Vortex - Robert Charles Wilson

Livres basés sur des faits scientifiques démontrés ou extrapolés pour donner un récit où la technologie joue un rôle majeur dans un univers futuriste (colonisation d'autres mondes, création de robots intelligents, etc.)
Répondre
Avatar du membre
Vlad
Intégré
Messages : 65
Inscrit le : 28 mars 2015

Message par Vlad » 26 juil. 2015, 15:03

Vortex de Robert Charles Wilson
Image

Résumé :
Dix carnets lignés ont été trouvés dans le cartable d'Orrin Mather, jeune vagabond interné dans un centre d'accueil de Houston. Ils racontent l'histoire d'un certain Turk Findley qui, en passant un arc temporel des Hypothétiques, a fait un bond de dix mille ans dans le futur et s'est retrouvé sur Vox, un archipel artificiel sur le point de franchir l'arc pourtant fermé qui fait communiquer Equatoria avec le berceau de l'humanité - une Terre à l'agonie devenue toxique et inhabitable. Pour Sandra Cole, le médecin en charge d'Orrin, ce récit n'est qu'un roman de science-fiction plein d'élucubrations sur les Hypothétiques, mais certains faits contredisent cette confortable théorie, car Orrin connaît bien un monsieur Findley, un trafiquant très dangereux...
Suite directe d'Axis, Vortex clôt avec une rare audace la trilogie entamée avec Spin, récompensé par le prix Hugo et le Grand Prix de l'Imaginaire.

Éditeur : Gallimard - Folio SF / Denoël - Lune d'encre
Date de sortie : août 2012
Disponible en format Poche : Oui


Avatar du membre
Vlad
Intégré
Messages : 65
Inscrit le : 28 mars 2015

Message par Vlad » 26 juil. 2015, 15:14

Heureusement que le dernier tome rattrape le second plus que moyen. En même temps un bond de dix milles ans dans le futur, ça change considérablement la donne.

Après, le style de l'auteur reste constant sur toute la trilogie. Facile à lire, et toujours (ou presque, je n'ai pas de contre exemple en tête…) à la première personne et chaque tome est guidé par deux lignes directrices entre lesquelles ont alterne à chaque chapitre et qui finissent par se recouper sur la fin du livre.
Dans le premier tome, on suit l'histoire de Tyler Dupree après le Spin et sa vie et celle de Diane pendant 40 ans de leur enfance jusqu'à aujourd'hui.
Dans le second, c'est l'aventure de Turk et Lise à la recherche de personnes de quatrième âge et d'un de ces groupes de personnes.
Dans ce tome on suit Turk et une autre histoire sur Terre qui se situe peu après le Spin, celle d'Orin et Sandra.
Les deux histoires, bien que distante de dix milles ans, ont un lien entre elles et la question qu'on se pose est comment et qui a remonté le temps ! En effet, Orin nous raconte l'histoire de Turk… Heureusement ce "secret" est conservé jusqu'à la fin du roman.

Rien de très passionnant pendant les trois quarts de la lecture. On en apprend un peu sur le marché noir autour du "remède" du quatrième âge. La nouvelle société dans laquelle Turk est accueilli est intéressante ainsi que les autres types de sociétés, mais je suis déçu que cela ne soit pas plus développé (ce n'est pas le centre de l'œuvre, mais un point de vue plus approfondi de l'auteur aurait été agréable).

Cependant les trente (environ ^.^) dernières pages sont très intéressante. Il nous réveille enfin qui (ou quoi) sont les Hypothétiques et quel est leur "but". On comprend ainsi les événements mis en place dès le premier tome. Puis l'auteur nous emmène dans l'infiniment lointain vers la fin de l'univers. Encore une petite déception personnellement, car je trouve que cela aurait vraiment mérité d'être traité de manière plus approfondie, même si l'auteur aurait quitté la "SF réaliste" pour partir vers le "l'imaginaire total". Mais cela permet au moins à cette petite trilogie d'être close d'une manière correcte.

Autre point positif du livre ; le retour sur Terre au bout de dix mille ans, sur une planète stérile que l'Homme a quand même détruit, malgré le fait qu'on lui ai montré d'autre monde et la difficulté qu'il fallait pour s'y adapter. Point de vue (très) pessimiste sur l'homme et sa capacité à se gérer en tant qu'espèce, mais que je rejoins totalement.
Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6737
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 28

Message par Agenor » 26 juil. 2015, 17:04

Trois tomes pour n'apprendre ça qu'aux toutes 30 dernières pages ... Pardon mais... :lol:
Avatar du membre
Vlad
Intégré
Messages : 65
Inscrit le : 28 mars 2015

Message par Vlad » 03 août 2015, 22:17

Certes, mais des livres où tout nous est dévoilé au fur et à mesure ne sont pas forcément meilleurs. En effet, on peut deviner avec de plus en plus de précision les desseins de l'auteur et on perd la surprise de la lecture.
Mais en effet, ce n'est pas une raison pour écrire 400 pages inutiles juste pour remplir des pages…
Répondre

Retourner vers « Science-fiction »