Métro 2033 - Dmitry Glukhovsky

L'humanité tente de survivre suite à un événement qui a rasé une grande partie de la civilisation.
Répondre
Avatar du membre
Anaterya
Rat de bibliothèque
Messages : 2558
Inscrit le : 21 mars 2013

Message par Anaterya » 10 déc. 2014, 22:43

Métro 2033 de Dmitry Glukhovsky

Image

Résumé :
  • 2033. Une guerre a décimé la planète. La surface, inhabitable, est désormais livrée à des monstruosités mutantes. Moscou est une ville abandonnée. Les survivants se sont réfugiés dans les profondeurs du métro­politain, où ils ont tant bien que mal orga­nisé des micro­sociétés de la pénurie. Dans ce monde réduit à des stations en déliquescence reliées par des tunnels où rôdent les dan­gers les plus insolites, le jeune Artyom entre­prend une mission qui pour­rait le conduire à sauver les derniers hommes d une menace obscure... mais aussi à se découvrir lui-même à travers les rencontres improbables qui l'attendent.


Invité

Message par Invité » 11 déc. 2014, 07:32

Je connais le jeu qui a été fait à partir de ce livre. Je n'ai pas lu ce dernier, mais l'ambiance du jeu est très sombre, retranscrivant bien le sentiment oppressant de vivre dans les souterrains.
En revanche, au niveau du bouquin j'ai entendu du bon et du moins bon, donc je ne sais pas ce qu'il vaut.
Avatar du membre
Tango's
Bavard
Messages : 115
Inscrit le : 04 nov. 2014

Message par Tango's » 11 déc. 2014, 10:46

Il s'agit d'un cycle. Le deuxième étant : métro 2034.
J'aimerai bien le lire, mais j'attends qu'il soit en format poche, tout comme Silo de Hugh Howey.
Avatar du membre
Anaterya
Rat de bibliothèque
Messages : 2558
Inscrit le : 21 mars 2013

Message par Anaterya » 11 déc. 2014, 12:36

Il est à la médiathèque de ma ville (les deux, d'ailleurs), donc j'espère les lire assez rapidement.
Avatar du membre
ML
Assidu
Messages : 323
Inscrit le : 09 déc. 2013

Message par ML » 11 déc. 2014, 17:38

Il a l'air bien sympa. Je le lirai sans doute très vite.
Avatar du membre
Ryuuchan
Assidu
Messages : 397
Inscrit le : 20 déc. 2012

Message par Ryuuchan » 14 déc. 2014, 17:57

Franchement c'est du bon. J'ai beaucoup apprécié de découvrir le métro comme lieu de survie de l'humanité, les horreurs et angoisses planquées dans l'ombre inventées par Glukhovsky, les peurs psychologiques des héros. Tout du long, on se demande ce qui reste de la surface. On se demande aussi si le héros conserve toujours toute sa tête. Et la fin est vraiment bien trouvée. Un bon bouquin sur l'humain à la sauce "survie-post-apo".

Seul bémol : la place des femmes. Ce ne sont que des cuisinières ou des pondeuses, elles ne sont que très, très peu évoquées, et il n'y en a aucune parmi les héros principaux.
Répondre

Retourner vers « Post-apocalyptique »