonisme. L'enquête est vraiment bien menée, on se laisse porter par cette première tension elle même porté à ébullition par ce que ressent Slaine pour Killian. Leur relation étant très "Orgueil et Préjugé". En terme d'ambiance, on est bien dans la société londonienne de la reine Victoria avec ses séances de thé, ses bals, sa rigidité de façade et les clubs pour messieurs. Le tout saupoudré de juste ce qu'il faut de fantastique pour rendre ce monde en façade lisse juste ce qu'il faut d'évasif et rêveur avec son Club Shadow et ses gnomes.

Si vous voulez lire du victorien fantastique avec de la romance sans tomber dans les excès du steampunk alors cette nouvelle série est faite pour vous.
Image
Répondre