Les livres numériques (e-book), qu'en penses-tu ?

Des discussions globales sur l'imaginaire et la littérature.
Avatar du membre
Graceling
Modératrice
Messages : 1374
Inscrit le : 01 avr. 2017
Genre :

Message par Graceling » 10 mai 2017, 20:11

Je rejoins Kallindra, zéro liseuse pour moi aussi. Si je tiens pas mon livre en main c'est pas pareil!
Du coup faut pousser les murs mais tant pis, c'est tellement + sympa!


Avatar du membre
327e
Modératrice
Messages : 3209
Inscrit le : 02 mars 2013

Message par 327e » 07 sept. 2017, 15:21

Le sujet ne s'y prête pas tellement mais pour ceux qui lisent en numérique, est-ce qu'il yen a parmi vous qui ont une kobo ?
J'ai un soucis avec la mienne, quand je veux la mettre en veille parfois elle me fait un écran noir. Est-ce que c'est déjà arrivé a l'un d'entre vous ?
Le secret de la liberté c'est la librairie. Bernard Werber

Clic sur l'icône !
Image
Avatar du membre
ChaFo
Modératrice
Messages : 2277
Inscrit le : 07 avr. 2015
Genre :
Âge : 31
Contact :

Message par ChaFo » 08 sept. 2017, 10:17

J'ai une kindle :-) Elle ne sert pas souvent parce que je préfère le papier, mais puisqu'on est dans le sujet : pour lire en mangeant c'est tellement pratique !!!!
Avatar du membre
Aszala
Fidèle
Messages : 618
Inscrit le : 11 août 2017
Localisation : Alsace
Genre :
Âge : 26

Message par Aszala » 11 sept. 2017, 12:57

Je préfère aussi le papier, je trouve cela tellement plus agréable, et puis, comment on est sensé faire pour prêter un livre numérique? :'(
Cependant pour mes livres en japonais et quelques exceptions, je les achète en version numérique et les lis sur mon smartphone : je n'ai pas à dépenser une fortune et à attendre une éternité pour les recevoir, et je ne connais de toute façon personne qui lit en japonais ^^"
Avatar du membre
Pierre de Lune
Passionné
Messages : 1039
Inscrit le : 08 sept. 2017
Âge : 60
Contact :

Message par Pierre de Lune » 24 sept. 2017, 07:00

Je voudrais dire quelque chose au sujet du prix du livre. Voici comment il se décompose:

Sur ces 10 euros, l’auteur touche 1 €, l’éditeur 1,50€ (création éditoriale, relecture, correction, mise en forme, maquettage, marketing, promotion commerciale, service de presse, vente de droits étrangers et de droits audiovisuels et frais de structure), l’imprimeur 1,50 € (pré-presse - qui peut aussi être réalisé par le service de fabrication de l’éditeur - achat du papier et impression), le diffuseur et le distributeur perçoivent 1,70 € et le libraire 3,80 €. L’Etat récolte quant à lui 0,50 € de TVA.
Source: https://www.graphiline.com/article/1160 ... -par-poste

Cela explique pourquoi un éditeur ne peut pas vendre un un livre numérique beaucoup moins cher qu'un livre papier s'il ne veut pas mettre la clé sous la porte.
Il faut aussi savoir que dans une maison d'édition, il y a environ 10% des gens en production (relecteurs, éditeurs....). Les 90% autres sont les fonctions support, femmes de ménage, informaticiens, commerciaux, directeurs, cout généraux des locaux, loyer, électricité...
Quand un auteur vend son livre sur une plate-forme numérique, c'est lui qui a fait tout le travail de mise en forme, et s'il veut avoir des acheteurs, il doit aussi faire le commercial. Ce qui n'est pas du tout le même travail qu'écrire un livre.

Les enfants qui ont grandi avec des écrans dans les mains auront peut-être une préférence pour les livres numériques. Personnellement, j'ai un petit problème d'encombrement de rayonnage, mais je n'ai pas de liseuse. J'aime lire un livre de papier le soir allongée sur mon canapé. En revanche, quand je fais une recherche documentaire, je trouve bien pratique de pouvoir lire sur mon ordinateur des ouvrages hyper spécialisés ou introuvables.

Cette année, il y avait quelque 500 livres pour la rentrés littéraire. La plupart seront au pilon dans moins d'un an. C'est un énorme gâchis qui pèse énormément sur la rentabilité des maisons d'édition.

Dernière remarque, réfléchissez bien aux conséquences si vous vous focalisez sur le prix d'un livre. Il y a encore des libraires en France parce que la loi impose un prix unique. Je connais des gens qui vont dans les libraires pour trouver un livre et l'achètent ensuite sur Amazon parce que ils l'ont plus vite et moins cher. Personnellement, je fais l'inverse. Quand je vais chez mon libraire, je sais ce que je veux. S'il n'a pas mon livre, je le lui commande et je l'ai dans les trois jours. Je pense que les rues seront beaucoup plus tristes quand il n'y aura plus que des commerces en ligne.
Avatar du membre
Kallindra
Rat de bibliothèque
Messages : 2063
Inscrit le : 13 avr. 2013
Genre :

Message par Kallindra » 24 sept. 2017, 07:19

Merci pour cette information sur le prix des livres :)
Pour le prix unique je savais et je trouve ça très bien ^^

Perso les seuls livres que j'ai acheté via internet sont mes livres de jeu de rôle qui ne sont plus édités et que malheureusement je ne peux plus obtenir que via des sites spécialisés ou de l'occasion (mais plus de boutiques les vendant dans ma ville) et ceux édité par Olydri Edition que j'achète directement sur leur site à eux (PGM Stuff) souvent en précommande avec la dédicace incluse :) . Par contre toujours une réception par voie postale en format papier et pas numérique.
Sinon j'achète toujours en librairie/magasin.
Image
Répondre

Retourner vers « Discussions littéraires »