Le sentiment du fer - Jean-Philippe Jaworski

Fantasy sombre et pessimiste, dans laquelle le bien triomphe rarement.
Répondre
Avatar du membre
Anaterya
Rat de bibliothèque
Messages : 2558
Inscrit le : 21 mars 2013

Message par Anaterya » 05 juin 2015, 00:19

Le sentiment du fer de Jean-Philippe Jaworski

Image

Résumé :
  • « J'ai quand même un ragot à vous servir, et du lourd ! Figurez-vous que ce n'est point avec moi que les elfes ont commencé à grenouiller dans les affaires de l'État. Bien loin de là ! Il y a deux bons siècles, déjà, au moment de l'émancipation de Ciudalia, ils nous on joué un tour à leur façon. Et les marles en tâtent encore tellement pour la barabille que l'un d'entre eux, sans même pointer son joli minois dans notre belle cité, nous a tous jeté dans une sacrée flanche ! Jugez-en par vous-même. »


Avatar du membre
Anaterya
Rat de bibliothèque
Messages : 2558
Inscrit le : 21 mars 2013

Message par Anaterya » 05 juin 2015, 00:22

Ce petit recueil de 5 nouvelles est sorti il y a un ou deux mois, et je l'ai dévoré en 4 heures. On suit à travers 5 histoires différentes l'évolution de la guerre civile, qui commençait comme une guerre entre la Léomance et Ciudalia pour l'indépendance de cette dernière, qui mena à la chute du Vieux Royaume.

Bon, je n'ai pas encore mis mes idées en place ni écrit ma chronique, donc il va falloir attendre encore un peu pour une critique plus constructive, mais il n'empêche que j'ai vraiment apprécié ma lecture, et qu'une fois le livre refermé, j'en voulais encore !
Avatar du membre
Thanaquil
Passionné
Messages : 1157
Inscrit le : 08 janv. 2013

Message par Thanaquil » 05 juin 2015, 16:24

J'ai été complètement happée par la nouvelle avec les Nains, même si elle avait un petit arrière goût de Tolkien :) .
Un petit bémol en ce qui me concerne sur l'édition, la mise en page est pas terrible et je trouve le changement de police au début de chaque nouvelle moche et superflu. Mais ce n'est qu'un détail ;) .
Avatar du membre
Anaterya
Rat de bibliothèque
Messages : 2558
Inscrit le : 21 mars 2013

Message par Anaterya » 05 juin 2015, 16:30

Pour ce qui est de l'édition, je regrette surtout qu'il n'y ait pas de sommaire. En plus, il y a une erreur sur la quatrième de couv (« Le sentiment DE fer »), et une faute d'inattention qui est passée à la relecture, dans la dernière nouvelle (deux objets qui passent d'une main à l'autre du perso dans le même paragraphe).
Avatar du membre
Anaterya
Rat de bibliothèque
Messages : 2558
Inscrit le : 21 mars 2013

Message par Anaterya » 18 juin 2015, 00:08

Après avoir dévoré Janua Vera et Gagner la guerre, je ne pouvais pas passer à côté de la publication du troisième tome des Récits du vieux Royaume.

Avant tout, un point de mise en page : le livre étant un recueil de nouvelles, j'ai cherché une table des matières, mais je n'en ai trouvée aucune. C'est une déception pour moi de ne pas connaître à l'avance les titres des nouvelles ni leur numéro de page.Je trouve que ça manque vraiment, d'autant que ça ne demande pas beaucoup de travail pour un livre aussi court (206 pages) et que ce serait un plus vraiment appréciable.

Une fois ce bémol précisé, passant aux nouvelles proprement dites.

Le sentiment du Fer
La nouvelle qui ouvre ce recueil et lui donne son titre se déroule dans la radieuse cité de Ciudalia, alors que celle-ci se bat contre la Léomance pour gagner son indépendance. Mais ce n'est qu'une toile de fond, un décor pour une autre histoire : un membre de la guilde des Chuchoteurs a été embauché pour voler quelque chose dans la demeure du sénateur Rapazzoni, et nous l'observons remplir son contrat. Un texte plein de gouaille et d'humour noir, dans la veine des aventures de Benvenutto.

L'elfe et les égorgeurs
Alors que la guerre civile ravage la Léomance, l'elfe Annoeth (que l'on retrouve dans Gagner la guerre) parcourt les terres dévastées par les armées et cherche un abri pour la nuit auprès d'une bande de soudards restés à l'arrière dans un château fortifié tout juste pris d'assaut et ses occupants massacrés. S'engage alors un jeu pervers entre les prédateurs affichés et leur proie toute désignée, qui se déroule plus sur le terrain de la ruse que de la force pure.

Profanation
La guerre offre des occasions d'emploi et d'enrichissement à un grand nombre de personnes, et cette nouvelle nous présente un chiffonnier œuvrant sur les champs de bataille accuser par les prêtres du Desséché de détrousser les cadavres. L'accusé cherche à prouver son innocence, et essaye de s'attirer les bonnes grâces des redoutables prêtres en leur livrant une information ignoble et capitale, y compris pour sa propre survie.

Désolation
Cette nouvelle s'éloigne des terres de Léomance pour s'enfoncer dans les montagnes où vivent les nains, mais la guerre guette aussi en ces lieux, et une petite troupe entreprend un voyage dangereux à travers une vallée dévastée par un dragon bien des siècles auparavant pour venir en aide à une cité apparemment assiégée. Mais les ennuis se profilent rapidement à l'horizon, et les tensions sont vives entre les nains et leurs esclaves gnomes.

La troisième hypostase
Toujours la guerre, mais on voit cette fois-ci ses conséquences sur une humaine réfugiée parmi les elfes, et qui est la cible de l'ire des archontes du Desséché. Elle se prépare alors à un combat magique pour sa survie C'est certainement la nouvelle que j'ai le moins aimé, même si elle a son importance pour comprendre certains évènement de Gagner la guerre.

Toutes ces nouvelles se déroulent donc pendant la guerre civile qui mit fin au royaume de Léomance, tout en renvoyant aux autres œuvres de Jaworski ayant trait Vieux Royaume. J'ai d'ailleurs à plusieurs reprises consulté la chronologie intégrée à mon édition de Janua Vera afin de replacer les évènements dans leur contexte, et de pouvoir juger à chaque fois de leur importance relative dans le cours de l'Histoire du Vieux Royaume.

Pour ce qui est des textes eux-mêmes, j'ai pris beaucoup de plaisir à leur lecture, et je me suis amusée de l'art qu'à Jaworski pour dévier totalement de ce qui semblait être le propos initial de son récit pour offrir une fin en total décalage, mais qui pourtant le conclut parfaitement.

Enfin, tout ce que j'ai à dire, c'est que j'ai hâte de apprendre plus sur l'histoire du Vieux Royaume, aussi bien en ce qui concerne son passé que sur les objectifs de Ducatore et Sassanos.
Avatar du membre
Mindkiller
Assidu
Messages : 296
Inscrit le : 21 juin 2015

Message par Mindkiller » 07 juil. 2015, 14:20

Il m'a été offert il y a peu (avec Même pas mort! du même auteur). Et je dois dire que la mise en page m'a piqué les yeux. Ceci dis l'écriture de Jaworski me plait bien, du moins sur même pas mort).

Mais une chose me turlupine. Faut il avoir lu les deux autres tomes avant de lire celui ci ? Et Même pas Mort se situe-t-il dans le même univers ?
Avatar du membre
Thanaquil
Passionné
Messages : 1157
Inscrit le : 08 janv. 2013

Message par Thanaquil » 07 juil. 2015, 16:39

Tu peux lire celui-ci sans avoir lu Janua Vera et Gagner la guerre, c'est un recueil de nouvelles qui se situent dans le même univers, mais qui est indépendant. Par contre, "Même pas mort" n'a absolument rien à voir, c'est une histoire qui prend place vers le VIe av. JC.
J'ai cru comprendre qu'Anaterya possédait une chronologie dans une de ses éditions, il serait intéressant de pouvoir la consulter, pour peut-être mieux comprendre le contexte :) .
Avatar du membre
Anaterya
Rat de bibliothèque
Messages : 2558
Inscrit le : 21 mars 2013

Message par Anaterya » 08 juil. 2015, 18:15

Oui, il y a une chronologie dans la deuxième édition de Janua Vera éditée par les Moutons électriques, ainsi qu'une ou deux nouvelles en plus par rapport à la première édition. Elle s'arrête au moment des évènements de Gagner la guerre, histoire de laisser le suspens sur le futur du Vieux Royaume :P
Avatar du membre
Mindkiller
Assidu
Messages : 296
Inscrit le : 21 juin 2015

Message par Mindkiller » 08 juil. 2015, 18:32

Et du coup si je lis le recueil sans avoir lu les deux autres, je vais me trouver "perdu" (enfin louper des références) ou pas ?
Avatar du membre
Anaterya
Rat de bibliothèque
Messages : 2558
Inscrit le : 21 mars 2013

Message par Anaterya » 11 juil. 2015, 19:20

Tu vas forcément louper des références, mais tu comprendras quand même les nouvelles. C'est juste que tu perdras une partie de la richesse de l'histoire, mais c'est le cas de tout le monde quand on se lance dans le Vieux Royaume, puisqu'il faut bien commencer par quelque chose.
Répondre