L'étoile de Pandore, tome 1 : Pandore abusée - Peter F. Hamilton

Récits articulant leur intrigue autour de voyages interplanétaires ou interstellaires lorsque l'humanité a colonisé l'espace (existence d'empires stellaires) ; ou l'exploration d'une nouvelle planète.
Répondre
Avatar du membre
Anaterya
Rat de bibliothèque
Messages : 2558
Inscrit le : 21 mars 2013

Message par Anaterya » 05 mars 2015, 00:13

L'étoile de Pandore, tome 1 : Pandore abusée de Peter F. Hamilton

Image

Résumé :
  • En 2380, l'humanité a colonise six cents planètes. Le Commonwealth Intersolaire s'est développé en une société prospère, dans laquelle la « réjuvénation » permet à chaque citoyen de vivre pendant des siècles.
    C'est alors qu'un astronome est témoin d'un incroyable évènement cosmique : la disparition d'une étoile emprisonnée dans un champ de force titanesque.
    Le Commonwealth décide d'en savoir plus. Contre l'avis d'une partie de l'opinion, il construit le premier vaisseau spatial plus rapide que la lumière. Sa mission : découvrir quelle menace pèse sur l'espèce humaine...


Avatar du membre
Anaterya
Rat de bibliothèque
Messages : 2558
Inscrit le : 21 mars 2013

Message par Anaterya » 05 mars 2015, 00:14

Je suis en train de le lire. L'histoire est complexe, on suit un bon nombre de personnages, l'intrigue est encore assez obscure mais ça sent la géopolitique et l'enquête policière ; tout pour me plaire !
Avatar du membre
Anaterya
Rat de bibliothèque
Messages : 2558
Inscrit le : 21 mars 2013

Message par Anaterya » 13 mars 2015, 23:05

J'avais entendu parler d'Hamilton pour son roman Dragon déchu, mais un ami m'a tellement parlé de la quadrilogie de L'étoile de Pandore que j'ai commencé par celui-ci.

Le roman commence par le récit de la première mission habitée vers Mars, mais aussi la dernière, car au même moment la technologie des trous de ver a été mise au point et maîtrisée, permettant à l'humanité d'aller très simplement d'une planète à une autre. Cette révolution technologique, couplée au rajeunissement et à la sauvegarde de la mémoire, a fortement modifié la société humaine. L'humanité s'étend dans l'univers, colonisant de plus en plus de planètes, rencontrant des races extraterrestres, bâtissant des fortunes et s'ennuyant pas mal en raison de cette « vie éternelle ». Dans ce cadre somme toute banal, cet un petit astronome dans une petite université sans beaucoup de budget qui va faire une découverte aux implications énormes : deux étoiles d'un système binaire sont brutalement enveloppées par une coque, ou autre chose, qui empêche le passage de la lumière, mais pas des ondes gravitationnelles. Face à cette intrigue principale s'en développent deux autres : l'enquête sur l'assassinat d'un couple d'amants 40 auparavant, et la lutte contre un groupe terroriste adepte de la théorie du complot (pour faire simple), les deux étant menées par une enquêtrice née, conçue génétiquement pour cela, Paula Myo. Pour le moment, les différentes intrigues ne se rejoignent pas, mais la série a quatre tomes, et je ne doute pas que cela va venir, quand bien même on n'a aucune réponse à la fin de celui-ci.

Conséquence de ces diverses intrigues, les personnages sont très nombreux, et Hamilton a fait une liste des principaux au début du roman. Toutefois, je n'ai pratiquement jamais éprouvé le besoin de m'y référer au cours de ma lecture, chaque personnage étant bien identifié, les noms suffisamment différents pour ne pas se mélanger, la même pour les situations dans lesquelles on les retrouve. En plus de ça, j'ai apprécié le fait qu'Hamilton fasse intervenir pratiquement autant de femmes que d'hommes, y compris dans le domaine scientifique, et qu'elles aient autant de personnalité et d'importance que les hommes.

J'aime beaucoup le monde et les sociétés mises en place par Hamilton, qui sont diversifiées, cohérentes, avec la lassitude et le besoin de sensations fortes nées des conséquences de la réjuvénation, des mariages qui durent 20 ans maximum pour la même raison, la spécialisation des mondes, aussi bien d'un point de vue économique que social, les volontés indépendantistes, la place prépondérante de la société qui détient le brevet de la technique des trous de ver, les jeux politiques entre les grandes familles détenant les principales sociétés, qui grâce à la réjuvénation forment de plus en plus des dynasties et une nouvelle aristocratie... C'est vraiment très bien développé, avec un soin du détail et de la vraisemblance qui m'enchante. En plus de ça, on sent qu'il y a encore bien des choses à découvrir derrière ce premier pavé (presque 700 pages en format poche).

Pour terminer, je n'ai qu'une chose à dire : quand j'ai refermé, je voulais absolument lire la suite, immédiatement !
Avatar du membre
Mindkiller
Assidu
Messages : 296
Inscrit le : 21 juin 2015

Message par Mindkiller » 26 juin 2015, 18:26

Ce livre est sur ma wishlist et il m'empêche de lire l'autre saga (Trilogie du vide qui fait "suite" mais un millénaire plus tard, à cette saga).

Mais ce que tu en as dis me donne encore plus envie de le lire. Les races aliens ont une place d'importance ou pas au fur et à mesure que la saga avance ? Ou ça reste très centré sur les terriens ?
Avatar du membre
Anaterya
Rat de bibliothèque
Messages : 2558
Inscrit le : 21 mars 2013

Message par Anaterya » 28 juin 2015, 11:12

Les aliens sont présents tout du long, et surtout à la fin de ce tome, ils prennent une place considérable.

Et puis il y a les IA !
Avatar du membre
Mindkiller
Assidu
Messages : 296
Inscrit le : 21 juin 2015

Message par Mindkiller » 28 juin 2015, 23:23

Hahaha, tu m'as convaincu ! Je prends dès que possible :)
Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6723
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 28

Message par Agenor » 29 juin 2016, 21:35

Je rejoins l'avis d'Anaterya : le bouquin est génial !

Heureusement qu'il y a eu l'offre de Milady à 3.99€ pour me faire acheter le tome 1, et Anaterya derrière pour me faire acheter les 3 suivants car "tu voudras forcément lire la suite" :mrgreen: (et ce fut un sage conseil !).

J'ai été déconcerté par le prologue : je n'avais pas compris que l'événement en question faisait intervenir un trou noir (imaginez un peu ma tête au bout de quelque page : gnié ?). Sinon, concernant la suite, j'ai été un peu déçu de voir le récit s'éparpiller partout. Je ne sais pas pourquoi, mais à force de lire des récits avec un seul fil conducteur ça m'agaçait un peu de suivre des personnages qui, à priori, n'avaient rien à voir avec l'objet de ce premier tome : la construction d'un vaisseau supraluminique.

Quelle erreur ! En fait c'est toute la richesse de ce récit, ces intrigues ne semblent pas avoir de lien avec la construction du vaisseau, mais au bout d'un moment on arrive à faire le lien avec l'intrigue principale. Et pour celles qui n'en ont pas, cela montre surtout la diversité du Commonwealth et la société qui s'est construite autour du rajeunissement et de la colonisation d'une partie de l'espace grâce aux trous de vers. Franchement, c'est une écriture magnifique, j'ai lu le bouquin en quelques jours et je me suis jeté sur la deuxième tome !

Je recommande donc chaudement pour tout amateur de space opéra, sans hésitation !
Avatar du membre
Valar Morghulis
Rat de bibliothèque
Messages : 4249
Inscrit le : 20 déc. 2012
Genre :

Message par Valar Morghulis » 30 juin 2016, 10:29

On me l'avait déjà recommandé, je note dans un coin du coup ! :)
Image 
Avatar du membre
Agenor
Administrateur
Messages : 6723
Inscrit le : 12 déc. 2012
Localisation : Grand Est !
Genre :
Âge : 28

Message par Agenor » 30 juin 2016, 17:28

Vu que tu as aimé Fondation je pense que tu aimeras celui-là aussi, Valar !
Bon, même si ça n'a strictement rien à voir (il n'y a pas de Psychohistoire là dedans), vu qu'on a tous les deux aimé Fondation, logiquement tu devrais aimer celui-là aussi :)
Répondre

Retourner vers « Planet/Space opéra »