Camp de Gitans - Vladimir Lortchenkov

Parce qu'il est impossible de citer tous les genres littéraires (ou tout simplement de catégoriser un livre), ici se trouvent les livres n'ayant pas trouvé leur place ailleurs.
Répondre
Avatar du membre
Thanaquil
Passionné
Messages : 1157
Inscrit le : 08 janv. 2013

Message par Thanaquil » 16 janv. 2016, 08:24

Camp de Gitans de Vladimir Lortchenkov

Image


Résumé :
  • Loufoque, grinçant, acide, voici le tableau d’un pays en plein chaos dans un monde à la dérive. À l’Assemblée générale des Nations Unies, un terroriste moldave prend en otages tous les grands de ce monde, d’Obama, Poutine, en passant par Merkel, Berlusconi et Sarkozy. Ses revendications stupéfient la planète. Pendant ce temps, en Moldavie, entre incurie, corruption et culte aveugle de l’Union européenne, le pays a sombré dans l’anarchie, la capitale Chisinau est envahie par des hordes d’enfants abandonnés et une étrange religion se répand : les Moldaves seraient le Peuple élu, le nouvel Israël, qui réclame une Terre promise au bord de la Méditerranée… L’ONU va devoir agir, sans quoi, adieu les otages ! Découvrez dans ce roman à l’écriture étourdissante comment les Moldaves marchandent avec Dieu, ou pourquoi le major Plechka, maton filou, oblige ses prisonniers à écouter en boucle les trésors de la poésie nationale…

Éditeur : Mirobole Editions
Date de sortie : 2015
Disponible en format Poche : non


Avatar du membre
Thanaquil
Passionné
Messages : 1157
Inscrit le : 08 janv. 2013

Message par Thanaquil » 24 janv. 2016, 19:56

Je me suis laissée tenter par ce livre qui me promettait selon certaines critiques des sourires voire même des éclats de rire. Visiblement, je n'ai pas le même humour que ceux qui l'ont lu avant moi, et même si l'écriture est sympathique et l'histoire décalée, je me suis bien ennuyée au cours de ces interminables 300 et quelques pages...
Je ne dis pas que c'est un mauvais livre, je suis simplement passée à côté. Je dois préciser également que le sujet ne m'a pas particulièrement passionné, même si le point de départ d'un nouveau peuple élu (les moldaves) qui doivent trouver une terre d'accueil est plutôt original, je me suis un peu perdue à la moitié du livre dans toutes les histoires un peu politiques.
Ce livre ne sera pas ma lecture de l'année, dommage, j'étais très enthousiaste!
Répondre