Des fleurs pour Algernon - Daniel Keyes

Livres basés sur des faits scientifiques démontrés ou extrapolés pour donner un récit où la technologie joue un rôle majeur dans un univers futuriste (colonisation d'autres mondes, création de robots intelligents, etc.)
Répondre
Avatar du membre
Anaterya
Rat de bibliothèque
Messages : 2558
Inscrit le : 21 mars 2013

Message par Anaterya » 02 déc. 2014, 23:42

Des fleurs pour Algernon de Daniel Keyes

Image

Résumé :
  • Algernon est une souris de laboratoire dont le traitement du Pr Nemur et du Dr Strauss vient de décupler l'intelligence. Enhardis par cette réussite, les deux savants tentent alors, avec l'assistance de la psychologue Alice Kinnian, d'appliquer leur découverte à Charlie Gordon, un simple d'esprit employé dans une boulangerie. C'est bientôt l'extraordinaire éveil de l'intelligence pour le jeune homme. Il découvre un monde dont il avait toujours été exclu, et l'amour qui naît entre Alice et lui achève de le métamorphoser. Mais un jours les facultés supérieures d'Algernon déclinent. Commence alors pour Charlie le drame atroce d'un homme qui, en pleine conscience, se sent retourner à l'état de bête...


Avatar du membre
Tango's
Bavard
Messages : 115
Inscrit le : 04 nov. 2014

Message par Tango's » 03 déc. 2014, 15:24

Lu, apprécié, mais pas un coup de cœur. J'aime beaucoup voir l'évolution du personnage principal qui s'avère être un simplet. Je n'ai pas été autant touché qu'un récit de Theodore Sturgeon. C'est de la SF sans être de la SF. Narration à la première personne.
Avatar du membre
Thanaquil
Passionné
Messages : 1157
Inscrit le : 08 janv. 2013

Message par Thanaquil » 03 déc. 2014, 15:59

Pareil que Tango's, lu et beaucoup apprécié sans pour autant que ce soit un coup de coeur. Mais je pense que ça vaut le coup de le lire, parce-que le récit est beau et que la fin est poignante.
Invité

Message par Invité » 03 déc. 2014, 16:21

J'entends beaucoup parler de ce livre, il va falloir que je l'ajoute à ma wishlist si ça continue.
Avatar du membre
Anaterya
Rat de bibliothèque
Messages : 2558
Inscrit le : 21 mars 2013

Message par Anaterya » 03 déc. 2014, 16:23

Il est dans ma PàL et je l'ai mis dans ma liste pour le challenge ABC de l'imaginaire, donc je vais le lire dans l'année qui vient.
Avatar du membre
Kahlan
Passionné
Messages : 1103
Inscrit le : 06 sept. 2013

Message par Kahlan » 04 déc. 2014, 08:13

Je l'ai lu il y a quelques temps (un an ou deux), et je suis toujours incapable de donner un avis tranché sur ce bouquin. Intellectuellement parlant, c'est une histoire passionnante, touchante, qui ne peut qu'interpeller et pousser à réfléchir sur un tas de choses. Mais au cours de ma lecture, j'avoue avoir eu du mal, par moments, à supporter le héros qui finissait par me taper sur les nerfs. :oops:
Avatar du membre
Tango's
Bavard
Messages : 115
Inscrit le : 04 nov. 2014

Message par Tango's » 04 déc. 2014, 18:28

Kahlan a écrit :
Je l'ai lu il y a quelques temps (un an ou deux), et je suis toujours incapable de donner un avis tranché sur ce bouquin. Intellectuellement parlant, c'est une histoire passionnante, touchante, qui ne peut qu'interpeller et pousser à réfléchir sur un tas de choses. Mais au cours de ma lecture, j'avoue avoir eu du mal, par moments, à supporter le héros qui finissait par me taper sur les nerfs. :oops:
Spoiler: Afficher
Je pense que c'est ce qu'a voulu l'auteur. Il a démontré que plus on est intelligent, plus on est prétentieux. Ainsi, le personnage devient vite énervant et horripilant dès que son QI devient impressionnant. Le simple d'esprit est plus attachant, mais il est vite ridiculisé par ceux qui sont plus intelligent que lui. En fait, l'auteur à certainement voulu montrer que l'intelligence est une est une sorte de snobisme.
Avatar du membre
Kahlan
Passionné
Messages : 1103
Inscrit le : 06 sept. 2013

Message par Kahlan » 04 déc. 2014, 19:22

Snobisme, je ne sais pas. Ce qui est sûr, c'est qu'en gagnant en intelligence, Charlie voit rejaillir des souvenirs oubliés qu’il est désormais capable d’interpréter totalement différemment. Il prend ça de plein fouet, et ses réactions tout d’abord naïves se font bientôt incrédules, puis agacées. Et quelque part, je comprends un peu qu'il éprouve un désir de revanche, revanche par rapport aux autres, par rapport à la vie elle-même. A travers ça, l'auteur fait peser un regard très aigu sur les réactions des gens face à l'arriération mentale. De ce point de vue, c'est intéressant...

J'ai aimé aussi le fait que, lui dont l’objectif ultime a toujours été d’être aimé, de se faire des amis, réalise peu à peu que l’intelligence ne l’y aide nullement, tout au contraire, parce qu’il ne fait plus partie du monde dans lequel il vivait. Il est passé d'un extrême à l'autre, d'arriéré à génie et au final, il est toujours aussi seul.

Tout ça, j'ai aimé, quand je prends le temps d'y réfléchir. Mais sur le coup, si on m'avait demandé mon avis sur le livre, ça se résumait en un "ouais bof" pas très enthousiaste !
Avatar du membre
zitambuli
Timide
Messages : 21
Inscrit le : 06 avr. 2017

Message par zitambuli » 19 juin 2017, 06:53

Salut

Je viens de le terminer... C'est très bien. Pas étonnant que ce soit devenu un classique.

Le perso principal n'est pas spécialement attachant, certes, mais ce n'est pas vraiment le sujet à mon avis.

Je rejoins Kahlan sur l'analyse : Le livre traite plus de l'évolution fulgurante du personnage en termes d’interprétation et de perception du monde qui l'entoure, de ses souvenirs. De ses espoirs sans cesse déçus en matière de considération et d'amour, notamment vis à vis de sa famille, de ses amis.

L'intelligence ne le rend pas plus heureux, au contraire. En le rendant lucide, elle lui ouvre certaines portes mais ne l'épargne plus désormais quant à la cruauté, l'injustice et au cynisme des hommes. Autant de souffrance.

Seule satisfaction peut-être, une expérience amoureuse d'une brièveté tragique. Et une souris.

Un livre qui ne passionne pas forcément, mais qui fait forcément réfléchir... c'est pas si courant.

A lire.
Avatar du membre
Enorah
Assidu
Messages : 216
Inscrit le : 25 oct. 2017

Message par Enorah » 27 oct. 2017, 18:41

Et personne pour parler du potentiel de ce livre pour vider des paquets de mouchoirs? Serais-je la seule à avoir pleuré comme une madeleine? :P

Sinon, je rejoins vos avis, j'ai aussi eu du mal à me faire un avis sur ce livre, bien que je l'ai fini en une soirée.
Spoiler: Afficher
Dans mes souvenirs (qui sont assez flous je dois avouer, ma lecture remonte) le moment qui m'a le plus marquée reste l' "ascension" de Charlie qui m'a beaucoup fait penser aux "mécanismes" de l'ascension sociale, par exemple lorsque Charlie devient assez méprisant sans s'en rendre compte envers les gens moins intelligent que lui (qui m'a du coup fait penser au mépris de classe) et m'ont du coup aussi rammené à pas mal de vécu personnel... c'est peut-être pour ça que c'est ce que je retiens du bouquin aujourd'hui.

Pour le reste, je ne me souviens plus tellement comment le handicap y est abordé (on peut applaudir bien fort ma mémoire sélective qui oublie le sujet principal du bouquin...) mais je me souviens que le côté très caricatural et mauvais de certains collègues de Charlie m'avait un peu gênée quand même car je trouvais qu'il nuisait justement au message que le bouquin voulait faire passer.

Dans l'ensemble, ceci dit, c'est un livre que j'ai pas mal apprécié.
Répondre

Retourner vers « Science-fiction »