Le Cycle des Xeelees, tome 4 : Accrétion - Stephen Baxter

Genre littéraire autour de la science à l'état brut dont les découvertes ou les évolutions ne sont pas en contradictin avec l'état des connaissances scientifiques actuelles.
Répondre
Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6754
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 28

Message par Agenor » 15 août 2015, 23:43

Le cycle des Xeelees, tome 4 : Accrétion de Stephen Baxter

Image

Résumé :
  • Système solaire, fin du IVe millénaire.
    Le soleil se meurt.
    Lieserl n'est âgée que de quelques semaines et, pourtant, son corps est déjà celui d'une vieillarde. Car en dépit des apparences, Lieserl n'est pas humaine : elle est une intelligence artificielle, programmée pour être « téléchargée » au coeur du soleil afin de comprendre pourquoi il se meurt.
    Ce qu'elle découvrira dépassera les pires craintes de l'humanité – un danger si terrible qu'il n'est tout simplement pas concevable.


Disponible en format Poche : Oui


Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6754
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 28

Message par Agenor » 16 août 2015, 00:03

J'avais envie de hard SF alors je suis retourné chez une valeur sûre : Stephen Baxter ! Et je n'ai pas été déçu. Même pas un peu, alors que certains de ses romans me laissent une note amère une fois la dernière page tournée.

Je tiens à préciser que ce livre est le dernier du cycle des Xeelees et chaque livre de ce cycle a été conçu pour être indépendant. Donc pas de panique, tout est parfaitement bien résumé par petites touches historiques au moment opportun pour que l'on ne soit pas perdu si l'on n'a pas lu les livres précédents :D

Le roman débute avec l'histoire de Lieserl, cette humaine génétiquement modifiée pour pouvoir être téléchargée à l'intérieur du Soleil et découvrir pourquoi il semble mourir plus rapidement que prévu.

Mais ça, ce n'est que les premiers chapitres ! On enchaîne ensuite sur une autre histoire : celle de Louise, ingénieur qui construit le Nord, vaisseau spatial capable de rejoindre l'étoile Centauri. Une mission qui sera modifiée au dernier moment pour continuer l'enquête sur la mort de notre Soleil.

Je vais en révéler un peu plus que la quatrième de couverture car je trouve que l'histoire de Lieserl est une histoire "mineure" (en tout cas ce n'est pas la seule et ce n'est pas celle qui occupe le plus de place dans ce livre).
Louise est donc amenée à se rendre dans le futur, 5 millions d'années plus tard, en emportant une interface à trou de ver pour pouvoir rentrer une fois qu'elle aura fait les observations sur l'état des étoiles à ce moment là. Le voyage dure 1 millénaire (ne me demandez pas les détails, je n'ai pas tout compris pourquoi 1 millénaire de voyage = 5 millions d'années temporelles :lol: ).

Il faut également savoir que l'univers est en guerre : les Xeelees, les ennemis jurés de l'humanité, sont apparus dans l'univers.

L'auteur nous emmène une fois de plus dans un voyage étourdissant. Nous parcourons des millions d'années temporelles, des millions d'années lumière, jusqu'à la fin du temps. On a le tournis, on se sent tout petit, et c'est là le but que je recherchais !

Alors même si les éléments scientifiques abordés dans ce livre ne m'ont pas toujours paru clairs (c'est de la hard SF haut niveau là ...), je suis toujours arrivé à saisir au moins l'idée, ou au pire à me dire que je n'allais pas me casser la tête 3h sur un détail et passer outre :) Mais bon, voilà, c'est de la hard SF poussée à l'extrême quoi ! Où des théories sans fondement sont inventées par l'auteur (mais suffisamment bien expliquées pour paraître crédible, et nécessaires à l'histoire : en effet, pour ce genre de voyage il faut pouvoir utiliser l'hyperpropulsion et voyager à une vitesse plus rapide que la lumière, ce qui est impossible en l'état actuel des choses, mais avec la théorie de Baxter cela devient possible).
Répondre

Retourner vers « Hard SF »