Le Dernier Apprenti Sorcier T1 - Ben Aaronovitch

Fantasy caractérisée par son caractère contemporain et souvent urbain.
Répondre
Avatar du membre
Arikado
Fidèle
Messages : 635
Inscrit le : 15 févr. 2016

Message par Arikado » 10 mars 2016, 20:55

Le Dernier Apprenti Sorcier, Les Rivières de Londres de Ben Aaronovitch

Image

Résumé :
  • L'agent Peter Grant ne croyait pas aux fantômes, jusqu'au jour où un étrange personnage lui affirme avoir assisté au meurtre sur lequel il enquête. Un témoin providentiel... S'il n'était mort depuis plus d'un siècle !
    Et Peter n'est pas au bout de ses surprises : recruté par l'énigmatique inspecteur Nightingale, il intègre l'unité de la police londonienne chargée des affaires surnaturelles.

Éditeur : J'ai lu
Date de sortie : 2012
Disponible en format Poche :Oui


Avatar du membre
Arikado
Fidèle
Messages : 635
Inscrit le : 15 févr. 2016

Message par Arikado » 10 mars 2016, 21:24

Mélange assez surprenant pour de la fantasy (et même de l'urban fantasy), nous voila avec un livre policier d'urban fantasy. Par contre, je n'évoquerais pas forcément le côté urban fantasy étant donné que je n'en suis pas familier et que cela risque de spoiler énormément le livre

Pour être franc, le mélange opère bien même s'il manque un je-ne-sais-quoi pour que cela passe mieux.

Je m'explique. Le début du livre est limite classique pour un policier. Un meurtre, des gentils flics, des méchants flics, tout le monde s'adore mais tout le monde se déteste (la logique des bouquins policiers).
Le héros, quasiment banal, découvre que son monde n'est pas celui qu'il croyait puisqu'il peut voir...les fantômes (le résumé le spoil bien ça.) et découvre qu'il existe une unité (le mot est très juste d'ailleurs.), mené par un inspecteur mystérieux qui s'amuse à résoudre les enquêtes mystérieuses. (Oui la répétition est faite exprès.).
Voila qui plante le décor sans en dire plus que le résumé qui en dit trop.

Maintenant sur le fond...C'est cool Londres, on découvre ses rues, ses fantômes, ses coutumes et même sa géographie. Maintenant, le problème est que ce livre, de par sa précision dans les événements historiques et dans ses coutumes (sans trop spoiler, les pièces de théâtre citées et utilisées ne parleront qu'aux spécialistes) risque de déplaire à pas mal de personnes qui pourraient se sentir larguées. Malgré tout, la façon qu'à l'auteur de nous faire découvrir la ville est tellement maline qu'on se laisse quand même embarquer.
Spoiler: Afficher
(J'ai appris plus de choses sur les fleuves et rivières londoniens qu'en 7 ans de cours de géographie quand même)
Quant aux personnages...Le personnage principal est quasiment l'archétype du flic inutile et basique des livres policiers,
Spoiler: Afficher
(vous n'avez jamais remarqué le personnage secondaire tout gentil, mignon, mais qui ne sert à rien tant il est banal? Bah là...C'est notre personnage principal. )
son patron (le fameux enquêteur mystérieux) est tellement mystérieux qu'on ne le voit que peu (même sa servante est plus intéressante et plus présente) et les loves interests (oui il y a un peu d'amour dans ce monde fantastique) sont peu intéressantes tant elles sont classiques.

Et qu'en est-il de la magie dans tout ça? (et oui, le titre du livre est un spoil aussi :D )
La magie est présente. De manière plus ou moins subtile mais toujours bien amenée. Jamais dans la surenchère (pas d'Avada Kedavra en vue), mais plutôt dans une logique alchimique (des éléments, des combinaisons...). Certains passages du livre concernant cette notion de magie sont plutôt étonnants d'ailleurs.
Spoiler: Afficher
Je pense notamment à l'apprentissage des sorts, où le héros découvre la conséquence d'un des sorts. Immédiatement on pense que cela à un lien avec le meurtre alors que non, ça lui sert juste à mieux comprendre la magie et comment l'aborder/l'utiliser)

Alors pourquoi lire ce livre ?
Tout simplement pour le mélange urban fantasy/policier qui est plutôt intéressant. Et surtout parce qu'il est vraiment bien écrit. Sans fioritures, assez subtil, et avec une mythologie très développée pour un premier tome et relativement bien utilisée.
Et aussi parce qu'à cause du "manque de je-ne-sais-quoi" que j'ai évoqué plus haut, il donne vraiment envie de lire la suite, de savoir qui est ce fameux patron, de voir toute cette mythologie se développer. Et enfin...Parce que le titre du tome suivant est pas mal.
Magie Noire à Soho.
Avatar du membre
Synchen
Assidu
Messages : 336
Inscrit le : 09 oct. 2015

Message par Synchen » 10 mars 2016, 23:47

Le policier (et la coté enquête) est pourtant une de composantes les plus importantes de l'urban fantasy, c'est même sa principale je pense, avec le coté fantasy, donc pour moi ça n'est absolument pas surprenant, c'est même assez classique :P

J'aime beaucoup cette série, bon le premier n'est pas forcement le meilleurs mais au fur et à mesure des tomes on s'accroche pas mal aux personnages et je dois dire que maintenant j'attend le 6ième tome avec impatience, je crois même que je prendrais ce tome la directement en Vo plutôt que d'attendre sa traduction, sauf si il arrive vraiment rapidement après.

Une bonne saga, le tout à Londres (enfin en Angleterre on va dire vu qu'ils s'éloignent de Londres même sur certains tomes), et avec des personnages qu'on apprend à aimer !
Avatar du membre
nataly
Assidu
Messages : 182
Inscrit le : 11 janv. 2016

Message par nataly » 11 mars 2016, 06:31

Je note enore cette série car j'aime beaucoup la mythologie, le côté londonien d'époque :)
Avatar du membre
Arikado
Fidèle
Messages : 635
Inscrit le : 15 févr. 2016

Message par Arikado » 11 mars 2016, 10:09

@Synchen on m'avait dit le contraire quand on m'avait conseillé le bouquin xD et du peu que j'ai lu sur le net, ils ne faisaient que peu mention du côté enquête en urban fantasy...d'où ma déduction x)
boah j'éditerais mon post quand j'aurais recup un pc.
Avatar du membre
Synchen
Assidu
Messages : 336
Inscrit le : 09 oct. 2015

Message par Synchen » 11 mars 2016, 12:30

ça c'est parce qu'en fait très peu de livres d'Urban fantasy avec des héros masculins ont été traduits en France (Dresden, Cal Leandros et Felix Castor ... je crois que c'est tout) . Donc sur ce point oui chez nous c'est assez rare, mais c'est pas du tout le coté enquête fantasy qui est rare.

Si on y réfléchis c'est quasiment toujours des enquêtes (que ça soit détectives privés, police ou autre) je peux te citer des dizaines de séries qui correspondent à cette définition. De Anita Blake en passant par Dresden, Kate Daniels, Mercy Thompson, Kara Gillian ou Cal Leandros, la définition de l'urban fantasy c'est en fait "enquêtes fantasy (ou surnaturel) de nos jours dans notre monde". Alors après oui le terme enquête est pas forcement lié au coté polar, c'est vrai, mais il y a toujours un mystère à résoudre.
Avatar du membre
Kahlan
Passionné
Messages : 1103
Inscrit le : 06 sept. 2013

Message par Kahlan » 14 mars 2016, 10:24

Je ne savais pas bien dans quoi je me lançais en commençant ce roman, mais j'ai découvert avec lui l'univers assez particulier de Ben Aaronovitch, et j'avoue que je suis sur la réserve, sans vraiment m'expliquer pourquoi d'ailleurs. Mais on va essayer de le comprendre ensemble !

C'est une histoire fantastique qu'on nous propose ici, et j'aime le fantastique, c'est une certitude. Peter vient d'être recruté, et malgré un talent inné, il ne connaît absolument rien à la magie. N'espérez pourtant pas un apprentissage à la Harry Potter, tel n'est pas le sujet. Non, l'intrigue tourne ici autour d'un meurtrier d'origine surnaturelle, qui sévit dans les rues de Londres, et c'est dans ce contexte que notre jeune agent de police va faire ses premiers pas.

Pourquoi pas ? Ça n'a pas l'air si mal, sur le papier. En effet, mais malgré le style assez fluide et dynamique de l'auteur, je n'ai pas su me laisser emporter. Parce que je n'ai pas cru une seule seconde à ces rivières de Londres personnifiées par des humains, dont les querelles intestines sans grand intérêt prennent le pas sur l'enquête, ça part un peu dans tous les sens. Pas plus qu'à ces histoires fantômes qui prennent possession du corps des hommes en leur ravageant le visage, d'ailleurs...

Les personnages quant à eux m'ont semblé tout à fait quelconques, je ne leur ai pas trouvé beaucoup de charisme ni de relief, en dehors du vieux Nightingale peut-être, assez mystérieux. Les différentes créatures m'ont également laissée plus dubitative qu'intéressée, et les longueurs de toute la seconde partie du livre n'ont rien arrangé. L'intrigue n'en finissait plus de se résoudre, de rebondissement en rebondissement, auxquels on adhère de moins en moins, au passage.

Pour conclure, ce roman est pour moi une réelle déception. L'intrigue ne m'a guère emballée, les personnages m'ont laissée de glace, et les descriptions de Londres façon guide touristique m'ont plus que barbée. Ah ben si, finalement, je sais pourquoi je n'ai pas aimé ce livre, désolée ! 8)
Répondre