Druide - Olivier Peru

Fantasy sombre et pessimiste, dans laquelle le bien triomphe rarement.
Répondre
Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6737
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 28

Message par Agenor » 15 déc. 2012, 10:43

Druide d'Olivier Peru

Image

Résumé :
  • 1123 après le Pacte. Au Nord vivent les hommes du froid et de l'acier, au Sud errent les tribus nomades et au centre du monde règnent les druides. Leur immense forêt millénaire est un royaume d'ombres et de mystères. Nul ne le pénètre et tous le respectent au nom du Pacte ancien. Les druides, seigneurs de la forêt, aident et conseillent les hommes avec sagesse depuis la nuit des temps. Mais un crime impensable va bouleverser cet équilibre : dans la plus imprenable citadelle du Nord, quarante-neuf soldats sont sauvagement assassinés sans que personne ne les entende seulement crier. Certains voient là l'œuvre monstrueuse d'un mal ancien, d'autres usent du drame comme d'un prétexte pour relancer le conflit qui oppose les deux principales familles régnantes. Un druide, Obrigan, a pour mission de retrouver les assassins avant qu'une nouvelle guerre n'éclate. Mais pour la première fois, Obrigan se sent impuissant face à l'énigme sanglante qu'il doit élucider… Chaque nouvel indice soulève des questions auxquelles même les druides n'ont pas de réponses. Une seule chose lui apparaît certaine : la mort de ces quarante-neuf innocents est liée aux secrets les plus noirs de la forêt…

Éditeur : Eclipse (semi-poche, épuisé), J'ai lu (poche)
Date de sortie : Octobre 2010
Disponible en format Poche : Oui


Avatar du membre
jessfael
Timide
Messages : 25
Inscrit le : 24 déc. 2012

Message par jessfael » 29 janv. 2013, 17:51

tu l' as déjà lu?
Il a l' air pas mal :heart:
Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6737
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 28

Message par Agenor » 29 janv. 2013, 18:25

Oui je l'ai lu à sa sortie, donc je ne me rappelle pas de tous les détails, mais le livre vaut la peine d'être lu ! Surtout qu'à sa sortie c'était un jeune auteur, ce qui m'a fait encore plus savourer le récit (l'impression de découvrir une pépite que personne ne connait ... :mrgreen: ).

Il y a tout un mystère qui plane dans l'histoire du monde de Druide ; une forêt où les hommes n'ont pas le droit d'y accéder, dans le but de protéger la forêt, cache en fait d'autres raisons ... surprenantes :D
Avatar du membre
Thanaquil
Passionné
Messages : 1157
Inscrit le : 08 janv. 2013

Message par Thanaquil » 29 janv. 2013, 18:27

Il fait partie des livres que je dois absolument lire, on m'en a dit tellement de bien! Et en plus, tu confirmes ;)
Avatar du membre
jessfael
Timide
Messages : 25
Inscrit le : 24 déc. 2012

Message par jessfael » 29 janv. 2013, 19:50

eh bien ça me donne encore plus envie là,encore un à mettre dans ma PAL :study: :love:
Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6737
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 28

Message par Agenor » 29 janv. 2013, 20:04

Oui entre-temps le livre s'est beaucoup fait connaître, j'en entends que du bien ! En plus à sa sortie il a été édité par les éditions Eclipses, sa couverture était belle, et brillante par endroits (sur les fleurs de coquelicots je crois) :love: Je l'ai pris à cause de ça, et parce que le résumé avait l'air pas mal bien sûr :langue:
Avatar du membre
327e
Modératrice
Messages : 3209
Inscrit le : 02 mars 2013

Message par 327e » 29 sept. 2013, 09:42

Ca y est j'ai enfin fini de le lire ! Et c'est vraiment un super livre plein de suspense ! Autant au début de l'histoire on ce dit que ça piétine un peu, autant quand Obrigan (le personnage principal) commence a découvrir l'identité des méchants, je n'ai plus réussi a le lâché ! Ca me donne envie de découvrir un peu plus Olivier Péru ^^
Le secret de la liberté c'est la librairie. Bernard Werber

Clic sur l'icône !
Image
Avatar du membre
Ryuuchan
Assidu
Messages : 397
Inscrit le : 20 déc. 2012

Message par Ryuuchan » 15 févr. 2014, 17:10

Un bouquin très addictif, et dont j'ai adoré l'univers, où la forêt et la magie sont omniprésentes. Le côté enquête est vraiment sympa, et les personnages sont relativement bien développés. Quelques maladresses narratives, quelques lourdeurs vers la fin, quelques facilités, mais dans l'ensemble, j'ai vraiment apprécié le voyage. Et en plus gros point fort : c'est un one-shot, on n'est pas obligé d'acheter 38 tomes derrière   :D  
Avatar du membre
Valar Morghulis
Rat de bibliothèque
Messages : 4249
Inscrit le : 20 déc. 2012
Genre :

Message par Valar Morghulis » 15 févr. 2014, 18:33

Il est dans ma PAL, je ne savais pas tellement quand le lire mais vos avis donnent envie ! Alors il remonte un peu dans l'ordre d'importance ^^
Image 
Avatar du membre
Thanaquil
Passionné
Messages : 1157
Inscrit le : 08 janv. 2013

Message par Thanaquil » 17 mars 2014, 16:14

Ce livre est comme vous l'aviez dit, addictif, haletant, et rondement mené :)
Une très bonne lecture mêlant enquête, magie, et j'ai aimé le contraste entre les royaumes du nord, guerriers et l'univers de la forêt, plus sensible et dédié à l'étude.
Des passages un peu trop redondants notamment au niveau des combats (et blessures), quelques longueurs, mais rien de trop gênant.
Un bon moment de Fantasy!
Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6737
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 28

Message par Agenor » 27 mars 2014, 20:40

Content qu'il t'ai plu Thanaquil :D
Avatar du membre
Anaterya
Rat de bibliothèque
Messages : 2558
Inscrit le : 21 mars 2013

Message par Anaterya » 31 mars 2014, 10:39

Allez, je vais me faire détester, mais j'ai déjà des critiques négatives à faire sur ce bouquin (j'en suis à la page 100) :mrgreen:

Pour le moment, il regroupe bon nombre de défauts que je reproche à la fantasy en général et ça me rappelle pourquoi j'en lis de moins en moins. Il y a d'abord le côté super stéréotypés des membres des différents peuples ou pays : toutes les tuniques noires ont peu ou prou les mêmes qualités et le même comportement, les habitants du Rahimir sont caractérisés de la même façon, tous leurs rois se ressemblent, etc. C'est vraiment lourd, cette incapacité à envisager la multiplicité de l'être humain, que chaque être soit un individu avant d'être membre d'un ensemble plus grand. Donc déçue de cette présentation des choses. Deuxième point qui m'insupporte également, la fixité et la permanence des pays et des frontières à travers les siècles. C'est juste un truc totalement impossible, ça ne tient pas, et ce n'est pas parce qu'on est en fantasy que ces réalités politiques devraient passer à la trappe. En tous les cas, quand c'est le cas, ç'a tendance à fortement me faire grincer des dents. Et enfin, dernier point, le peuplement des deux royaumes (enfin là, plutôt du Sonrygar). On entendant dire que c'est super riche, puissant, et tout le bordel, et on ne traverse pas une seule terre cultivée, on ne voit pas un paysan, un marchand ni rien, alors que ce sont eux qui font la richesse d'un territoire. Donc, là encore, complètement irréaliste. Et en fait ce n'était pas mon dernier point, puisque si j'en crois la carte, les distances parcourues par Obrigan en une journée sont totalement fantaisistes (apparemment, il y a 100 lieues entre Wishneight et le Toit des sages, c'est à dire environ 450 kilomètres, et aucun cheval ne fera ça en une journée).

Une fois ces précisions apportées, ça ne va pas m'empêcher de continuer ma lecture, mais j'espère que le reste du bouquin me fera oublier ces problèmes et que je passerai un bon moment.

EDIT : autre truc qui me chiffonne, je ne sais pas du tout pourquoi les 50 soldats étaient dans la Salle du roi, et personne n'a l'air de s'en inquiéter, alors que je vois mal pourquoi ils se trouveraient à cet endroit.
Avatar du membre
Anaterya
Rat de bibliothèque
Messages : 2558
Inscrit le : 21 mars 2013

Message par Anaterya » 03 avr. 2014, 11:24

Bon, je l'ai fini cette nuit, et à partir de la pages 250 environ, j'ai beaucoup plus apprécié l'histoire, je suis vraiment entrée dedans (grosso modo à partir du moment où Obrigan rentre dans la mère verte et s'approche de la Cité-Racine). Tous les trucs qui me chiffonnaient précédemment perdent de leur importance puisque les hommes sont traités avec plus de nuances et que toutes ces histoires ne comptent plus dans la forêt.
Jarekson est clairement mon personnage préféré (il m'a fait pleurer, ce qui ne m'était pas arrivé depuis un moment à la lecture d'un bouquin).
Par contre, et comme je l'avais dit à propos des tuniques noires dans la Salle du roi, il y a certaines choses que je ne comprends pas ou qui ne sont pas abordées, et je trouve ça dommage :
Spoiler: Afficher
J'ai beaucoup de mal à comprendre la réaction d'Obrigan et d'Arkentia quand Freneon leur apprend les origines de la forêt, pour moi ça ne change strictement rien à leur mission qui est de garantir la paix ; personne ne dit ce qu'il adviendra des terres au-delà du mur du Rôdeur alors qu'on en connait maintenant le secret et que la source est tarie.

Donc bon, un bouquin qui commence mal à mes yeux, mais l'aspect enquête est bien mené et ça rattrape largement le coup.
Avatar du membre
Ryuuchan
Assidu
Messages : 397
Inscrit le : 20 déc. 2012

Message par Ryuuchan » 21 avr. 2014, 16:12

Je suis assez d'accord avec toi sur cette vision des choses. Pour les éléments que tu évoques dans ton premier post, il est vrai que ça fait partie des points pas crédibles, mais comme tu le dis ensuite, ça passe au second plan par rapport à l'histoire (enfin je veux dire par là que l'auteur et son but se focalisent sur des choses qui ne sont pas spécialement en lien avec ces défauts - si sa prétention avait été de monter un truc hyper réaliste, ça aurait été plus gênant ^-^).

Je te rejoins pour Jarekson, c'est vrai que c'est un personnage attachant. J'avais aussi trouvé le traitement des animaux intéressant. Et je suis également complètement d'accord avec ton spoiler. D'ailleurs, il deux ou trois autres endroits où les réactions des personnages sont un peu incohérentes et donnent des choses un peu bizarres

Spoiler: Afficher
Je ressors mon Obrigan qui n'arrête pas de prévenir qu'ils vont finir par être encerclés dans la Cité Racine, mais qui ne se bouge pas les fesses pour faire bouger les choses. Et la réaction de surprise des pélots lorsqu'ils sont encerclés pour de bons, alors qu'Obrigan nous a fait suer avec ça trois-quatre fois dans les paragraphes précédents 0_o
Avatar du membre
Anaterya
Rat de bibliothèque
Messages : 2558
Inscrit le : 21 mars 2013

Message par Anaterya » 21 avr. 2014, 17:29

Je n'avais pas trop fait attention à ce que tu évoques, mais maintenant ça me revient et c'est vrai que c'est assez étonnant, comme s'il y avec une coupure, une déconnexion, entre les centres cérébraux de la parole et ceux du mouvement xD
Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6737
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 28

Message par Agenor » 27 avr. 2014, 15:45

ça fait vraiment longtemps que je l'ai lu mais avec ce que tu dit Anaterya je me souviens maintenant que j'avais effectivement eu une préférence pour la deuxième partie du livre, trouvant que la premièrement me donnait moins d'engouement :)
Avatar du membre
Valar Morghulis
Rat de bibliothèque
Messages : 4249
Inscrit le : 20 déc. 2012
Genre :

Message par Valar Morghulis » 25 juil. 2014, 21:24

Je viens de le commencer, j'ai lu une centaine de pages.

327e a écrit :Ca y est j'ai enfin fini de le lire ! Et c'est vraiment un super livre plein de suspense ! Autant au début de l'histoire on ce dit que ça piétine un peu, autant quand Obrigan (le personnage principal) commence a découvrir l'identité des méchants, je n'ai plus réussi a le lâché ! Ca me donne envie de découvrir un peu plus Olivier Péru ^^

Ton commentaire m'est bien utile, tu sais ? ^^ j'ai un peu de mal à être dans l'histoire, j'aime pas trop mal ce qui s'en dégage mais pour l'instant je trouve qu'il y a pas mal de clichés, alors de savoir que ça change après me motive à continuer vite pour rejoindre les pages intéressantes.

Je n'ai que survolé vos commentaires pour ne pas me faire spoiler mais je suis assez d'accord pour les 50 gardes dans la salle du Roi, même s'ils disent que les autres gardes les ont cherchés à leurs postes d'observations sur les terrasses, ils ont peut être simplement été attirés par la créature ? Il n'y a pas trop d'explication...
Ensuite, je trouve que l'histoire fait pas mal écho à l'Assassin Royal (ou alors c'est moi qui fait des rapprochements ?) avec le don qui permet de percevoir les impressions d'autres personnes, de se projeter dans un autre endroit, ce qui me rappelle beaucoup l'Art, mais aussi le fait que le druide communique avec une louve et qu'il l'incite à se joindre à elle en expliquant que parfois la liaison est simple et parfois plus dur avec les animaux, ça me rappelle beaucoup le Vif (sans compter bien sur que c'est avec une louve qu'il décide de prendre en chasse l'homme qui le suit).

Après c'est peut-être juste moi, peut-être aussi que ce genre de choses n'est pas que dans l'Assassin Royal mais bien plus courant en Fantasy, en tout cas j'y ai vu des similitudes et ça me dérange un peu, j'aime bien les romans pleins de surprises :)
Image 
Avatar du membre
Anaterya
Rat de bibliothèque
Messages : 2558
Inscrit le : 21 mars 2013

Message par Anaterya » 25 juil. 2014, 23:18

Le début est effectivement assez cliché, il reprend énormément d'éléments communs en fantasy, mais il s'améliore par la suite ;)
Avatar du membre
327e
Modératrice
Messages : 3209
Inscrit le : 02 mars 2013

Message par 327e » 26 juil. 2014, 11:11

Comme tu le dis Valar, quand on li beaucoup de Fantasy on retrouve les mêmes éléments un peu partout. Moi ça me dérange pas qu'il y ai un peu de Vif dans ce roman. C'est pas quelque chose qu'on croise dans tous les livres de Fantasy non plus.
Le secret de la liberté c'est la librairie. Bernard Werber

Clic sur l'icône !
Image
Avatar du membre
Valar Morghulis
Rat de bibliothèque
Messages : 4249
Inscrit le : 20 déc. 2012
Genre :

Message par Valar Morghulis » 28 juil. 2014, 17:21

J'arrive à la moitié et je dois avouer que j'ai beaucoup de mal à décrocher ! Il est addictif ^^ je ne devrais pas avoir trop de mal à le terminer :p
Image 
Avatar du membre
Valar Morghulis
Rat de bibliothèque
Messages : 4249
Inscrit le : 20 déc. 2012
Genre :

Message par Valar Morghulis » 03 août 2014, 20:31

Terminé ! Je dois avouer que je suis un peu perplexe... j'ai à la fois adoré et en même temps la fin m'a plutôt déçue.
J'ai adoré toutes les parties avec les deux apprentis loups, ceux avec les deux rois, mais alors quand on n'avait que Obrigan dans la cité-racine, je trouve que ça a perdu de son intérêt. D'ailleurs...

Spoiler: Afficher
Le livre a vraiment eu tout son intérêt quand on pense qu'il est mort et que c'est Tobias qui semble être le seul à pouvoir résoudre le mystère. Pour ma part j'aurais vraiment adoré que l'histoire se termine de son point de vue ! Elle aurait été très originale pour le coup :)

Mis à part ça, j'ai aussi trouvé des longueurs dans les scènes de bataille et dans les récits du passé. C'est bien de connaitre l'histoire mais je trouvais que ces parties étaient trop longues et détaillées et malheureusement Peru m'a perdu plusieurs fois.

Mis à part ça c'était un très bon livre, j'ai vraiment adoré le milieu, ainsi que la toute fin quand les longueurs sont parties !

Spoiler: Afficher
J'ai très longtemps attendu l'arrivée des armées des rois du Nord au cours du siège de la cité racine, je pensais vraiment qu'elles arriveraient plus tôt, j'ai été très déçue de voir qu'elles n'avaient qu'une 50aines de pages à la toute fin !

Image 
Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6737
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 28

Message par Agenor » 05 août 2014, 09:05

C'est marrant mais en lisant vos commentaires je me pose de réelles questions sur ce que j'avais pu ressentir en lisant le livre, je ne m'en souviens plus du temps xD
Je le relirai un jour pour la peine ! (mais avant, je compte bien me faire Martyrs du même auteur 8) )
Avatar du membre
☆May
Assidu
Messages : 468
Inscrit le : 01 juin 2013

Message par ☆May » 26 oct. 2015, 10:07

Un peu comme vous le début a été difficile, certains passages sont super lents et longs pour rien mais une fois le livre refermé je peux vous dire que j'ai adoré !

Ma full critique est un peu longue :
Spoiler: Afficher
Si je connais Oliver Peru de nom par sa série Les Haut-Conteurs dont le premier tome est dans ma pàl depuis trop longtemps, j'ai aussi pu voir son travail dans la BD au travers de la série Hero Corp où il a œuvré sur le générique. Je découvre cependant son talent de romancier pour la première fois avec Druide, un roman de fantasy épique qui m'a vraiment convaincu de suivre de plus près cet auteur.

Si le titre du livre semble annoncer la couleur, j'étais loin de me douter de ce que j'allais y trouver et à quel point je m'étais trompée à son sujet. Naïve comme je suis, je pensais avoir affaire à un livre inspiré des légendes arthuriennes et où l'on suivrai l'ordre des druides devenu célèbre grâce à Merlin. Au lieu de ça j'ai pu découvrir un univers riche et inédit où les druides, en effet inspirés de ceux que l'on connait, ont une place importante. Divisé en deux royaumes qui se haïssent par une énorme crevasse nommée la Cicatrice, la paix de ce monde ne tient qu'à un fil. Différents événements plus ou moins horribles vont tâcher d'ébranler encore plus cette paix, et la tâche difficile de faire lumière sur la vérité afin d'éviter le pire va revenir à Obrigan, un druide, le héros de cette histoire.

J'ai beaucoup aimé cet univers de fantasy, même s'il est loin d'être aussi poussé qu'un univers de Tolkien pour citer un grand du genre. Le fait est qu'Oliver Peru a surtout travaillé sur l'histoire de ce monde, histoire dont on découvre la profondeur au fil des pages, alors que la géographie reste très simpliste (la carte présente au début du livre en témoigne) J'ai cependant vraiment adoré comment Oliver Peru a repris le mythe du druide dans son livre. Tout en restant très près de leurs idées (leur lien puissant avec la nature, leur sagesse et leurs talents de guérisseur) il a su les intégrer parfaitement à ce nouvel univers et à leur donner une nouvelle profondeur.

L'histoire, si elle commence simplement par des meurtres étranges qu'Obrigan va tâcher d'élucider, le lecteur est loin de se douter qu'Oliver Peru va nous mener vers de sombres secrets et vers une course haletante à la vérité. On est longtemps laissé dans le noir. On reste perdu comme les personnages et il est très difficile d'assembler les pièces du puzzle. Et lorsque lumière se fait sur la vérité, elle est suivie d'une traque haletante et terrifiante pour punir les coupables. Si le récit est parfois plutôt lent et certains passages vraiment longs, le livre est ponctué de ces moments tendus où il est absolument impossible de lâcher le bouquin.

Le lecteur est amené à suivre différents personnages au court de sa lecture : on suit tout d'abord Obrigan puis ses deux disciples à travers une focalisation interne. Il nous met aussi parfois dans l'esprit d'autres personnages importants comme un des rois des deux royaumes en guerre ou même dans celui d'un des monstres qui ébranlent le monde. On s'attache beaucoup à tous ces personnages, d'autant plus qu'Oliver Peru réussit à nous faire douter de tout. Le lecteur est incapable de détester un personnage, même le mystérieux prince Jarekson qui semble cacher tant d'horreurs et qui est, au final, devenu mon personnage préféré, ou même le grand méchant de l'histoire qui est simplement aveuglé par la haine. Oliver Peru arrive à vraiment nous mettre dans la peau de chacun d'eux, et c'est ce que j'ai particulièrement adoré dans ce livre : il m'a fait ressentir des tas d'émotions différentes.

Cependant, le style d'Oliver Peru est malheureusement plutôt brouillon, surtout durant les dialogues qui manquent d'indications de tons. Si le rythme du livre est inégal, les phases de narration sont pourtant vraiment bien et souvent pleines d'émotions, il est donc dommage de les voir coupées par des dialogues peu efficaces. Ce n'est cependant qu'un seul point négatif et le livre m'a fait ressentir tellement de choses que ce point est vite oublié.

A travers ce roman, Oliver Peru nous a montré qu'il avait plus d'un as dans son jeu. J'espère vraiment qu'il continuera à s'éloigner de la BD pour nous offrir de nouveaux romans. Druide est un livre de fantasy plein d'émotions où on évolue dans un monde unique que les hommes, aveuglés par la haine, à la recherche de la vie éternelle, auraient fait sombrer si les druides n'avaient pas été là. Une aventure haletante que j'ai adoré.

Oh et Jarekson <3 Il m'a aussi fait couler une petite larme
Avatar du membre
ChaFo
Modératrice
Messages : 2279
Inscrit le : 07 avr. 2015
Genre :
Âge : 31
Contact :

Message par ChaFo » 26 oct. 2015, 16:48

J'ai adoré !

Même si c'est long au début (j'avais commencé à le lire quand j'avais 14 ou 15 ans, et j'avais abandonné pour cette raison).
J'ai aimé le style, j'ai aimé l'ambiance, et j'ai aimé le fait que rien ne soit noir ou blanc, même si quelques longueurs en cours de route pourraient être à déplorer.
Perso, ça ne m'a pas gênée, car je l'ai dévoré. Donc longueur ou pas, ça ne m'a pas ralentie !
Je me suis inquiétée pour les personnages, mais j'en ai percé d'autres à jour.

Je ne saurais pas vous en dire plus, il aurait fallu que je fasse une critique à chaud !
Avatar du membre
Yrtiop
Intégré
Messages : 66
Inscrit le : 09 avr. 2017

Message par Yrtiop » 24 avr. 2017, 12:00

Je viens de le terminer, et je le trouve pas mal du tout =)

Le début commence pas trop mal, c'est un petit bouquin de fantasy classique bien sympathique. Puis je trouve qu'il patine un peu vers le milieu avec quelques incohérences et maladresses, et surtout qu'il s'auto survend : Plusieurs fois l'auteur nous fait bien comprendre qu'on va avoir des super révélations, et il en rajoute des caisses pendant plusieurs pages ... Et quand enfin il crache le morceau, on est genre "ah bon, c'est tout ?".

Spoiler: Afficher
Surtout bien sur avec l'histoire de la "prison" pour le rôdeur, mais aussi avec le livre interdit qui en fait est juste un prétexte à flashback, etc.

Mais vers la fin à partir de la bataille les révélations sont beaucoup moins attendues, et il redevient cool. Les toutes dernières pages sont un peu moins bien, mais en même temps c'est jamais facile de finir.

Et un dernier truc que j'ai trouvé dommage, c'est que le personnage qu'ils ont présenté tout le long comme un abject connard ne fait pas une seule action pour montrer que justement c'en est un, et pourtant tout le monde continue quand même à le considérer comme le mal incarné ...

Spoiler: Afficher
Je parle de jareksen, Le seul truc pas top qu'il aurait pu faire c'est torturer un gars, mais pour le rendre moins méchant l'auteur nous a présenté ca comme "ah mais je l'ai juste drogué alors qu'il était déjà mourrant en fait", ca c'est de la torture. Au final tout le long c'est un héros, bon ok ils s'en rendent un peu compte quand le bouquin est fini mais il méritait pas tant de haine, même sans connaitre son histoire avec son fils ...
Avatar du membre
ChaFo
Modératrice
Messages : 2279
Inscrit le : 07 avr. 2015
Genre :
Âge : 31
Contact :

Message par ChaFo » 25 avr. 2017, 13:07

Je ne me souviens plus vraiment des détails, à présent :-) Même en relisant tous vos posts, je ne recolle pas les morceaux :P
Petyr
Nouveau lecteur
Messages : 4
Inscrit le : 07 mai 2017

Message par Petyr » 12 mai 2017, 11:47

Bonjour !

J'ai aussi avalé rapidement Druide, et effectivement il y a des petites incohérences de timings comme l'a fait remarquer Anaterya, mais je dois avouer que ça ne m'a pas percuté.
Par contre, comme tu le dis Agenor, la restriction d'accès à la forêt cache effectivement des raisons surprenantes...que l'on découvre un peu massivement à la fin, et ça m'a un peu empêché d'être vraiment émerveillé (bon j'ai quand même adoré, c'est une histoire bien compacte et bien finie, d'un jeune auteur en plus, ce qui nous laisse plein de promesses :cheers: ). Mais c'est juste ce choix de développer toute une histoire sur la fin, je ne sais pas vous mais ça m'a laissé un peu une impression de "lourdeur" (mais c'est sur que la critique est plus aisée que l'art hein ^^)
Répondre

Retourner vers « Dark fantasy »