Bételgeuse - Léo (SF)

Parce qu'entre deux livres on aime aussi se détendre en lisant une BD ou un manga, cet espace permet de souffler un peu et de partager quelques titres.
Répondre
Avatar du membre
Yannick
Fidèle
Messages : 755
Inscrit le : 16 déc. 2015
Genre :

Message par Yannick » 01 mai 2016, 12:00

Image


Bételgeuse



5 volumes (existe aussi en intégrale)

- La planète
- Les survivants
- L'expédition
- Les cavernes
- L'autre

Editions : Dargaud
Auteur : Léo
Paru en : 2000 pour le premier volume, puis 2001, 2002, 2003 et 2005


Le cycle de Bételgeuse :

Simultanément à la reprise des relations entre la Terre et Aldébaran, un autre astronef, le Konstantin Tsiolkowsky, met le cap sur une nouvelle planète colonisable : Bételgeuse-6, sixième et seule planète viable du système planétaire de l'étoile Bételgeuse, communément appelée Bételgeuse. Ce projet est sans rapport avec celui d'Aldébaran ; pourtant, le même scénario cauchemardesque se reproduit : rupture des liaisons radio pour cause de virus informatique d'origine inconnue.

Attention spoiler :

Spoiler: Afficher
On apprend plus tard que c'est la mantrisse qui l'a provoqué. Après cette perte de contact, un groupe restreint (environ 100 personnes) de l'équipage du Tsiolkowsky est parvenu à atteindre Bételgeuse mais ils perdent alors contact avec le vaisseau resté en orbite et avec ses colons. Celui-ci est progressivement gagné par le froid de l'espace, après la panne des radiateurs, ce qui provoque la mort des quelque 3 000 colons à bord, en état d'hibernation depuis le décollage de la Terre. Les derniers membres de l'équipage restant sur le vaisseau, sans espoir de sauvetage, se suicident.

L'histoire commence plus de 6 ans après ces évènements. Marc et Kim, devenus adultes, ont passé ces 6 années sur Terre. Après avoir obtenu son diplôme en biologie, Kim décide de rentrer sur Aldébaran sans Marc, car leurs relations sont au point mort. À l'arrivée, Kim est accueillie par Alexa, qui lui propose sans transition de s'envoler vers Bételgeuse dans le cadre d'une mission de secours à effectif réduit. Alexa est d'autant plus motivée que dans ses recherches avec Driss, ils se sont aperçus que la mantrisse d'Aldébaran avait des communications fréquentes vers Bételgeuse, et donc que de précieuses informations pourraient être glanées là-bas. Driss a même l'intuition que les ruptures de communications à répétitions pourraient être causées par la mantrisse.

Kim accepte au pied levé, sentant que ce sera une étape décisive dans sa jeune vie, et se retrouve une semaine plus tard en route pour Bételgeuse, en compagnie du colonel Wong et du lieutenant Steve Hudson, bientôt rejoints par Inge et Hector, les deux seuls rescapés miraculeux qu'ils rencontrent au sein du Konstantin Tsiolkowsky. Malheureusement, au cours de ce contact, l'astronef transmet aussi à leur vaisseau le virus destructeur. Isolés d'Aldébaran à leur tour, ils amorcent leur descente vers la planète.

L'équipe constate rapidement que deux groupes antagonistes se sont formés sur la planète : la majorité des rescapés se sont installés à flanc de falaise, en une société structurée par des règles strictes et une discipline militaire : c'est le groupe du canyon. L'autre, sous l'égide de Leilah Nakad, l'ex-commandante du vaisseau Konstantin Tsiolkowsky ravagée par les remords après la perte de contrôle de son vaisseau, est le groupe du désert. Les deux groupes se querellent au sujet d'étranges animaux de la planète : les iums. Est-ce que ces animaux seraient assez intelligents pour justifier l'abandon de la colonisation ?

Kim, nouvelle meneuse de la mission de secours après la mort accidentelle du colonel Wong, décide de partir à la découverte des iums et de leur habitat le long du canyon avec son équipe, plus deux représentants de chaque groupe, bien qu'elle ressente une aversion pour le groupe du canyon et ses méthodes expéditives. La cohabitation est tensionnelle et au cours d'une dispute, un membre du groupe du canyon, George Dixon, tire accidentellement une balle dans le ventre de Kim, et son corps disparait dans un torrent souterrain. Hector, Steve et Inge se lancent au secours de Kim tandis que les deux groupes de la planète, convaincus de la mort de Kim, rentrent à leur base. Ils n'ont en effet aucun moyen de savoir que Kim a des capacités de guérison extraordinaires depuis qu'elle prend les gélules de la mantrisse.

Le groupe de Kim finit par sortir des cavernes, au prix de la mort de Steve et de s'installer dans un coin tranquille pendant 2 mois. Quand Kim se sent attirée par une des mantrisses de la planète, elle ne se doute pas qu'elle va rencontrer un extraterrestre, originaire de la même planète que la mantrisse. Sven est en réalité un espion en station sur Bételgeuse qui va devenir obsédé par Kim et il décide d'enfreindre les lois de sa planète pour rentrer en rapport avec elle. À cette occasion, Kim va devenir très intime avec l'humanoïde et va en apprendre beaucoup sur la mantrisse. Revenue parmi les humains, elle va leur apprendre, tout en cachant sa rencontre avec Sven, que la mantrisse a créé le virus informatique à l'origine de l'arrêt des liaisons interstellaires et qu'elle se prépare à disséminer un virus biologique parmi les humains qu'elle trouve trop agressifs. Il faut donc lever le camp. Cependant, Kim fait savoir que la mantrisse accepte la cohabitation avec un petit groupe, « une ambassade » qui reste sur la planète sans intention de coloniser. Le colonisation de Bételgeuse est donc abandonnée.


Avatar du membre
Yannick
Fidèle
Messages : 755
Inscrit le : 16 déc. 2015
Genre :

Message par Yannick » 01 mai 2016, 12:04

Une planète hostile, un vaisseau en orbite, une situation délicate...

Deuxième série de la collection : Les Mondes d'Aldébaran, Bételgeuse poursuit les aventures des protagonistes de la première série Aldébaran, sur une nouvelle planète.
Là encore, un scénario admirablement ficelé, avec des situations intéressantes riches en rebondissements, et un sens du détail tant dans les personnages et leurs relations que pour les dessins sur le plan artistique.

J'ai beaucoup aimé la lecture de Bételgeuse, et si vous ne connaissez pas, là aussi, je vous en conseille vivement la lecture, après avoir achevé les 5 volumes d'Aldébaran
Répondre

Retourner vers « BD & Manga »