Spin - Robert Charles Wilson

Livres basés sur des faits scientifiques démontrés ou extrapolés pour donner un récit où la technologie joue un rôle majeur dans un univers futuriste (colonisation d'autres mondes, création de robots intelligents, etc.)
Répondre
Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6650
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 28

Message par Agenor » 14 déc. 2012, 23:35

Spin de Robert Charles Winson

Image

Résumé :
  • Une nuit d'octobre, Tyler Dupree, douze ans, et ses deux meilleurs amis, Jason et Diane Lawton, quatorze ans, assistent à la disparition soudaine des étoiles. Bientôt, l'humanité s'aperçoit que la Terre est entourée d'une barrière à l'extérieur de laquelle le temps s'écoule des millions de fois plus vite. La lune a disparu, le soleil est un simulacre, les satellites artificiels sont retombés sur terre. Mais le plus grave, c'est qu'à la vitesse à laquelle vieillit désormais le véritable soleil, l'humanité n'a plus que quelques décennies à vivre...
    Qui a emprisonné la terre derrière le Bouclier d'Octobre? Et s'il s'agit d'extraterrestres, pourquoi ont-ils agi ainsi ?

Éditeur : Folio SF
Date de sortie : 15 février 2007
Disponible en format Poche : Oui


“ La véritable violence, la violence la plus impardonnable - je m'en suis rendu compte-, c'est surtout celle que l'on s'inflige à soi-même quand on a trop peur d'être qui nous sommes vraiment." - Sense8
Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6650
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 28

Message par Agenor » 26 janv. 2013, 19:50

J'ai lu les 100 premières pages, après un début difficile à cause du récit à la première personne les évènements m'intriguent et les perspectives qu'offre le Spin sont ... fascinantes ! J'ai hâte de connaître la suite pour voir si les projets vont ou non se réaliser :D
Pour le récit à la première personne je me suis trop habitué à lire à la troisième personne, ça fait des années que je n'ai pas lu quelque chose du point de vue d'un personnage, mais on s'y fait ;) Le premier chapitre était laborieux à lire, le temps de comprendre qui parle et de repérer le style d'écriture de l'auteur ...
“ La véritable violence, la violence la plus impardonnable - je m'en suis rendu compte-, c'est surtout celle que l'on s'inflige à soi-même quand on a trop peur d'être qui nous sommes vraiment." - Sense8
Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6650
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 28

Message par Agenor » 29 janv. 2013, 14:00

Terminé :D

On s'habitue rapidement à la première personne et on repère assez facilement qui prends la parole. L'histoire suit son cours, alternant entre le passé et le présent de Tyler. Alternance que l'on repère rapidement, les chapitres du présent portent tous le même noms et ont une histoire suffisamment différente pour qu'à la première ligne on sache que l'on a quitté le passé.

En faisant ainsi l'auteur a réussi à instaurer de la curiosité de ma part : pourquoi est-ce qu'il se passe actuellement ça dans le présent, pourquoi est-ce que Tyler est comme ça, etc. Du coup on lit on lit, pour comprendre le Spin, sa finalité, et pour savoir commen Tyler en est arrivé là !

La fin est bien écrite, je sais que l'histoire a deux suites mais j'espérais que le livre à lui seul pourrait boucler une première boucle, pour ne pas me retrouver avec un bout d'histoire inachevée. Heureusement, le tome peut très bien se lire tout seul puisque la fin proposée est une fin en soit, la plupart des mystères sont résolus, et l'on apprend certaines choses sur le passé de Tyler qui sont surprenantes (ce qui m'a le plus surpris reste la relation entre La Grande Maison et la Petite Maison et la boîte à chaussure "Souvenirs" :content: ).

L'auteur (ou la traduction) a une plume qui se lit facilement, l'histoire est bien détaillée et n'est pas qu'une succession d'évènements, on découvre aussi bien le monde que la psychologie des personnages. Un livre que je recommande !

Par contre je ne lirais pas la suite, j'ai lu des commentaires annonçant que la "suite" n'est pas du même niveau, et ne reprends pas les personnages et se passe dans un tout autre environnement. Une manière de continuer l'aventure, mais chaque livre est en quelque sorte indépendante (même si sans lire le premier on ne comprend rien :laught: ). Donc je préfère rester sur cette note positive plutôt que de continuer vers une possible déception (en plus le troisième tome n'est pas disponible en poche :langue: ).
“ La véritable violence, la violence la plus impardonnable - je m'en suis rendu compte-, c'est surtout celle que l'on s'inflige à soi-même quand on a trop peur d'être qui nous sommes vraiment." - Sense8
Avatar du membre
Vlad
Intégré
Messages : 65
Inscrit le : 28 mars 2015

Message par Vlad » 10 avr. 2015, 07:41

De mon côté, l'utilisation de la première personne ne m'a absolument pas gêné. D'ailleurs j'ai envie d'ouvrir le livre pour vérifier ces dire car je ne m'en étais pas vraiment aperçu jusqu'à aujourd'hui . :lol:

Le passage du passé / présent est assez atypique (même si pas mal d'auteurs utilisent ce même procédé), mais cela me dérange un peu lorsqu'il nous permet d'anticiper légèrement ce que l'auteur va nous apprendre. À part si cela est voulu par l'auteur. Notamment concernant les quatrièmes âges…
Lire un chapitre et se dire « Aha ! je m'en doutais » lors d'une première lecture du livre est un peu décevant…

Le coup de la boite de souvenir était très bien mené et j'ai été heureux d'être surpris comme ça. C'est amené d'une telle manière que nous avons nous aussi notre idées sur le secret de cette boite. Secret qui est très bien gardé pendant toute l'histoire jusqu'à la fin.

Cela mit à part, j'ai été très déçu d'apprendre qu'il s'agissait d'une trilogie. Je pensais naïvement que l'histoire ne tenait que dans un seul livre…

J'ai commencé le tome 2 Axis actuellement. Il se lit aussi facilement que Spin et en effet l'histoire est « très » différente que dans le premier tome.
Le tome 3 est sorti il n'y a pas très longtemps. Je m’étendrais sur eux lorsque je les aurais fini …
Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6650
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 28

Message par Agenor » 10 avr. 2015, 12:40

Je pensais aussi que ça tiendrait en un seul livre, décidément j'aime les romans uniques ces dernières années !
L'histoire Axis poursuit Spin ou c'est une autre histoire dans la continuité ?

C'est marrant, mais je ne me souviens plus trop de l'histoire alors je me demande ce que j'ai voulu dire avec la Grande Maison, la Petite (bon il me semble que c'est la maison des maîtres et la maison de la servante), mais surtout, la boîte à chaussure ... xD Aucun souvenir !
“ La véritable violence, la violence la plus impardonnable - je m'en suis rendu compte-, c'est surtout celle que l'on s'inflige à soi-même quand on a trop peur d'être qui nous sommes vraiment." - Sense8
Avatar du membre
Vlad
Intégré
Messages : 65
Inscrit le : 28 mars 2015

Message par Vlad » 22 avr. 2015, 10:15

Spoiler: Afficher
Effectivement la petite maison est celle des « domestiques », mais on apprend par la suite que les boites à chaussures contiennent les souvenirs de la mère du héro et domestique de la Grande maison. L'une des boîtes qui disparait pendant un temps contient des lettres d'amour adresser à la mère du héro, mais dont l'auteur n'est pas son père. Intrigue…
Or on sait que son père était très ami avec le propriétaire de la Grande maison. Raison pour laquelle après sa mort sa femme est resté en tant que domestique auprès de la Grande Maison.
L'auteur des lettres et amant semble apparaitre logiquement, mais ce n'est que sur la fin du livre qu'on apprend que ce n'était pas le mari l'amant, mais sa femme. Tadam ! 
Bref, comment sans rien nous dire, se faire berner avec notre imagination bien pensante.
Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6650
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 28

Message par Agenor » 23 avr. 2015, 19:58

J'avais totalement oublié la révélation de ton spoiler, Vlad ! Comme quoi, on ne retient pas tout ;) (bon, ça fait 2 ans déjà que je l'ai lu ... je ne m'étais pas rendu compte que ça datait autant :lol: )
“ La véritable violence, la violence la plus impardonnable - je m'en suis rendu compte-, c'est surtout celle que l'on s'inflige à soi-même quand on a trop peur d'être qui nous sommes vraiment." - Sense8
Avatar du membre
Anaterya
Rat de bibliothèque
Messages : 2560
Inscrit le : 21 mars 2013

Message par Anaterya » 31 mai 2015, 19:26

Je n'arrive pas à savoir si j'ai envie de lire ce bouquin, voire même plus largement si j'ai envie de lire du Charles Wilson ; j'en entend tellement parler que ç'a tendance à me refroidir :/
Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6650
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 28

Message par Agenor » 01 juin 2015, 16:55

Tu peux toujours essayer tu ne perds rien :D Au pire, le premier tome de cette trilogie peut se lire tout seul :P
Et il y a les Chronolithes du même auteur qui étaient pas mal !
“ La véritable violence, la violence la plus impardonnable - je m'en suis rendu compte-, c'est surtout celle que l'on s'inflige à soi-même quand on a trop peur d'être qui nous sommes vraiment." - Sense8
Répondre