Namibia - Rodolphe, Léo et Marchal

Parce qu'entre deux livres on aime aussi se détendre en lisant une BD ou un manga, cet espace permet de souffler un peu et de partager quelques titres.
Répondre
Avatar du membre
Yannick
Fidèle
Messages : 755
Inscrit le : 16 déc. 2015
Genre :

Message par Yannick » 30 oct. 2016, 14:47

Image


5 volumes :

- Episode 1
- Episode 2
- Episode 3
- Episode 4
- Episode 5

Editions : Dargaud
Auteurs : Rodolphe, Léo et Marchal
Paru en : 23 février 2010 pour le premier volume, puis 29 octobre 2010, 12 mars 2012, 23 juillet 2013 et 16 décembre 2014

Le cadre :

1948, Göring, Reichmarschall de triste mémoire de la seconde guerre mondiale, aurait été aperçu en Namibie bien qu’il soit officiellement… mort ! A peine revenue de sa mission au Kenya, Cathy Austin est dès lors renvoyée en Afrique par le MI5. Elle découvre sur place une menace extraterrestre qui fait froid dans le dos : une race d’aliens prélève en effet de l’ADN sur des cadavres humains pour reconstituer et occuper ces corps. Ces éclaireurs discrets (sauf lorsqu’ils redonnent vie au corps de Göring !) élèvent dans les champs namibiens des insectes qu’ils ont également génétiquement modifié en vue d’en faire une arme de colonisation massive ! Il s’agit là du premier tome de la deuxième saison de Kenya dessiné par Bertrand Marshal qui reprend le style de Léo à la perfection.
Mon avis :

Cette saison 2 de Kenya me paraît moins réussie que la précédente et a en tout cas moins capté mon attention et mon intérêt.
Le changement de dessinateur ne m'a pas perturbé outre mesure, les dessins restent très beaux quand on aime ce style.
Les relations entre personnages tiennent toujours part importante du scénario, mais étaient un peu trop axés sexisme et racisme à mon goût, même s'ils ne sont pas dénués d'intérêt.
J'ai eu le sentiment que cette série, dont le scénario est plutôt intrigant et potentiellement excitant, a été menée de manière trop linéaire et "molle".
Disons qu'après Kenya, c'était plus long à démarrer, moins surprenant. Quant à la fin, elle manque tout simplement d'émotion, je l'ai trouvée très prévisible et plate (en plus, certaines questions intéressantes soulevées dans les premiers tomes ont tout simplement été bottées en touche).
Une saison 3 est prévue : Amazonia.
J'irai la lire aussi et je vous ferai un retour, mais j'espère retrouver plus de punch et d'émotion que dans Namibia.


Répondre