Les annales du disque monde : La huitième couleur, le huitième sortilège - Terry Pratchett

Cycle de fantasy humoristique écrit par Terry Pratchett
Répondre
Avatar du membre
Ewells
Fidèle
Messages : 655
Inscrit le : 16 janv. 2013

Message par Ewells » 17 janv. 2013, 11:18

Les Annales du Disque Monde de Terry Pratchett

Image

Le Disque Monde. Qu'est ce que c'est ? :
  • Les Annales du Disque monde sont des livres parodiques de l'univers fantasy en général, ils ont été fortement primés et sont en très bonne position dans la liste des livres préférés de nos amis outre manche (source wiki)

    Il existe plus de 30 tomes des Annales du disque monde a ce jour, ce n'est pas courant mais comme le nom du livre l'indique il s'agit d'histoires se déroulant sur le disque monde et cela implique ici que :
    les personnages et/ou lieux ou se déroulent l'histoire peuvent être totalement différents d'un tome à l'autre.

    Mais n'ayez crainte, car cela implique aussi que l'on peut lire les tomes au hasard sans être dérouté, un des plaisirs de l'auteur est de ré-expliquer au début d'une majorité des romans de la série la logique farfelue de ce monde en forme de disque porté sur le dos de quatre éléphants tournant en rond sur le dos de la tortue géante A'twin dont le sexe et la direction dans l'univers reste des choses obscures pour les astrozoologistes du pays de Krull

    Pour vous parler plus précisément du tome 1 et 2 (oui ceux la ont un ordre a respecter) Nous suivons les aventures du mage raté Rincevent vivant dans une grande citée extrêmement sale et barbare, ou arrive un beau matin le premier ''touriste du Disque Monde'', une Petit homme suivit d'un coffre à milles pattes rempli d'une quantité d'or plus que considérable (voyez le comme quelqu'un de notre monde venu dans le monde de la fantasy pour découvrir des choses aussi exotique qu'une vraie bataille de bar ou serrer la main des héros les plus légendaires, tout en étant la personne la plus naïve du monde concernant les dangers encourus).
    Le touriste va engager le mage (raté) Rincevent pour réaliser un tour du monde des endroits les plus magiques et exotiques du disque monde.!

    Je laisse votre imagination fourmiller concernant toute les situations inimaginables dans lesquelles ils vont arriver à se fourrer, Rincevant toujours prêt à subir une attaque cardiaque pendant que le touriste ne pense qu'a faire une belle photo du joli petit dragon cracheur de feu qu'il est mignon .

    L'univers de Pratchett regorge de tournures de phrases bien pensées et de dictons troll des plus savoureux, je vous invite à le découvrir au plus vite entre deux romans trop sérieux :p



Éditeur : Pocket

Disponible en format Poche : Oui

Ps: veuillez excuser le manque d'expérience pour un premier résumé, je le trouve moi aussi plutôt long.

Lecture commune autour de ce livre : viewtopic.php?f=45&t=386


Avatar du membre
Thanaquil
Passionné
Messages : 1157
Inscrit le : 08 janv. 2013

Message par Thanaquil » 17 janv. 2013, 11:45

Après avoir longtemps reculé la lecture de ce livre, je m'y suis attaqué pendant la semaine de Noël, et j'ai beaucoup aimé.
J'avoue que ce livre m'a replongé dans l'ambiance des jeux de rôles entre copains :love: , l'humour décalé, le mage raté...

Bref j'ai hâte de lire le tome 2.
Avatar du membre
Valar Morghulis
Rat de bibliothèque
Messages : 4250
Inscrit le : 20 déc. 2012
Genre :

Message par Valar Morghulis » 17 janv. 2013, 13:03

J'hésite depuis longtemps à me lancer dedans, et je suis ravie d'apprendre que les tomes ne se suivent pas vraiment, comme ça je vais pouvoir éventuellement en lire un de temps en temps !
J'en ai toujours entendu du bien et beaucoup de gens me l'ont présenté comme LA saga à lire, incontournable ^^
Image 
Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6652
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 28

Message par Agenor » 17 janv. 2013, 13:40

Ps: veuillez excuser le manque d'expérience pour un premier résumé, je le trouve moi aussi plutôt long.
Je le trouve plutôt bien, on dirait qu'il est sorti tout droit de l'éditeur en personne ! :) . Si tu veux faire plus simple tu peux te contenter de reprendre le résumé qui est sur la 4ème couverture (à moins qu'il n'y en ai pas ?) et poster ensuite ton avis ^^.

Sinon je suis comme Valar, j'entend parler de cette saga depuis longtemps, j'hésite encore à me lancer, pourtant j'ai eu l'occasion de voir Le Père Porcher en téléfilm et j'ai adoré. J'ai un ami qui a la huitième couleur sans l'avoir jamais lu, je lui piquerais à l'occasion :langue:
“ La véritable violence, la violence la plus impardonnable - je m'en suis rendu compte-, c'est surtout celle que l'on s'inflige à soi-même quand on a trop peur d'être qui nous sommes vraiment." - Sense8
Avatar du membre
PoisonDub
Assidu
Messages : 359
Inscrit le : 17 janv. 2013

Message par PoisonDub » 17 janv. 2013, 16:54

L'univers de Pratchett est bien fait, prenant et vraiment drôle. Je n'en ai lu que quelques uns mais effectivement on peu en piocher un peu au hasard sans trop s'inquiéter.
Par contre ils ne sont pas tous du même niveau, certains sont moins drôle que d'autres mais ça reste malgré tout un bon moment^^
Le téléfilm du père porcher et bien et pour les intéressés vous pouvez en trouver d'autre du même genre. Le sobrement appelé discmonde qui reprends la huitième couleurs si je ne m'abuse (mais il n'est pas exceptionnel) et Timbré qui est vraiment sympa.
Avatar du membre
Sevrance
Assidu
Messages : 179
Inscrit le : 05 janv. 2013

Message par Sevrance » 28 janv. 2013, 03:30

Je vais apporter quelques légères modifications à ta description déjà très claire et concise Ewells :)

Les personnages et/ou lieux où se déroule l'histoire peuvent être totalement différents d'un tome à l'autre.

En réalité c'est plutôt d'un cycle à l'autre, et il ne faut pas commencer en plein milieu d'un cycle au risque d'être un peu largué !
Voici le schéma de lecture à suivre : (voir bas de mon post)

Mais n'ayez crainte, car cela implique aussi que l'on peut lire les tomes au hasard sans être dérouté, un des plaisirs de l'auteur est de ré-expliquer au début d'une majorité des romans.

C'est vrai, mais bon, dès le deuxième roman du Disque-Monde, le traducteur Patrick Couton a bien précisé en N.d.T., je cite :
"Le lecteur étourdi qui aurait omis de se plonger dans La Huitième Couleur, premier livre des "Annales du Disque-Monde", s'aperçoit ici avec surprise que
Spoiler: Afficher
la Mort est de sexe masculin
. Dont acte."
Autrement dit, lisez les cycles dans l'ordre que vous voulez, mais les livres d'un même cycle doivent respecter un ordre précis (même si chronologiquement parlant, Pratchett dans sa grande maîtrise farfelue a écrit ses romans dans le "désordre", écrivant pour un cycle ou un autre selon l'envie).

Je vous invite à le découvrir au plus vite entre deux romans trop sérieux.

J'approuve totalement cette remarque :laught:

Éditeur : Pocket

Non, surement pas ! C'est L'Atalante le seul, l'unique, le véritable éditeur ! Pocket est un éditeur de format poche, donc par définition il n'est pas l'éditeur premier (ou peut-être dans certains cas, je me pencherai sur cette question). Il en va de même pour Tolkien qui est avant tout publié chez Christian Bourgois Editeur et non Pocket ! Par définition, Pocket se fait de l'argent grâce au format poche et... s'en fout balance un peu du reste !
Premier exemple : avez-vous déjà remarqué que chez Pocket Le Silmarillion est illustré avec une image représentant Gandalf le Gris face au Balrog, passage donc du premier tome du Seigneur des Anneaux et non du Silmarillion *facepalm* Bon, j'abuse un peu, chronologiquement parlant ça pourrait faire partie du Silmarillion, mais dans les faits Pocket a choisi d'illustrer ce roman un peu au hasard :unsure:
Deuxième exemple : Les illustrations des couvertures des romans de Pratchett publiés chez Pocket ne sont pas "officielles", ou du moins elles le sont seulement en France ! Seuls deux illustrateurs sont véritablement reconnus pour les représentations de l'univers de Pratchett, feu Josh Kirby et son successeur Paul Kidby. Bon après Marc Simonetti dessine très bien, mais bon *chipote*.
Oui j'y vais un peu fort, quand j'adore quelque chose j'ai une fâcheuse tendance au purisme, mais évidemment je ne te gronde pas Ewells, il ne manquerait plus que ça :laught: )

J'en ai toujours entendu du bien et beaucoup de gens me l'ont présenté comme LA saga à lire, incontournable ^^
En un mot : OUI *seal of approval*

Image

Source du graphique : http://fr.wikipedia.org/wiki/Livres_du_Disque-Monde
Avatar du membre
Ryuuchan
Assidu
Messages : 397
Inscrit le : 20 déc. 2012

Message par Ryuuchan » 28 janv. 2013, 11:26

Rentrer dans le cycle de Pratchett par La Huitième couleur ne m'a pas du tout réussi. Les gags ne m'ont pas fait rire et les héros maladroits non plus. J'ai plutôt eu l'impression d'une histoire décousue et foutraque, et que l'humour se résumait plutôt à ce que j'appelle une "narration n'importe quoi". Bon après, tout le monde ne rit pas des mêmes choses non plus ^-^

Le tome 8, Au guet ! (les tomes sont indépendants) est bien plus riche et poilant. Là aussi c'est du n'importe quoi, mais du n'importe quoi pensé, structuré, réfléchi et subtile ^-^
Avatar du membre
Valar Morghulis
Rat de bibliothèque
Messages : 4250
Inscrit le : 20 déc. 2012
Genre :

Message par Valar Morghulis » 01 mars 2013, 13:40

Je n'ai pas trouvé la Huitième Couleur si déstructurée ^^ si l'auteur nous perd parfois, on se doute bien que chaque chose à un but, quoi que parfois minime.

Lire la Huitième Couleur ne me donne pas vraiment envie de lire toute la saga, mais j'apprécie quand même l'univers et j'en lirais probablement un autre, un jour x)
Image 
Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6652
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 28

Message par Agenor » 09 avr. 2013, 19:46

La Huitième Couleur de Terry Pratchett a fait l'objet d'une lecture commune, retrouvez les impressions de chaque participant ici
“ La véritable violence, la violence la plus impardonnable - je m'en suis rendu compte-, c'est surtout celle que l'on s'inflige à soi-même quand on a trop peur d'être qui nous sommes vraiment." - Sense8
Avatar du membre
Thanaquil
Passionné
Messages : 1157
Inscrit le : 08 janv. 2013

Message par Thanaquil » 16 mai 2013, 14:32

Je viens de finir "Le huitième sortilège" et ce livre me donne envie de lire encore pleins d'histoires du Disque Monde! La narration originale et l'humour décalé me plaisent beaucoup (ça me rappelle un peu "Le guide du voyageur galactique"). Et je me suis très attachée au coffre :D .
Juste pour aller dans le sens de Sevrance, la dernière édition Pocket est un peu du foutage de gueule, le papier est moche, et la mise en page, du grand n'importe quoi.

@Sevrance : merci pour le tableau, c'est très pratique pour savoir quel tome choisir pour continuer, ou commencer un autre cycle.
Avatar du membre
Anaterya
Rat de bibliothèque
Messages : 2558
Inscrit le : 21 mars 2013

Message par Anaterya » 16 mai 2013, 18:37

Là j'ai un peu calmé mon rythme de lecture des Annales, mais je vais certainement les ré-attaquer :D

Thanaquil, tu vas voir que le style s'améliore au fur et à mesure, les romans sont plus épais, mieux construits, plus profonds, et que les différents cycles, tout en étant variés, sont vraiment tous très bons (mais j'ai une préférence pour les histoires du Guet ^^).
Avatar du membre
Thanaquil
Passionné
Messages : 1157
Inscrit le : 08 janv. 2013

Message par Thanaquil » 17 mai 2013, 11:53

Je vais essayer de finir le cycle de Rincevent, et je suis curieuse de voir celui de la mort ^^
Ce que tu dis, Anaterya, sur les prochains livres va me faire courir à la médiathèque chercher les Annales. Je ne sais pas pourquoi j'ai tant tarder à commencer cette série...
Avatar du membre
Anaterya
Rat de bibliothèque
Messages : 2558
Inscrit le : 21 mars 2013

Message par Anaterya » 17 mai 2013, 19:10

De mon côté je ne les lis pas en suivant les cycles, je les lis dans l'ordre de publication. Je pense que c'est mieux, ça permet de ne pas se lasser ou de faire une overdose, mais c'est peut être juste une idée que je me fais ^^

Et j'ai aussi mis du temps à m'y mettre ;)
Avatar du membre
Justdream
Rat de bibliothèque
Messages : 1523
Inscrit le : 22 janv. 2013

Message par Justdream » 17 mai 2013, 20:07

Je ne veux plus JAMAIS entendre parler de ce livre !!! Vous avez compris ! Non, non, non, et non ! Plus JAMAIS ! Grrrrr
Avatar du membre
Thanaquil
Passionné
Messages : 1157
Inscrit le : 08 janv. 2013

Message par Thanaquil » 17 mai 2013, 20:55

On dirait que tu n'as pas beaucoup accroché à l'histoire...

Tu as finalement réussi à le finir Justdream? (aie, non, pas les cailloux! ;) )
Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6652
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 28

Message par Agenor » 27 oct. 2013, 15:40

Je viens de terminer Le Huitième Sortilège que j'avais acheté en même temps que la Huitième Couleur pour la dernière lecture commune :happy: .
J'étais resté sur une impression très mitigée pour le premier tome, une histoire déstructurée, sans but particulier, mais j'ai tout de même tenu à lire le deuxième volume puisque de toute façon il était en ma possession (et pas très épais !)

Et j'ai eu raison car cette histoire est plus structurée, on voit où l'auteur veut en venir, ce n'est pas qu'un ensemble de scènes accolées sans lien entre elles. Après c'était peut-être la période qui était mauvaise pour lire le premier tome, mais cette fois-ci ça a été ! :)
“ La véritable violence, la violence la plus impardonnable - je m'en suis rendu compte-, c'est surtout celle que l'on s'inflige à soi-même quand on a trop peur d'être qui nous sommes vraiment." - Sense8
Avatar du membre
Anaterya
Rat de bibliothèque
Messages : 2558
Inscrit le : 21 mars 2013

Message par Anaterya » 27 oct. 2013, 15:59

De toute façon, il faut savoir que Pratchett peut donner une impression de "brouillon" au début de ses romans, ça part un peu dans tous les sens, on a des scènes sans forcément de lien, mais tout a une raison d'être, et plus on avance dans l'histoire et plus on comprend ce qui se passe.

Par exemple, là je viens seulement de comprendre certaines scènes de Le Dernier continent au bout de la troisième lecture :lol:  Ce sont vraiment des histoires qui demandent qu'on les relise pour en comprendre toutes les subtilités.
Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6652
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 28

Message par Agenor » 28 oct. 2013, 20:35

Je pense qu'à force d'en lire on doit arriver à comprendre comment l'auteur écrit chaque histoire, pour l'instant j'ai encore un peu de mal :)
“ La véritable violence, la violence la plus impardonnable - je m'en suis rendu compte-, c'est surtout celle que l'on s'inflige à soi-même quand on a trop peur d'être qui nous sommes vraiment." - Sense8
Avatar du membre
Elyndra
Timide
Messages : 29
Inscrit le : 05 nov. 2013

Message par Elyndra » 06 nov. 2013, 11:53

Oulààà, le Disque-Monde...
Il y a quelques années, un film sur cet univers était passé sur M6 à Noël... J'ai absolument RIEN compris xD
C'était tellement absurde, les situations toutes plus rocambolesques les unes que les autres s'enchaînaient sans transition, et j'arrivais pas à trouver de fil conducteur à l'histoire. Sans n'avoir pas aimé, j'ai eu du mal à me faire une opinion positive de ce gros délire, mais maintenant que j'ai lu la petite description de ce sujet, je dois dire que j'ai de plus en plus envie de tenter. Si j'ai bien compris, l'humour de ces livres à l'air d'être entre kaamelott et le donjon de naheulbeuk mais dans un univers encore plus tordu, justement le genre d'humour que j'adore.
Avatar du membre
Anaterya
Rat de bibliothèque
Messages : 2558
Inscrit le : 21 mars 2013

Message par Anaterya » 06 nov. 2013, 18:37

L'humour de Pratchett est quand même plus subtil que celui de Kaamelott ou de Naheulbeuk. C'est de l'humour anglais, donc plus proche de celui des Monty Python.
Avatar du membre
Warsaw-Snow
Assidu
Messages : 306
Inscrit le : 03 nov. 2013

Message par Warsaw-Snow » 28 déc. 2013, 19:15

J'ai vraiment du mal avec cette saga... Je n'ai pas lu beaucoup de tomes (5 ou 6 je crois...) et franchement je suis très mitigée: j'ai bien aimé certaines histoires et personnages, mais globalement je trouve ça trop brouillon, malgré l'humour sympa et des situations intéressantes, et je n'arrive pas à accrocher. Et après six tomes, comme je trouvais ça toujours brouillon, j'ai préféré arrêter. Dommage!
Avatar du membre
Joe monsters
Intégré
Messages : 31
Inscrit le : 09 avr. 2014

Message par Joe monsters » 09 avr. 2014, 21:40

Je suis surpris de voir les livres de Terry Pratchett tant mis en avant.
J'ai connu Discworld pour la première fois en jeu vidéo à vrai dire. Je suis un grand fan de jeux d'aventure point&click et Discworld 2 fut, pendant longtemps, un de mes jeux préférés.
J'ignorais à cette époque que le jeu était inspiré d'une série de roman.
C'est en 2009 que je me suis attaqué pour la première fois à l'oeuvre de Pratchett.
J'aime beaucoup ces deux premiers tomes. Certaines les trouve assez faibles (histoire moins ambitieuse que les suivants, nombreuses histoires secondaires, manque de fil directeur dans le premier livre...). Je les mets, personnellement, en tête dans mon classement personnel (avec Mortimer).
Ces deux romans sont la base de l'univers de Pratchett. Ils présentent le Disque-Monde, la mort, Rincevent, Ankh-Morpork...
Alors oui, tout n'est pas encore parfait. Mais je trouve tout de même que ces livres sont ceux qui représentent le plus ce que peut-être les Annales du Disque-Monde.
J'ai d'ailleurs vu l'adaptation en téléfilm. J'ai trouvé ça très bien. C'était un peu kitsh (manque de moyens j'imagine) mais l'humour et la patte de Pratchett était là (il fait un cameo d'ailleurs).
C'est triste qu'il souffre de la maladie d'alzheimer d'ailleurs (même si j'ai du mal à comprendre comment il parvient encore à sortir des romans régulièrement... Des vieux manuscrits ?).
Avatar du membre
Anaterya
Rat de bibliothèque
Messages : 2558
Inscrit le : 21 mars 2013

Message par Anaterya » 10 avr. 2014, 06:44

Non, il travaille autrement, en dictant ses textes à un dictaphone ou à un secrétaire, et il a découvert que ça lui permettait de continuer de travailler comme avant. Il est donc en train de bosser sur le roman suivant Raising steam ;)
Avatar du membre
Joe monsters
Intégré
Messages : 31
Inscrit le : 09 avr. 2014

Message par Joe monsters » 10 avr. 2014, 15:34

C'est très impressionnant.
Vraiment heureux qu'il puisse continuer à travailler de cette façon.
Un grand homme ce Pratchett :) .
Avatar du membre
Antihero
Nouveau lecteur
Messages : 9
Inscrit le : 17 juin 2014

Message par Antihero » 23 juin 2014, 10:57

Premier essai pour moi avec " le huitième sortilège" que la vendeuse ma présentée comme le premier tome... ce qui apparament n'est pas le cas x)

Je retrouve aussi l'univers décalé de jeux de rôles entre copain comme dis plus haut, ça se lit rapidement, les personnages sont loufoque le tout forme un récit avec lequel je m'évade facilement.

C est vrai que ça change des récits épiques et sérieux, je vais pas tous me les lire à la suite mais j'en relirai à l'occasion !

J'aime beaucoup le sorcier rincevent maitre dans l'art de la fuite !
Avatar du membre
Anaterya
Rat de bibliothèque
Messages : 2558
Inscrit le : 21 mars 2013

Message par Anaterya » 14 mars 2015, 00:18

Bon, pour célébrer la mort de Sir Terry, j'ai décidé de me refaire les Annales, et j'ai fini La huitième couleur tout à l'heure.

Déjà, un bonheur immense de retrouver l'auteur, et ses perso farfelus qui deviendront récurrents (Rincevent, Deuxfleurs, le Bagage, la Mort). On sent que ces quatre-là sont déjà bien pensés, plantés, et il ne changeront pratiquement par la suite (à part la Mort, qui sera plus mélancolique et plus intéressé par les humains). Les autres perso, dont le principal est le Patricien, sont assez flous, et seront précisés voire remanier dans les tomes suivants. Pour les lieux, le cadre d'Ankh-Morpork est lui aussi bien planté, avec quelques lieux emblématiques comme le temple des Petits dieux ; quant au reste du Disque-Monde, à part le continent contrepoids, Cori Celesti et le Désert déshydraté, rien de ce qui est évoqué n'interviendra dans d'autres romans. Pour le coup, on sent vraiment la mise en place, le tatonnement, mais ça ne me dérange pas plus que ça.

Ensuite, l'histoire ! Bon, clairement, ce tome n'est pas fini, et on ne peut pas le lire sans la suite, au risque de n'aller nulle part. Les aventures des deux compères sont décousues, et on ne peut comprendre le fil conducteur qu'au regard des jeux de dés des dieux, particulièrement de l'opposition entre le Destin et la Dame. En tout cas, j'ai toujours autant de plaisir à le lire, et les piques satiriques contre le tourisme de masse, incarné en la personne de Deuxfleurs, sont bien senties et font toujours mouche.

Par contre, il y a un tic d'écriture qui m'a sauté aux yeux : Pratchett rappelle un peu trop souvent à mon goût que Rincevent est un mage raté, qui ne connait qu'un sort, un des huit grands sorts de l'In-Octavo, et que, de par sa qualité de mage, la Mort en personne viendra le réclamer quand son heure sera venue. Ça m'a un peu donné l'impression de lire un roman feuilleton du XIX° siècle, genre qui imposait des rappels réguliers de par son format.

Mais ce n'est certainement pas ça qui pourrait gâcher ma lecture, et j'ai déjà commencé Le huitième sortilège.
Avatar du membre
Valar Morghulis
Rat de bibliothèque
Messages : 4250
Inscrit le : 20 déc. 2012
Genre :

Message par Valar Morghulis » 15 mars 2015, 16:46

C'est une bonne idée de les relire, et un bel hommage :) Bon courage si tu comptes tous les faire ^^ je dois avouer que j'avais moyennement accroché à la Huitième Couleur, et du coup je n'ai pas continué dans les Annales ^^
Image 
Avatar du membre
Anaterya
Rat de bibliothèque
Messages : 2558
Inscrit le : 21 mars 2013

Message par Anaterya » 15 mars 2015, 16:54

Je les relis tous régulièrement (tout du moins, ceux qui sont sortis en poche), donc j'ai l'habitude ^^ Là j'en suis à La huitième fille, et il faut que je commente Le huitième sortilège.

Après, j'avoue que ce ne sont pas les meilleurs. Ça s'améliore avec Mortimer, mais surtout à partir de Trois sœucières, si jamais tu veux t'y remettre ;)
Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6652
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 28

Message par Agenor » 16 mars 2015, 01:04

J'ai appris pour l'Auteur, c'est un pan du Disque-Monde qui se tourne :/
Par contre comme je n'ai rien suivi sur l'actualité du Disque-Monde, qui est-ce qui s'occupait d'écrire les derniers tomes parus ? (il m'a semblé entendre que l'auteur était gravement malade ces dernières années et n'écrivait plus)
“ La véritable violence, la violence la plus impardonnable - je m'en suis rendu compte-, c'est surtout celle que l'on s'inflige à soi-même quand on a trop peur d'être qui nous sommes vraiment." - Sense8
Avatar du membre
Anaterya
Rat de bibliothèque
Messages : 2558
Inscrit le : 21 mars 2013

Message par Anaterya » 16 mars 2015, 01:16

Comme je l'avais dit précédemment sur ce sujet (:p), il dictait ses histoires, ce qui lui permettait apparemment de mieux organiser ses idées, et il avait encore publié un livre (Raising steam), fin 2013.
Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6652
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 28

Message par Agenor » 16 mars 2015, 01:19

Arf, j'avais lu les derniers avis que je n'avais pas lu et je ne me souvenais plus de ton intervention (en même temps avril 2014 bon ... :p) Milles excuses Anaterya :zen:
“ La véritable violence, la violence la plus impardonnable - je m'en suis rendu compte-, c'est surtout celle que l'on s'inflige à soi-même quand on a trop peur d'être qui nous sommes vraiment." - Sense8
Avatar du membre
Anaterya
Rat de bibliothèque
Messages : 2558
Inscrit le : 21 mars 2013

Message par Anaterya » 16 mars 2015, 01:23

Ça va, t'es pardonné :calin:
Avatar du membre
Valar Morghulis
Rat de bibliothèque
Messages : 4250
Inscrit le : 20 déc. 2012
Genre :

Message par Valar Morghulis » 16 mars 2015, 08:39

Tiens je n'avais pas fait attention non plus ^^ il faut dire que je ne suivais pas vraiment les posts de ce topic... et je me posais aussi la question ^^ bien que la maladie en question de l'auteur soit alzheimer, ce qui me paraissait vraiment bizarre qu'il continue à écrire... sur la dictée autant que si c'était lui-même ^^ mais dans tous les cas ses nouveaux livres ne sont pas signés d'une autre main donc c'est que ça vient quand même de lui :p
Image 
Avatar du membre
Anaterya
Rat de bibliothèque
Messages : 2558
Inscrit le : 21 mars 2013

Message par Anaterya » 16 mars 2015, 13:17

Il remettait au propre lui-même ce qu'il avait dit à son dictaphone, en plus, donc c'était vraiment uniquement son boulot ^^
nunu
Timide
Messages : 11
Inscrit le : 18 mars 2015

Message par nunu » 18 mars 2015, 14:39

J'adorais Terry depuis des années, sa mort m'a beaucoup touchée. J'aimais par dessus tout Rincevent, ce maje raté qui arrivait toujours a sauver le monde sans vraiment le faire expres.

Pratchett c'était un humour assez corrosif et très critique de la société dans laquelle on vit. J'espère que la Mort lui a souhaité la bienvenue la haut
Avatar du membre
Anaterya
Rat de bibliothèque
Messages : 2558
Inscrit le : 21 mars 2013

Message par Anaterya » 27 mars 2015, 01:19

Alors, pour Le huitième sortilège, on sent bien qu'on est dans la continuité de La huitième couleur, et il faut vraiment les lire l'un derrière l'autre pour comprendre où Pratchett veut en venir et profiter de sa lecture.
L'histoire reprend immédiatement là où le roman précédent s'était arrêté, et on retrouve Rincevent, Deuxfleurs et le Bagage en bien mauvaise posture. Mais, bien évidemment, on ne peut pas écrire un livre linéaire si les personnages principaux meurent dès le départ ! (quoi que, avec Pratchett il vaut mieux se méfier) Car des évènements d'une gravité exceptionnelle menacent le Disque-Monde : la grande A-Tuin semble se diriger droit vert une étoile rouge brûlante qui fait monter la température de l'atmosphère, mais également celle des esprits. Et tandis que la population s'affole, les mages de l'Université Invisible se déchirent pour être le premier à sauver le Disque.
Dans ce tome on continue l'exploration du Disque-monde, en survolant des territoires divers et des peuples tout aussi variés. On rencontre également des personnages qui reviendront régulièrement : Cohen le Barbare, Ysabel, la fille de la Mort, et le bibliothécaire, transformé en orang-outan par un sortilège. C'est aussi dans ce tome qu'on commence à percevoir ce qui sera la marque de fabrique des annales par la suite : la satire sociale (même si on avait déjà un aperçu à la fin de La huitième couleur avec les scientifiques sans scrupules de Krull). Pour le coup, Pratchett s'en prend particulièrement au management aveugle et agressif, personnalisé par le nouveau chancelier de l'UI.
En définitive, ce tome termine très bien le précédent, et est clairement d'une qualité supérieure.
Avatar du membre
Mindkiller
Assidu
Messages : 296
Inscrit le : 21 juin 2015

Message par Mindkiller » 23 oct. 2015, 02:30

ENFIN ! Après un an que ce livre traîne dans ma PAL, je me met enfin à sa lecture. Alors bon... le début m'a paru bizarre et un peu bordélique. Mais passer d'Asimov à Pratchett n'est peut être pas la meilleure des choses à faire.

Je viens de lire une trentaine de pages et quand nous apprenons comment Rincevent et Deuxfleurs se sont rencontrés. Rien que la traduction du Trob m'a fait marré. Mais pas sourire hein, non, vraiment rire ! Je n'en suis qu'à 30 pages et je suis déjà attaché à l'univers, même si ça donne un peu l'impression de partir dans tous les sens.

Le style narratif me fait aussi penser à celui de H2G2 (bon, du moins dans le film quand nous avons le narrateur, car je n'ai pas (encore) lu cette saga). En tout cas je sais que je vais passer un bon moment avec ce livre.
Avatar du membre
Iwolf441
Bavard
Messages : 141
Inscrit le : 30 nov. 2017
Genre :
Âge : 23

Message par Iwolf441 » 07 déc. 2017, 20:56

Voila mon avis sur "La huitième couleur" que j'avais posté sur mon blog quand j'avais essayé d'en faire un ^^

La première foi dont j'ai entendu parler de Terry Pratchett et de ses annales du disque-monde, j'ai directement eu envie de découvrir cet univers assez particulier. Après quelques mois, me voila donc avec ce premier tome dans les mains... J'ai vite compris que c'est le genre d'auteur qui a tellement un style propre à sa personne, que soit adore soit on déteste. Pour être franc, j'ai vraiment eu du mal à accrocher dés les premières pages... Il a vraiment fallu de la persévérance et que j'arrive au 3/4 du bouquin pour que j'accroche vraiment à l'univers imaginé par Terry Pratchett.

Mon début de lecture fût laborieux car j'avais l'impression que l'histoire parait un peu dans tous les sens... En effet, on nous présente beaucoup de personnages qu'on ne revoit plus par la suite ( peut être dans les autres tomes des annales du disque-monde, qui je rappelle, peuvent se lire indépendamment des autres. Sauf le deuxième " le huitième sortilège" qui est la suite de " la huitième couleur". Je ne trouvais pas non plus, l'humour aussi hilarant que le laissait dire certaines critiques amateures ou de presse. Mais plus, le récit avance et plus, je me suis attaché aux personnages qui semblent assez détestables et/ou énervant au premier abord. C'est surtout en lisant des avis de personnes qui avaient détesté leur première elcture de ce tome et adorer les suivants pour relire ce tome et ensuite l’adorer, qui m'ont donné envie de finir ce roman que j'étais sur le point d'abandonner.

Pour conclure, je dirai que l'aspect décousu de la trame scénaristique pourrait en rebuter beaucoup mais que l'univers développé est tellement génial et absurde ( vive l'humour l'anglais) qu'on finit vite par accrocher !
Avatar du membre
ChaFo
Modératrice
Messages : 2206
Inscrit le : 07 avr. 2015
Genre :
Âge : 31
Contact :

Message par ChaFo » 09 déc. 2017, 16:57

Effectivement, j'avais adoré les premiers tomes et abandonné celui-ci, il me semble !
Avatar du membre
Louwnah
Bavard
Messages : 121
Inscrit le : 18 juil. 2018

Message par Louwnah » 03 août 2018, 23:42

J'ai adoré ces deux premiers tomes. Cela faisait un moment qu'on me grondait pour que je les lise (à peu près 7 ans).

Si vous trouvez tout ça brouillon je comprends mieux pourquoi j'ai aussi vite accroché, l'étant moi même... Mais les personnages sont tellement bons... J'ai beaucoup rit. Je crois que mon voisin doit désormais me prendre pour une folle étant donné que je me mettais à rire alors qu'il n'y avait pas un son dans mon appartement... (les murs sont fins...)

J'ai hâte de continuer tout ça, j'ai coupé avec d'autres lectures pour éviter l'overdose mais la série s'est ajouté à ma PAL ... elle commence à me faire peur celle là d'ailleurs hahaha
Répondre