L'Opéra de Shaya - Sylvie Lainé

Récits articulant leur intrigue autour de voyages interplanétaires ou interstellaires lorsque l'humanité a colonisé l'espace (existence d'empires stellaires) ; ou l'exploration d'une nouvelle planète.
Répondre
Avatar du membre
Ryuuchan
Assidu
Messages : 397
Inscrit le : 20 déc. 2012

Message par Ryuuchan » 22 janv. 2015, 09:25

L'Opéra de Shaya de Sylvie Lainé

Image

Résumé :
  • So-Ann, née dans un vaisseau spatial, a du mal à s’habituer aux coutumes étranges et contraignantes des mondes où se sont établis les humains. Alors quand elle entend parler de Shaya, cette planète où la faune et la flore sont en totale empathie avec ses visiteurs, elle n’hésite pas une seule seconde. Mais en vérité, qui s’adapte à qui ? Quels mystères se cachent dans ce monde qui semble idéal ?


Avatar du membre
Ryuuchan
Assidu
Messages : 397
Inscrit le : 20 déc. 2012

Message par Ryuuchan » 22 janv. 2015, 09:25

Un recueil d'une novella et de trois nouvelles.

L'Opéra de Shaya est très intéressant. Il évoque la relation de l'Homme à une intelligence et à une culture qu'il ne comprend pas, mais qui le choquent. La chute est un peu facile, mais elle amène une réflexion sur notre perception de l'autre.

Grenade au bord du ciel raconte la découverte d'une étrange planète par une équipe d'exploration, dont les émanations les mettent dans d'étranges états émotionnels. Pa très emballée par ce texte, que j'ai trouvé un peu facile et pas très bien développé.

Petits arrangements intragalactiques est sympa, mais là encore manque d'aboutissement. Un transporteur intergalactique subit une avarie. La pilote est obligé de se poser sur une planète pratiquement inconnue pour éviter de trop taper dans ses réserves en attendant la venue des secours. Le développement de la faune de la planète et celui de l'histoire sont assez banals. La chute est rigolote et un brin sarcastique. Elle se moque de l'arrogance de l'Homme.

Un amour de sable est sûrement celui des quatre textes qui m'a laissé des étoiles dans les yeux quand j'ai tourné la dernière page. L'idée de base est génialement bien trouvée, et son développement d'une finesse… Une équipe d'exploration découvre une planète recouverte par plein de bandes de sable de couleurs différentes. Le géologue de l'équipe en prélève une quantité de chaque, et se met à les examiner pour en découvrir les propriétés, mais le sable ne se révèle être qu'un sable normal. SAUF QUE. En parallèle, le lecteur découvre le point de vue… du sable, qui se révèle être une forme d'intelligence collective et une forme de vie non-organique, défiant tout ce que les scientifiques auraient pu imaginer. Et c'est le début d'un gros quiproquo entre l'interprétation du sable par l'Homme, et l'interprétation des actions de l'Homme par le sable.

Au final, un recueil qui vaut quand même le coup d'oeil. Sylvie Lainé développe avec une grande finesse la relation de l'Homme à l'Autre, la perception qu'il en a, l'interprétation qu'il en fait. Et met à mal toutes nos idées préconçues d'un extra-terrestre qui ressemblerait à quelque chose que l'on pourrait imaginer, avec une conscience et une intelligence que l'on pourrait comprendre.

Un recueil à découvrir :)
Répondre

Retourner vers « Planet/Space opéra »