L'étoile de Pandore, tomes 2, 3 et 4 : Pandore menacée ; Judas déchaîné ; Judas démasqué - Peter F. Hamilton

Récits articulant leur intrigue autour de voyages interplanétaires ou interstellaires lorsque l'humanité a colonisé l'espace (existence d'empires stellaires) ; ou l'exploration d'une nouvelle planète.
Répondre
Avatar du membre
Anaterya
Rat de bibliothèque
Messages : 2558
Inscrit le : 21 mars 2013

Message par Anaterya » 04 sept. 2015, 22:44

L'étoile de Pandore, tomes 2, 3 et 4 : Pandore menacée ; Judas déchaîné ; Judas démasqué de Peter F. Hamilton

Image

Résumé :
  • La boîte de Pandore est désormais ouverte...

    À l'arrivée du vaisseau Seconde Chance, le mystérieux champ de force du système solaire de Dyson a disparu. Les extraterrestres qui y étaient emprisonnés ont immédiatement attaqué l'expédition humaine, qui a dû s'enfuir en abandonnant deux membres de son équipage. Ceux-ci ont été capturés, et leur mémoire pillée. Le secret des trous de ver et du voyage interstellaire est désormais connu des Dysoniens.

    Pour se défendre, l'humanité se lance dans la construction d'une flotte de vaisseaux de guerre. Mais, face à des extraterrestres belliqueux et conquérants, il est sans doute déjà trop tard. L'invasion aura lieu. Il reste juste à savoir quand, et où.

Image

Résumé :
  • Après les évènements tragiques survenus durant l'invasion des Primiens, le Commonwealth panse ses plaies. Mais l'humanité pourra-t-elle un jour en finir avec Prime ? Car tandis que l'Intelligence Artificielle hésite à intervenir, le mystérieux Arpenteur des étoiles cherche à nous détruire... Dans la tourmente de ce conflit interstellaire, personne ne sera épargné. Voici venir la guerre, l'horreur et la destruction.

Image

Résumé :
  • La bataille pour la survie du Commonwealth atteint son paroxysme.

    Les savants humains travaillent jour et nuit pour développer une arme suprême capable de stopper l'invasion des Primiens. Mais, quand une deuxième vague d'assaut déferle contre des dizaines de planètes humaines, on découvre avec stupeur que ces adversaires implacables ont eux aussi fait d'énormes progrès en matière de destruction...

    Le Commonwealth vit peut-être ses dernières heures, tandis que Nigel Sheldon, Paula Myo et le général Ozzie Isaacs entament une course contre la montre pour sauver l'espèce humaine, quitte à renoncer aux principes de toute une civilisation...


Avatar du membre
Anaterya
Rat de bibliothèque
Messages : 2558
Inscrit le : 21 mars 2013

Message par Anaterya » 04 sept. 2015, 22:45

Après avoir dévoré le premier de la quadrilogie, j'avais très envie de lire la suite, mais j'ai toujours tellement de livres en attente que je ne m'y suis pas mise de suite. Quand enfin je me suis attaquée au deuxième tome, je n'ai pas pu m'arrêter et j'ai terminé le cycle dans la foulée.

À la fin de Pandore abusée, la barrière enserrant Dyson Alpha s'était effondrée et les humains embarqués à bord du Seconde chance avaient dû fuir devant l'agressivité des habitants du système, abandonnant derrière eux deux des leurs. Le deuxième tome commence plusieurs mois après le premier, le temps que Seconde chance revienne dans le Commonwealth et que les intrigues esquissées précédemment prennent de l'ampleur. On retrouve donc les mêmes personnages que dans le tome précédent, mais l'auteur donne plus d'importance à certains qui étaient restés en arrière plan et en introduit d'autres. On se retrouve donc face à une histoire encore plus dense, avec encore plus d'implications. Mais, en même temps, vu la situation assez difficile dans laquelle se retrouve le Commonwealth, il est normal que les enjeux soient amplifiés et qu'un plus grand nombre de personnes soient impliquées.

Comme dit dans la quatrième de couverture du tome 2, la guerre est imminente entre le Commonwealth et les Primiens, mais les combats ne vont pas pour autant prendre une place prépondérante dans le récit. On est avant tout dans la gestion politique de la crise, mais on suit également Paula Myo dans son enquête contre les Gardiens de l'Individualité, ainsi que Ozzie qui poursuit son périple sur les chemins sylfiens. Il y a donc une vraie continuité entre le premier tome et les suivants. Par contre, à partir du troisième, un changement s'enclenche chez certains personnages qui va avoir des répercussions capitales pour la conclusion du récit.

À l'image du premier tome, les personnages sont tous très bons, dotés chacun d'une personnalité et de buts individuels, même, et peut-être surtout, dans ce contexte de guerre si particulier, ce qui complexifie l'histoire. Les femmes sont toujours traitées à l'égal des hommes, et ce sans que l'auteur insiste sur ce point, ce qui rend les choses très naturelles et vraiment agréables. L'intrigue, quant à elle, est toujours aussi dense, mais comme précédemment je n'ai eu aucun mal à la suivre, tant tout est logique, même si lorsqu'il nous manque des éléments pour saisir l'intégralité du tableau (et encore en sait-on plus que les personnages, et heureusement !).

Point qui est probablement le plus intéressant de la série, c'est l'identité de l'antagoniste du Commonwealth, MatinLumièreMontagne. Difficile d'en dire plus pour ne pas gâcher le plaisir de la découverte, mais Hamilton a vraiment réussi à créer un personnage extraterrestre loin des standards humains, dont le mode de pensée et l'organisation sociale sont totalement différents des nôtres. Personnellement, je l'ai trouvé très bien dans son rôle, mais je n'ai jamais pu l'encaisser, et j'ai beaucoup apprécié ce mélange d'intérêt et de répulsion.

Après cette lecture plus qu'emballante, j'ai hâte de me plonger dans d'autres récits d'Hamilton, notamment la Trilogie du Vide qui se déroule également dans le Commonwealth et dans laquelle on retrouve certains personnages de L'étoile de Pandore, mais qui se déroule des siècles plus tard.
Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6737
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 28

Message par Agenor » 05 août 2016, 08:56

Ma lecture remonte à quelques semaines je vais donc faire un avis court, Anaterya en a déjà beaucoup dit :)

J'ai beaucoup aimé et j'ai dévoré les 4 tomes de la saga qui se dévore comme un thriller ! L'identité de l'assaillant et des conspirateurs m'a tenu en haleine un moment (et on ne le sait que dans le tome 4 !).

Les personnages sont tous très bons, les histoires se mêlent et se croisent, apportant toute leur petite touche au récit.

Vraiment très bon, du coup je lorgne également sur la Trilogie du Vide du même auteur dont j'ai pu me procurer le premier tome :)
Répondre

Retourner vers « Planet/Space opéra »