Chronique du Tueur de Roi : Le nom du vent - Patrick Rothfuss

Livres ayant souvent un cadre moyenâgeux où intervient la magie. À la différence du fantastique, l'univers décrit et les évènements s'y déroulant sont acceptés comme étant monnaie courante sans être remis en doute.
Avatar du membre
PoisonDub
Assidu
Messages : 359
Inscrit le : 17 janv. 2013

Chronique du Tueur de Roi : Le nom du vent - Patrick Rothfuss

Message par PoisonDub » 17 janv. 2013, 09:36

Le nom du vent de Patrick Rothfuss

Image

Résumé :
  • J’ai libéré des princesses. J’ai incendié la ville de Trebon. J’ai suivi des pistes au clair de lune que personne n’ose évoquer durant le jour. J’ai conversé avec des dieux, aimé des femmes et écrit des chansons qui font pleurer les ménestrels.J’ai été exclu de l’Université à un âge où l’on est encore trop jeune pour y entrer. J’y étais allé pour apprendre la magie, celle dont on parle dans les histoires. Je voulais apprendre le nom du vent.
    Mon nom est Kvothe.
    Vous avez dû entendre parler de moi.

Éditeur : Bragelone
Date de sortie : 30 avril 2009
Disponible en format Poche : Non


Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6581
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 27

Message par Agenor » 17 janv. 2013, 11:04

Un livre dont j'entends beaucoup parler ces derniers temps, surtout depuis la sortie des deux parties du tome 2, paraît-il que l'éditeur serait en rupture de stock et qu'une réimpression devrait avoir lieu :blink:
Tu as un avis le concernant ? :content:
“ La véritable violence, la violence la plus impardonnable - je m'en suis rendu compte-, c'est surtout celle que l'on s'inflige à soi-même quand on a trop peur d'être qui nous sommes vraiment." - Sense8
Avatar du membre
PoisonDub
Assidu
Messages : 359
Inscrit le : 17 janv. 2013

Message par PoisonDub » 17 janv. 2013, 16:07

Moi j'ai réellement adoré^^ Bon ok c'est pas un avis super constructif... En fantasy on peu vite se noyer sous des copier coller fadasses ou sombrer dans la surenchère incompréhensible pour le non initié. Patrick Rothfuss nous amène un personnage attachant et une histoire qui coule avec autant de fluidité que si on nous la contait au coin du feu. Le genre de bouquin ou tu vis réellement au coté de ton héros et tu attends la suite avec impatience (d'ou la rupture de stock).
Je le conseillerais les yeux fermés a tous les fans de fantasy et même au autres.
Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6581
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 27

Message par Agenor » 17 janv. 2013, 16:17

C'est un avis suffisamment constructif pour me convaincre :ange: . J'attendrais que la trilogie soit entièrement sortie (peut-être que le troisième tome devra être divisé aussi) pour m'y attaquer !
Par contre le résumé est en "Je", le récit l'est-il aussi ?
“ La véritable violence, la violence la plus impardonnable - je m'en suis rendu compte-, c'est surtout celle que l'on s'inflige à soi-même quand on a trop peur d'être qui nous sommes vraiment." - Sense8
Avatar du membre
PoisonDub
Assidu
Messages : 359
Inscrit le : 17 janv. 2013

Message par PoisonDub » 17 janv. 2013, 16:49

Oui le récit est bien a la première personne, sauf pour quelques chapitres mais comme annoncé c'est Kvothe qui nous conte sa vie, pour le coup ça passe comme une lettre a la poste (sans grève. Je vous vois venir mauvais que vous êtes)
Avatar du membre
Ryuuchan
Assidu
Messages : 397
Inscrit le : 20 déc. 2012

Message par Ryuuchan » 17 janv. 2013, 20:04

Pour ma part je n'ai pas aimé. L'histoire n'est pas désagréable, mais le fond, bof. Je l'ai trouvé potable, mais long et caricatural. L'entrée dans l'université de magie m'a... refroidie. Certains passages sont bien trop longs, et d'autres trop prévisibles. Et d'autres ne sont pas inintéressants mais rapport au reste : choucroute (je pense notamment à l'excursion du héros lorsqu'il va tuer un gros monstre).

Cela dit, je crois que ce que j'ai trouvé le plus désagréable (car l'histoire, somme toute très classique, restait correcte), c'est cette impression que le livre suintait littéralement le fait que l'auteur veuille se démarquer du reste. Et j'ai souvent trouvé qu'il se regardait un chouïa écrire, pour ne pas dire plus. On sent que Rothfuss essaie d'insuffler un côté épique à son histoire... mais bien trop à mon goût.

Bref, j'ai trouvé ça lisible, mais personnellement, je suis moyennement convaincue du bien fondé du buzz qu'a fait ce bouquin.
Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6581
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 27

Message par Agenor » 17 janv. 2013, 20:39

Ton commentaire, Ryuuchan, me fait penser à certains commentaires de la trilogie de Fiona McIntosh, Le dernier Souffle !
“ La véritable violence, la violence la plus impardonnable - je m'en suis rendu compte-, c'est surtout celle que l'on s'inflige à soi-même quand on a trop peur d'être qui nous sommes vraiment." - Sense8
Avatar du membre
Ryuuchan
Assidu
Messages : 397
Inscrit le : 20 déc. 2012

Message par Ryuuchan » 18 janv. 2013, 20:59

Ah zut, je voulais le lire. Subitement ça me fait un peu moins envie :P
Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6581
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 27

Message par Agenor » 18 janv. 2013, 21:07

Hum... oups ? :oops:

Je n'ai pas d'avis sur la trilogie (je l'ai lu très rapidement il y a quelques années) mais j'entends souvent dire que c'est un univers de la fantasy assez caricatural (un roi très méchant et un héros gentil qui veut démasquer le méchant souverain), mais il y a un système de magie assez intéressant :happy:
“ La véritable violence, la violence la plus impardonnable - je m'en suis rendu compte-, c'est surtout celle que l'on s'inflige à soi-même quand on a trop peur d'être qui nous sommes vraiment." - Sense8
Avatar du membre
PoisonDub
Assidu
Messages : 359
Inscrit le : 17 janv. 2013

Message par PoisonDub » 20 janv. 2013, 11:43

bien fondé du buzz je ne pense pas mais je ne le pense pour aucun livre, j'ai lu celui ci bien avant "l'explosion" médiatique et ça a peut être joué en sa faveur. même si maintenant que tu me le rappel j'avoue que ce passage de l'excursion était mal travaillé et lent (je l'avais occulté ^^)
En littérature comme en cuisine personne ne fera jamais l'unanimité.
Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6581
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 27

Message par Agenor » 29 janv. 2013, 13:45

La peur du sage, première partie de Patrick Rothfuss

Image

Résumé :
  • Le jour se lève sur l’auberge de La Pierre levée et l’homme reprend son récit, fidèle à sa promesse. Suivez ses pas sur la voie qui mène à l’héroïsme et à la déchéance. Découvrez la vérité qui a créé la légende.

    J’ai dormi des milliers de nuits et parcouru des milliers de kilomètres. Je m’imaginais que tout serait très facile, une fois que je serais à l’Université. J’y apprendrais la magie et trouverais les réponses à toutes les questions que je me posais. Je croyais que tout se passerait aussi simplement que dans les livres de contes. Et il aurait pu en être ainsi, si je n’avais pas eu le don de me faire des ennemis et de m’attirer les ennuis. Cette histoire n’a rien d’une romance enlevée. Ce n’est pas une fable, où l’on revient d’entre les morts. Ce n’est pas un récit épique destiné à galvaniser les esprits. Non. Nous savons tous de quel genre d’histoire il s’agit. Quand quelqu’un vous raconte une partie de sa vie, c’est un cadeau qu’il vous fait.

Éditeur : Bragelonne
Date de parution : 24/08/2012
Disponible en format Poche : Non
“ La véritable violence, la violence la plus impardonnable - je m'en suis rendu compte-, c'est surtout celle que l'on s'inflige à soi-même quand on a trop peur d'être qui nous sommes vraiment." - Sense8
Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6581
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 27

Message par Agenor » 29 janv. 2013, 13:46

La peur du sage, deuxième partie de Patrick Rothfuss

Image

Résumé :
  • J’ai libéré des princesses. J’ai incendié la ville de Trebon. J’ai suivi des pistes au clair de lune que personne n’ose évoquer durant le jour. J’ai conversé avec des dieux, aimé des femmes et écrit des chansons qui font pleurer les ménestrels.
    Mon nom est Kvothe.
    Vous avez dû entendre parler de moi.



    Dès l’enfance, Kvothe a connu un destin d’exception. Mais même aux heures les plus sombres, jamais il n’a cessé de chercher les réponses. De se révéler au monde à travers le chant de la magie. Aujourd’hui, il est à l’orée du chemin terrible et fabuleux qui fera de lui un héros…
    Quel est le prix à payer lorsqu’on devient une légende de son vivant ?

Éditeur : Bragelonne
Date de parution : 26/10/2012
Disponible en format Poche : Non
“ La véritable violence, la violence la plus impardonnable - je m'en suis rendu compte-, c'est surtout celle que l'on s'inflige à soi-même quand on a trop peur d'être qui nous sommes vraiment." - Sense8
Avatar du membre
ChaFo
Modératrice
Messages : 2166
Inscrit le : 07 avr. 2015
Genre :
Âge : 30
Contact :

Message par ChaFo » 28 oct. 2015, 21:47

Pour ma part, j'ai vraiment adoré ce roman !

Par contre, ce qui m'a beaucoup plu, en dehors du fait qu'il ne s'agisse pas vraiment d'epic fantasy classique (on y raconte la vie d'un homme, avec ses longueurs et ses moments houleux), c'est la poésie qui se dégageait de certains passages.
Je ne l'ai pas lu en français car j'ai trouvé les extraits plus "plats", et je pense que ça peut vraiment influencer les avis des lecteurs. Car pour moi, le texte est vraiment l'un des points forts de ce roman.

Comme dit plus haut, c'est le héros qui raconte, avec plusieurs années de recul (on ne sais pas vraiment combien, car il semble être encore jeune). Il a trois jours pour raconter son histoire, ce qui l'a conduit dans le trou paumé où on le trouve au début du roman. Et ce qui a fait de lui une légende... semble-t-il dans le mauvais sens du terme. Kvothe est un personnage difficile à caractériser en un mot. Il a une orte de théâtralité et de sens de l'exagération qui fait que parfois, on se demande (ainsi que ceux qui l'écoutent), si out ce qu'il dit est vrai. On a envie d'y croire, et c'est ce que l'on fait la plupart du temps. Mais il y a quand même des moments où l'on se demande s'il n'exagère pas, s'il n'a pas rêvé, si le temps n'a pas altéré ses souvenirs... Sa façon de narrer son histoire s'en ressent donc, ce qui amène cette touche poétique et théâtrale bien plaisante à mon goût.

Il y a donc deux histoires en parallèle, bien qu'on en sache très peu sur le contexte du "présent", et que la majeure partie du roman soit consacrée au récit de Kvothe, dans son "passé". J'ai d'ailleurs détesté me faire arracher au récit pour retourner dans le présent. Mais en même temps, ça suscite l'intérêt.

Le mystère de départ, lancé au début du récit de Kvothe, n'est que peu abordé par la suite, et cela a pu déstabiliser des lecteurs de fantasy habitués à une intrigue suivant une ligne bien définie. En ce qui me concerne, je n'y ai pas accordé d'importance, car je me doute bien (enfin, j'ose espérer) que le dernier tome nous en révélera plus. Oui, car ce n'est pas franchement le cas du second, qui n'apporte que de nouvelles questions. Mais nous y reviendrons sûrement dans le sujet consacré !!!

Alors certes, il y a des moments un peu "too much", mais franchement, on ne les voit que si l'on se retourne dessus.

Comme l'a dit Ryuuchan, au pire, ça se lit. Il n'y a donc aucune raison de ne pas se laisser tenter !
Avatar du membre
ChaFo
Modératrice
Messages : 2166
Inscrit le : 07 avr. 2015
Genre :
Âge : 30
Contact :

Message par ChaFo » 28 oct. 2015, 21:54

Je vais tâcher d'être plus concise que pour le premier tome.

En version originale, il n'y a qu'un volume, qui correspond au deuxième jour du récit de Kvothe.

Dans ce second tome de ce qui sera une trilogie partout sauf en France^^, il commence à se passer des choses intéressantes dans le "présent", les "interludes", au cours desquels ce n'est pas Kvothe qui raconte, et où nous sommes d'ailleurs surtout dans la tête de ceux qui l'entourent, et rarement dans la sienne. Le lecteur est donc déchiré entre son envie de savoir ce qui est arrivé au jeune Kvothe et celle de découvrir ce qui se trame dans le monde tel qu'il est devenu.

En revanche, il y a plus de longueurs que dans le premier tome, et à la deuxième lecture, il y a des passages qui m'ont vraiment paru trop longs. Je pense qu'au premier coup, j'étais tellement avide que je n'ai rien remarqué. Mais il est vrai que le rythme est moins régulier, et c'est dommage.

Je ne dirais pas non plus que ce second "jour" est nettement en dessous du premier, comme c'est souvent le cas dans les trilogies.

En tout cas, cela laisse présager une grande quantité de révélations pour le "troisième" et ultime jour de récit. J'espère qu'on pourra boucler la boucle et qu'on ne sera pas déçus par le final...
Avatar du membre
Loneli
Intégré
Messages : 40
Inscrit le : 03 mai 2016

Message par Loneli » 03 mai 2016, 13:27

Gros coup de coeur pour moi, quand je l'ai lu au coin du feu, très chronophage :p
Avatar du membre
Scend
Intégré
Messages : 48
Inscrit le : 20 mai 2016

Message par Scend » 20 mai 2016, 19:18

Je ne lis jamais une saga/trilogie avant que tous les tomes soient sorti, sinon je meurs à la fin du tome sans suite. J'ai fais le con pour celui-là. Ma copine de l'époque me l'avait conseillé, ça faisait quelques années que je ne lisais plus et j'ai redécouvert le plaisir de la lecture avec la première oeuvre de Rothfuss. Que dire de ce monde où magie et poésie sont de concert ? Où musique et épreuves vont de pair ?

J'ai rien à rajouter à ce que ChaFo a dit plus haut concernant le bouquin.

Je suis fan des livres initiatiques où tu suis le gamin qui devient un héro et blabla, les classiques comme on en connait tous des poignées. Un des points que j'ai adoré, l'histoire d'amour entre Kvothe et Denna. Il est rare que j'apprécie réellement les histoires d'amour dans la littérature ou dans le 7eme art mais ici... Une idylle que j'aurais aimé vivre, réellement.
Je le met sans hésiter dans mon top 10 si la suite n'est pas ratée.
C'est ce bouquin qui m'a fait redécouvrir la lecture et c'est sans doute pour ça aussi que je l'ai autant apprécié. J'ai fais l'erreur de relire les deux tomes il y a deux/trois moi car la suite devait justement sortir en 2016 MAIS.... Tome 3 repoussé encore et encore et encore puisqu'il a décidé de lancer une série/film/jeux vidéo. Un crève coeur pour moi. Surtout que TOUTES les réponses y seront dévoilées... Je ne tiens plus. Tenez moi. :lol:
Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6581
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 27

Message par Agenor » 21 mai 2016, 11:38

Le dernier tome est prévu pour quand ?
Il faudra que je le remonte dans ma wish-list celui-là :mrgreen:
“ La véritable violence, la violence la plus impardonnable - je m'en suis rendu compte-, c'est surtout celle que l'on s'inflige à soi-même quand on a trop peur d'être qui nous sommes vraiment." - Sense8
Avatar du membre
Scend
Intégré
Messages : 48
Inscrit le : 20 mai 2016

Message par Scend » 21 mai 2016, 11:45

Prévu pour 2016 initialement mais repoussé à une date ultérieure qui n'a pas été leaké encore. :pleure:
Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6581
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 27

Message par Agenor » 21 mai 2016, 11:55

Ah ... Bon, ça doit pas être bien loin vu que ça fait déjà quelques années qu'on attends :p
“ La véritable violence, la violence la plus impardonnable - je m'en suis rendu compte-, c'est surtout celle que l'on s'inflige à soi-même quand on a trop peur d'être qui nous sommes vraiment." - Sense8
Avatar du membre
Scend
Intégré
Messages : 48
Inscrit le : 20 mai 2016

Message par Scend » 21 mai 2016, 12:26

Avant 2019 c'est tout ce qu'il a promis à son publique. Wait and see.
Avatar du membre
Yannick
Fidèle
Messages : 755
Inscrit le : 16 déc. 2015
Genre :

Message par Yannick » 21 mai 2016, 14:24

Avant 2019 ça fait long quand même quand on attend la suite...
Ca me fait penser à la BD western spaghetti "L'homme qui n'aimait pas les armes à feu" de Lupano Wilfrid et Salomone Paul que j'ai adorée, dont les 3 premiers tomes sont sortis en 2011, 2012 et 2013 mais dont le 4ème volume, qui sera aussi l'épilogue, n'est toujours pas réalisé, car les auteurs sont sur d'autres projets, et encore pire, aucune information sur une éventuelle date pour avoir enfin la fin, car eux-mêmes ne savent pas quand ils vont s'y remettre ni s'ils vont s'y remettre... Grrrrrr !!!
Je comprends tout à fait Agenor qui préfère attendre que tous les tomes soient sortis pour pouvoir lire le tout sans la frustration de l'attente de la suite^^
Avatar du membre
ChaFo
Modératrice
Messages : 2166
Inscrit le : 07 avr. 2015
Genre :
Âge : 30
Contact :

Message par ChaFo » 21 mai 2016, 16:56

Oui, j'avoue que ça fait long quand on attend... Surtout que j'adore cette plume et cet univers. Dur dur !
Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6581
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 27

Message par Agenor » 21 mai 2016, 17:38

Scend a écrit :Avant 2019 c'est tout ce qu'il a promis à son publique. Wait and see.
Ah oui, ah oui, ça va il a donné large :mrgreen: Bon, on va oublier cette série un moment alors xD
“ La véritable violence, la violence la plus impardonnable - je m'en suis rendu compte-, c'est surtout celle que l'on s'inflige à soi-même quand on a trop peur d'être qui nous sommes vraiment." - Sense8
Avatar du membre
ChaFo
Modératrice
Messages : 2166
Inscrit le : 07 avr. 2015
Genre :
Âge : 30
Contact :

Message par ChaFo » 22 mai 2016, 09:58

Espérons que le final sera à la hauteur de nos attentes (même s'il est impossible de satisfaire tout le monde). Et puis, il faut avouer qu'on ne voit pas trop comment ça pourrait se terminer, car on n'a aucune réelle info sur l'état du monde dans le "présent", au moment où l’histoire est contée. Ca devrait donc bombarder dans le tome trois !!!
Avatar du membre
Scend
Intégré
Messages : 48
Inscrit le : 20 mai 2016

Message par Scend » 22 mai 2016, 11:01

Ca va être volumineux en tout cas parce que sur l'arrière du livre il dit qu'il libère DES princesses, qu'il incendie Trebon etcetc. Rien de tout ça n'a été fait encore et j'ai vraiment trop envie de savoir ce qu'il se cache derrière la fameuse porte dans les archives.
Répondre

Retourner vers « Fantasy »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité