Terre de Sendre, livre 1 : le rite de Lumness - Matthieu Fichez

Livres ayant souvent un cadre moyenâgeux où intervient la magie. À la différence du fantastique, l'univers décrit et les évènements s'y déroulant sont acceptés comme étant monnaie courante sans être remis en doute.
Répondre
Avatar du membre
327e
Modératrice
Messages : 3111
Inscrit le : 02 mars 2013

Message par 327e » 16 oct. 2016, 13:32

Terre de Sendre, livre 1 : le rite de Lumness de Matthieu Fichez

Image

Résumé :
  • Que peut-on faire d’une jeune fille qui, sur un coup de tête, vient de ruiner les projets politiques que l’on avait bâtis autour d’elle ?
    L’envoyer au couvent paraissait une bonne idée…
    Avec l’accroissement des troubles aux frontières du monde connu, Sendre va découvrir au gré de ses rencontres que le monde n’est pas aussi manichéen qu’elle le pensait, et que trahisons et alliances peuvent bouleverser la donne, quel que soit le camp dans lequel on se tient.

Éditeur : Librinova
Date de sortie : août 2016
Disponible en format Poche : non, format numérique uniquement


Le secret de la liberté c'est la librairie. Bernard Werber

Clic sur l'icône !
Image
Avatar du membre
327e
Modératrice
Messages : 3111
Inscrit le : 02 mars 2013

Message par 327e » 16 oct. 2016, 13:33

Je tiens tout d’abord à remercier Matthieu Fichez de m’avoir contacté et proposer de lire son roman.

Bien que le livre s’intitule Terre de Sendre, le roman ne va pas tourner exclusivement autour du personnage de Sendre. Chaque chapitre va être consacré à d’autres protagonistes : Hinriegh, Yothol et Mist. Ce choix de découpe ne laisse jamais de place à l’ennuis même si l’action vient parfois a manquée.

Le récit tourne autour de la magie et de conflits politiques assez importants entre plusieurs pays. Grâce aux personnages que l’on suit dans chaque chapitre il est assez difficile de prendre partis pour le Bien ou le Mal, car chacun a plus ou moins sa part de blanc et de noire.

J’ai trouvé la lecture de ce livre très agréable, qui est avant tout baser sur la réflexion. Je regrette quand même un peu que certains passages sur Sendre aient été mis de côté,
Spoiler: Afficher
notamment sa formation en tant que chevalier. C’est une partie du récit qui aurait pu être un peu plus approfondi plutôt que de nous dire qu’elle commence sa formation et qu’au chapitre suivant elle est déjà consacrée chevalier. Surtout que c’est un peu son prénom qu’il y a dans le titre…

Ceci dit, tout ce qu’il ce passe avec les autres personnages est aussi très intéressant, j’ai surtout aimé suivre Hinriegh qui est plutôt du côté « magie noire ».

Dans l’ensemble ce fut un bon moment de lecture et une fois commencé j’ai eu très envie de découvrir ce qu’il allait ce passé. Le seul petit bémol à mes yeux : une ponctuation parfois mal adapté avec des points d’exclamation qui ne devrait même pas existé.
Le secret de la liberté c'est la librairie. Bernard Werber

Clic sur l'icône !
Image
Répondre