Ne ramenez jamais une fille du futur chez vous - Nathalie Stragier

Répondre
Avatar du membre
Valar Morghulis
Rat de bibliothèque
Messages : 4250
Inscrit le : 20 déc. 2012
Genre :

Message par Valar Morghulis » 21 juin 2016, 16:38

Ne ramenez jamais une fille du futur chez vous de Nathalie Stragier
Image

Résumé :
  • Pénélope, une fille du futur, est coincée en 2019. Pour elle le monde n'est que brutalité et danger. Andrea, jeune lycéenne sans histoire, prend la pire décision de sa vie en acceptant de l'aider. En effet, Pénélope est envahissante, maladroite et imprévisible.

Éditeur : Syros
Date de sortie : Janvier 2016


Image 
Avatar du membre
Valar Morghulis
Rat de bibliothèque
Messages : 4250
Inscrit le : 20 déc. 2012
Genre :

Message par Valar Morghulis » 21 juin 2016, 16:40

Le titre de ce bouquin est la première chose qui m'a intriguée. Ca annonçait un livre un peu drôle, original, avec une touche de SF qui change. Un éventuel bon livre pour ado, en somme.

Je dois avouer que c'est très loin de ce à quoi je m'attendais, et dans le bon sens ! L'histoire est plutôt originale, mais surtout très prenante ! On est entre la comédie et le drame, toujours avec cette touche d'humour propre aux romans pour ados de nos jours, mais sans en faire trop. Tout est justement dosé pour donner une histoire saisissante, réaliste et qui fait un peu réfléchir !

En effet, la rencontre entre Pénélope, fille du futur, et Andrea, fille de 2019 (un peu du futur aussi du coup ^^) est pleine de surprises : Pénélope est un vrai ovni, elle ne comprend rien au fonctionnement de cette époque qu'elle qualifie de médiévale. On découvre un vrai conflit féministe et pro-végétarisme mais qui est amené en douceur. Ceux qui aiment la viande pourront aimer ce livre sans avoir l'impression qu'on essaye de les faire changer d'avis.
Et finalement, le plus grand combat du livre est plutôt celui de la conscience : peut-on changer le futur ? doit-on le faire ? à quel prix ?

Spoiler: Afficher
Je dois avouer que la découverte de ce qu'il s'était passé dans le futur m'a complètement glacée, et la perspective que le virus puisse commencer dans sa maison, à cause de l'arrivée de Pénélope, m'a fait vraiment flipper. Je me mettais à sa place et j'avais le même sentiment d'impuissance.

Par contre, de même je ne peux pas m'empêcher de penser que la disparition de la mère de Andrea est liée au voyage temporel ! J'espère que la suite nous le dira ^^

Un roman léger, très agréable et rapide à lire, mais qui pose les graines de vrais problèmes de la société dans les cerveaux des ados qui vont le lire. Y a plus qu'à espérer que ces graines germent maintenant ;)
Image 
Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6652
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 28

Message par Agenor » 21 juin 2016, 19:42

C'est un one-shot ? :)
(tu parles de titre dans ton spoiler donc je demande :D )
“ La véritable violence, la violence la plus impardonnable - je m'en suis rendu compte-, c'est surtout celle que l'on s'inflige à soi-même quand on a trop peur d'être qui nous sommes vraiment." - Sense8
Avatar du membre
bellethiel
Assidu
Messages : 217
Inscrit le : 12 mai 2016

Message par bellethiel » 22 juin 2016, 16:48

Je viens de lire ton avis et ce bouquin me semble assez intéressant, ça me donne envie de le lire! :)
(Oh non, pas encore un livre de plus dans ma PAL xD :fouet: )

Est-ce que c'est un livre unique? Ou une série? :confused:
Avatar du membre
Arikado
Fidèle
Messages : 635
Inscrit le : 15 févr. 2016

Message par Arikado » 22 juin 2016, 17:41

@bellethiel c'est une série. J'ai déjà vu une critique du 2ème tome.

Et ton spoiler me rappelle beaucoup un épisode d'Iron Man l'animé (oui on se fait chier le matin tôt) sur les paradoxes temporels
Avatar du membre
Valar Morghulis
Rat de bibliothèque
Messages : 4250
Inscrit le : 20 déc. 2012
Genre :

Message par Valar Morghulis » 22 juin 2016, 19:32

Ce sera une trilogie il me semble, mais il peut se lire comme un one shot ! D'ailleurs, je ne vois pas trop ce qu'il y aura dans le 2, car la fin est tout de même une fin. Et il est court, je l'ai lu en une journée, donc il ne devrait pas traîner dans vos PAL ;)
Image 
Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6652
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 28

Message par Agenor » 22 juin 2016, 20:52

Bon ben j'vais le mettre dans ma wish-list :D
“ La véritable violence, la violence la plus impardonnable - je m'en suis rendu compte-, c'est surtout celle que l'on s'inflige à soi-même quand on a trop peur d'être qui nous sommes vraiment." - Sense8
Avatar du membre
Arikado
Fidèle
Messages : 635
Inscrit le : 15 févr. 2016

Message par Arikado » 23 juin 2016, 08:28

Question peut-être con mais c'est pas trop "girly" dans le style celui là?
Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6652
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 28

Message par Agenor » 23 juin 2016, 18:12

Ah oui ça c'est une question très importante pour qu'il ai une chance d'atterrir entre mes mains :mrgreen:
“ La véritable violence, la violence la plus impardonnable - je m'en suis rendu compte-, c'est surtout celle que l'on s'inflige à soi-même quand on a trop peur d'être qui nous sommes vraiment." - Sense8
Avatar du membre
Arikado
Fidèle
Messages : 635
Inscrit le : 15 févr. 2016

Message par Arikado » 23 juin 2016, 18:26

Bienvenue dans le club. :)
Avatar du membre
Valar Morghulis
Rat de bibliothèque
Messages : 4250
Inscrit le : 20 déc. 2012
Genre :

Message par Valar Morghulis » 23 juin 2016, 19:10

Ben peut-être un peu, mais les deux héroïnes ne le sont pas. Disons qu'elles ont des conversations de filles, mais il n'y a pas de romantisme derrière tout ça, elles sont plutôt garçon manquées dans leur personnalité ! Pas de paillettes et d'arc-en-ciels ;)
Image 
Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6652
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 28

Message par Agenor » 29 juin 2016, 21:25

Parfait ! :D
Alors si un jour je le trouve d'occasion, il atterrira dans ma PAL ;)
“ La véritable violence, la violence la plus impardonnable - je m'en suis rendu compte-, c'est surtout celle que l'on s'inflige à soi-même quand on a trop peur d'être qui nous sommes vraiment." - Sense8
Avatar du membre
Arikado
Fidèle
Messages : 635
Inscrit le : 15 févr. 2016

Message par Arikado » 29 juin 2016, 22:14

Tu me l'enverras apres? :p
Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6652
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 28

Message par Agenor » 02 juil. 2016, 09:35

D'ici là que je le trouve d'occasion ... :mrgreen:
Des fois j'ai des titres qui restent des années dans ma wish-list, jusqu'à ce que hop, je les trouve ! :D
“ La véritable violence, la violence la plus impardonnable - je m'en suis rendu compte-, c'est surtout celle que l'on s'inflige à soi-même quand on a trop peur d'être qui nous sommes vraiment." - Sense8
Avatar du membre
Arikado
Fidèle
Messages : 635
Inscrit le : 15 févr. 2016

Message par Arikado » 02 juil. 2016, 16:26

Ben viens dans le 77 alors :p
Répondre