Aldébaran - Léo (SF)

Parce qu'entre deux livres on aime aussi se détendre en lisant une BD ou un manga, cet espace permet de souffler un peu et de partager quelques titres.
Répondre
Avatar du membre
Yannick
Fidèle
Messages : 755
Inscrit le : 16 déc. 2015
Genre :

Message par Yannick » 01 mai 2016, 11:48

Image


Aldébaran


5 volumes (existe aussi en intégrale)

- La catastrophe
- La blonde
- La photo
- Le groupe
- La créature


Editions :
Dargaud
Auteur : Léo
Paru en : 1994 pour le premier volume, puis 1995, 1996, 1997 et 1998


Le cadre :

Au cours du XXIe siècle, les conditions de vie sur Terre se sont dégradées, à la suite du réchauffement de la planète qui a provoqué la déviation du Gulf Stream, de l'augmentation de la pollution et de guerres religieuses dévastatrices.

En parallèle, la technologie a fait un bond en avant après la mise au point du « Benevides Transfert », qui permet le dépassement de la vitesse de la lumière pour les engins spatiaux. Cela marqua le début d'une nouvelle ère dans la conquête de l'espace. Des planètes semblables à la Terre, habitables et donc potentiellement colonisables sont ainsi découvertes.

Des milliards de dollars sont investis dans ces projets par des compagnies privées. Après des missions de reconnaissance, des candidats sont sélectionnés pour faire partie des premiers colons. Dans le même temps, l'Organisation des Nations unies établit une charte qui règlemente le processus de colonisation. Il est notamment convenu que la colonisation doit être arrêtée au cas où la planète en question serait déjà habitée par une ou plusieurs espèces considérées comme évoluées, car sachant maîtriser le feu et fabriquer des outils.


Présentation du cycle d'Aldébaran :

Le premier cycle commence vers la fin du XXIIe siècle, sur la première planète colonisée - avec succès - par l'humanité : Aldébaran-4, quatrième et seule planète viable du système planétaire de l'étoile Aldébaran. On apprend que depuis 100 ans que les premiers colons se sont implantés sur Aldébaran-, nommée communément Aldébaran, il n'y a eu aucune communication entre eux et la Terre, pour une cause non élucidée. La colonie humaine a donc dû se gérer en autarcie, avec les moyens du bord. De 3 000 colons initiaux, la population a crû rapidement en un siècle pour atteindre environ 20 000 âmes au début du récit. Cette augmentation de population est surtout dû à la loi qui force les femmes à faire au moins 8 enfants.

Attention spoiler :

Spoiler: Afficher
En 2179, dans un petit village de pêcheurs du nom d'Arena Bianca, au nord de l'île Bigland, trois adolescents Marc Sorensen, Kim Keller et Nellie Keller, échappent par hasard à une créature marine inconnue et vorace, capable de faire des dégâts à grande échelle, qui anéantit leur village et tous ses habitants, y compris leurs familles. Les orphelins Marc et Kim entament alors un voyage vers la capitale de la colonie, Anatolie, située à plusieurs milliers de kilomètres plus au sud, dans le but de gagner leur vie d'une façon ou d'une autre. Ce faisant, ils essayent d'élucider le mystère de l'animal tueur au contact de Driss Shediac et d'Alexa Komarova, deux biologistes expérimentés et sympathiques qui en savent plus qu'ils n'en disent et qui sont par ailleurs activement recherchés par les forces de police. Kim et Marc apprennent bientôt à leurs dépens que le gouvernement central d'Aldébaran est autoritaire et dictatorial. Leur route va aussi croiser celle de Monsieur Pad, vagabond opportuniste et facétieux, qui leur donnera un coup de main tout en s'assurant d'en tirer profit lui-même.

Finalement, Alexa et Driss décident de rassembler clandestinement un groupe de personnes dont Kim, Marc, Monsieur Pad et plusieurs de leurs amis avec lesquels ils partagent leur secret : la mantrisse, l'animal complexe et protéiforme qui a annihilé le village d'Arena Bianca, peut aussi, dans certaines de ses formes, vouloir rentrer en contact amical avec certains humains et leur faire absorber des gélules de longue vie dans le but d'établir une relation de symbiose. Alexa et Driss absorbent ces gélules régulièrement tout en continuant d'enquêter sur la mantrisse et ses étranges phénomènes. Ils proposent au groupe nouvellement formé d'absorber ces gélules à leur tour. C'est la formation du groupe de la mantrisse.

Alors que les forces gouvernementales l'avaient capturé, le groupe est sauvé par la mantrisse, qui fait purement et simplement disparaitre les intrus agressifs. Peu après, Kim et Marc aperçoivent une navette dans le ciel, qui vient se poser près d'eux. Il s'agit du premier contact d'Aldébaran avec la Terre depuis un siècle : la mantrisse, (à l'exception du tout premier vaisseau de colonisation, pour pouvoir étudier les humains) empêchait jusque là toute communication avec la Terre. Un nouveau gouvernement est formé et les allées et venues d'hommes et de matériels avec la Terre commencent alors. Marc et Kim, devenus un couple, décident d'aller sur Terre, où ils n'ont jamais mis les pieds, pour continuer leurs études tandis que Driss et Alexa, réhabilités, fondent un Institut pour l'Étude de la Mantrisse, avec d'importants fonds en provenance de la Terre.


Avatar du membre
Yannick
Fidèle
Messages : 755
Inscrit le : 16 déc. 2015
Genre :

Message par Yannick » 01 mai 2016, 11:52

Un groupe de jeunes adolescents va vivre un drame sur une planète colonisée mais encore en grande partie inconnue...

Une série que j'ai vraiment beaucoup appréciée.
Une histoire habilement menée, des personnages attachants aux relations bien illustrées, un coup de crayon remarquable (j'ai eu un peu de mal avec les visages au début, puis je m'y suis habitué), de belles couleurs, et surtout : un scénario très intéressant qui nous tient en haleine d'un bout à l'autre.

On nage en pleine science-fiction, avec comme principale thématique la colonisation de planètes étrangères, et la recherche d'autres formes de vie "évoluées", dans le sens intelligentes, selon les critères humains en vigueur aujourd'hui.

Une anticipation de grande qualité, que je recommande chaudement à ceux qui ne connaissent pas.
Avatar du membre
Valar Morghulis
Rat de bibliothèque
Messages : 4249
Inscrit le : 20 déc. 2012
Genre :

Message par Valar Morghulis » 01 mai 2016, 17:20

J'ai aussi beaucoup apprécié ce premier cycle !
L'univers créé, ainsi que les espèces animales inventées sont superbes. Je n'ai pas eu l'occasion de lire les autres cycles, mais c'est vraiment une superbe série de SF.
Image 
Avatar du membre
Gualdim
Timide
Messages : 27
Inscrit le : 11 juil. 2016

Message par Gualdim » 11 juil. 2016, 13:11

Je trouve que l'oeuvre toute entière de Léo est absolument magnifique.
Répondre

Retourner vers « BD & Manga »