Le Premier Sang - Sire Cédric

Livres où l'on suit une enquête sur un crime ou sur un fait particulier, inspecteurs de police et suspens sont au rendez-vous !
Répondre
Avatar du membre
Tanii
Fidèle
Messages : 775
Inscrit le : 25 déc. 2012

Message par Tanii » 23 mai 2016, 15:14

Image

Auteur : Sire Cédric
Année : 2013

Synopsis :
Cité les Ruisseaux. Surveillance de nuit. Eva Svärta et Erwan Leroy espèrent enfin faire tomber Ismaël Constantin. Mais le feu ravage son appartement et le caïd meurt brûlé vif.
Neuilly-sur-Seine. L’argent, le pouvoir, la beauté… Madeleine Reich avait presque oublié qu’il y avait un prix à payer. Ce soir, les anciennes blessures se rouvrent, et l’heure est venue d’affronter sa peur.

Eva, la policière albinos, ne le sait que trop bien : le temps n’a pas de prise sur les liens tissés dans le sang. Surgis de l’ombre, les fantômes du passé réclament leur dû.


Avatar du membre
Tanii
Fidèle
Messages : 775
Inscrit le : 25 déc. 2012

Message par Tanii » 23 mai 2016, 15:29

J'avoue j'ai été faible, la principale raison qui m'a fait lire (...) ce bouquin, c'est le fait que son auteur soit un grand amateur de Metal et notamment chanteur dans un groupe frenchie (dont j'ai oublié le nom... hahaha shame on me).

Ce livre c'était un défi : j'ai beaucoup de mal avec le genre policier/thriller/polar en version lecture. Je me suis dis, aller, c'est l'occasion de découvrir non seulement un auteur, mais aussi peut-être de voir le genre sous un autre angle !

Défi accepté. :study:

On commence avec la vie bourgeoise d'un couple bien sous tout rapport, installé en banlieue chic parisienne. Et paf, tout bascule. En parallèle, dans une cité de la Seine St Denis, la vie d'un voyou local bascule à son tour. On comprend très vite que les destins de ces gens que tout opposent en apparence vont être inexorablement liés.

A cette 1ère enquête, se mêle la quête personnelle de la policière qui va prendre en charge ces deux histoires. Eva, une albinos présentée comme assez badass, à la recherche depuis son enfance du meurtrier de sa famille.

Bon. Tout tourne autour du meurtre, bienvenue dans l'enquête policière lambda.

On continue et les énigmes et mystères s'accumulent et on a même droit à quelques touches fantastiques dans tout ça. Les liens du sang, le premier sang... ce sont des expressions qui reviennent régulièrement, c'en est presque lourd. Parfois même, c'est un peu cliché. Est-ce le genre qui veut ça ? Je ne sais pas. On comprend aussi très vite qu'il va s'agir de rituels magiques quelconques à l'origine du bordel général dans la vie de tous les protagonistes.

Je vais être honnête, j'ai lu ce bouquin jusqu'à sa moitié environ.
Pourquoi ?

Déjà, parlons des protagonistes. Je les ai trouvés chiants à mourir, leurs réactions/états d'âmes sont prévisibles à 10 km. Leurs personnalités, hum... j'ai du mal à leur en trouver une. Ce sont des personnages vides, à qui on ne peut pas s'attacher. On ne peut même pas les détester non plus, tellement ils sont creux.

Ensuite, comme je l'ai dit plus haut, le style ne me plaît pas. Les chapitres sont cours et se lisent vite, certes, ça ne me dérange pas spécialement. Par contre, tout est trop long à se mettre en place. Trop d'histoires s'entremêlent sans être approfondi, ou bien ça prend trop de temps. En film/série, ça passe bien mieux. On tourne autour du pot à tous les étages... Bref, c'est pas pour moi.

Enfin, l'histoire. Vraiment, c'est un amas de clichés pas possible. Pourquoi une fiction policière doit forcément avoir un lien avec des flics parisiens blasés et des cités ghettos dans le 93/94/etc... ?!

Ce n'est pas un avis très joyeux ni positif, mais promis, j'ai fais un effort pour appréhender ce livre. Dommage pour moi, je n'ai pas accroché :triste:
Répondre