Tau Zéro - Poul Anderson

Genre littéraire autour de la science à l'état brut dont les découvertes ou les évolutions ne sont pas en contradictin avec l'état des connaissances scientifiques actuelles.
Répondre
Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6650
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 28

Message par Agenor » 15 mai 2015, 21:22

Tau Zéro de Poul Anderson

Image

Résumé :
  • Terre. XXIIIe siècle. Ils sont cinquante. Vingt-cinq femmes, vingt-cinq hommes. Parmi les meilleurs dans leurs domaines : astrophysiciens, mathématiciens, biologistes, astronavigateurs… Leur mission est la plus sidérante qui soit : rejoindre l’étoile Beta Virginis en quête d’une nouvelle Terre. Ils disposent pour ce faire du plus stupéfiant des vaisseaux, le Leonora Christina, dernier né de sa génération, un navire capable de puiser son énergie au cœur même de l’espace et d’évoluer à des vitesses relativistes…
    Un voyage de trente-deux années-lumière. Un voyage sans retour. Et tous le savent. Tel est le prix que sont prêts à payer ces pionniers d’une aire nouvelle…

Éditeur : Le Bélial'
Date de sortie : 2012
Disponible en format Poche : Oui chez Pocket


“ La véritable violence, la violence la plus impardonnable - je m'en suis rendu compte-, c'est surtout celle que l'on s'inflige à soi-même quand on a trop peur d'être qui nous sommes vraiment." - Sense8
Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6650
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 28

Message par Agenor » 16 mai 2015, 16:54

J'ai eu un peu de mal avec ce livre que j'ai trouvé trop abstrait. C'est une prouesse côté scientifique pour le voyage interstellaire (tout ce qu'a imaginé Anderson s'appuie sur des études), mais côté personnages et histoire en elle-même ça reste très basique.

50 hommes et femmes embarquent à bord du Leonora pour un voyage de 32 années-lumière jusqu'à un astre recelant potentiellement une planète habitable pour l'homme.

Le livre décrit et explique très bien la relativité du temps dans deux environnements différents : le temps qui s'écoule pour un observateur resté sur Terre, et le temps qui s'écoule à bord du vaisseau.

Le vaisseau a été conçu pour approcher la vitesse de la lumière (que l'on ne peut atteindre, mais que l'on peut tenter de s'approcher de plus en plus). Avec cela, il y a le facteur Tau qui apparaît, créé par Anderson. Sa formule dépend de la vitesse du vaisseau par rapport à celle de la lumière. Plus le vaisseau s'approche de la vitesse de la lumière, plus le facteur Tau tends vers 0, sans atteindre 0 puisque l'on ne peut atteindre la vitesse de la lumière, mais en devenant de plus en plus infinitésimal, 0.001 d'abord, puis 0.00001, etc.

Et c'est avec ce facteur Tau que le temps à bord du vaisseau devient différent. Un facteur Tau 10 fois inférieur à un autre aura un temps propre à bord d'un vaisseau 10 fois plus court. Par exemple, pour un observateur sur terre qui observe 2 vaisseaux voyageant pendant 10 ans, si le premier a un facteur Tau de 0.01 les occupants de ce vaisseau vieilliront de 10 ans (je donne des chiffres au pif), alors que l'autre vaisseau avec Tau 0.001 aura un écoulement de temps propre de seulement 1 an.

Bref, il y a quelque chose qui déraille pendant le trajet et le vaisseau se retrouve à accélérer, encore et encore, réduisant de plus en plus son facteur Tau. Les éons s'écoulent dans l'univers alors que dans le vaisseau seules quelques secondes s'écoulent...
“ La véritable violence, la violence la plus impardonnable - je m'en suis rendu compte-, c'est surtout celle que l'on s'inflige à soi-même quand on a trop peur d'être qui nous sommes vraiment." - Sense8
Avatar du membre
Valar Morghulis
Rat de bibliothèque
Messages : 4250
Inscrit le : 20 déc. 2012
Genre :

Message par Valar Morghulis » 16 mai 2015, 17:33

Et alors ton avis ? Il est bien ? parce que tu parles de l'intrigue alors moi ça m'intéresse pas, je veux un aviiiis ^^
Image 
Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6650
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 28

Message par Agenor » 16 mai 2015, 20:19

Ben en fait j'en ai pas pensé grand chose xD A part ce que j'ai dit dans mon premier paragraphe : c'était ni mauvais, ni très bon. Une prouesse côté scientifique, certes, mais alors ça m'a laissé complètement de marbre au niveau de l'histoire =/
Je considère pas le livre comme étant d'un grand intérêt sauf si on veut savoir quel type de vaisseau on pourrait utiliser pour faire des voyages interstellaires - et encore
“ La véritable violence, la violence la plus impardonnable - je m'en suis rendu compte-, c'est surtout celle que l'on s'inflige à soi-même quand on a trop peur d'être qui nous sommes vraiment." - Sense8
Avatar du membre
Valar Morghulis
Rat de bibliothèque
Messages : 4250
Inscrit le : 20 déc. 2012
Genre :

Message par Valar Morghulis » 17 mai 2015, 11:07

Ouais donc, comme d'habitude, on peut oublier la petite phrase sur la couverture... ^^
Image 
Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6650
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 28

Message par Agenor » 17 mai 2015, 11:58

Le bouquin a une bonne réputation parce que c'est vrai qu'à l'époque c'était quand même un "chef d'oeuvre" sur le plan scientifique, je veux dire Anderson a réussi à imaginer, à partir d'études et d'éléments existants, ce que pourrait donner un voyage stellaire : le moteur Bussard qu'il utilise, la relativité du temps entre un observateur immobile et à l'intérieur du vaisseau, et même la vue qu'offre l'univers lorsque l'on est à une telle vitesse (les étoiles se décalent toutes à l'arrière du vaisseau et passent progressivement dans le spectre invisible). Mais bon, pour ça, il vaut mieux regarder un documentaire que lire ce bouquin xD
“ La véritable violence, la violence la plus impardonnable - je m'en suis rendu compte-, c'est surtout celle que l'on s'inflige à soi-même quand on a trop peur d'être qui nous sommes vraiment." - Sense8
Avatar du membre
S.B
Intégré
Messages : 41
Inscrit le : 17 févr. 2019
Localisation : Manche (50)
Genre :
Âge : 53

Message par S.B » 20 févr. 2019, 20:36

Poul Anderson à un peu moins de notoriété en France qu'en Amérique ou il est considéré comme un auteur majeur,la patrouille du temps ,agent de l'empire terrien sont de grands livres .Dans le genre fantasy essayez la saga de Hrolf kraki.Mais si vous réussissez à vous procurer Opération chaos autrefois publié au Masque Fantastique ,vous aurez là aussi un petit chef d'oeuvre. ..
Je ne regarde pas le monde d'ici bas,
Mais le monde invisible....
Victor Hugo
Répondre