Les aventures de Vlad Taltos, tome 1 : Jhereg - Steven Brust

Fantasy sombre et pessimiste, dans laquelle le bien triomphe rarement.
Répondre
Avatar du membre
Anaterya
Rat de bibliothèque
Messages : 2558
Inscrit le : 21 mars 2013

Message par Anaterya » 02 déc. 2014, 23:16

Les aventures de Vlad Taltos, tome 1 : Jhereg de Steven Brust

Image

Résumé :
  • Vlad Taltos est un Oriental, autant dire un rien du tout dans la cité d'Adrilankha dirigée par les Dragaeran, créatures quasi immortelles aux ancêtres reptiliens. Pourtant, il est parvenu à intégrer la Maison Jhereg, moins regardante sur ses origines humaines, et où ses talents d'assassin et sa pratique de la sorcellerie font merveille. Mais la mission qui vient de lui être confiée pourrait bien être la dernière : tuer un ex-grand conseiller de la Maison Jhereg réfugié chez un noble de la Maison du Dragon. Pris entre les feux de ces deux grandes Maisons, ennemis ancestraux prêts à déclencher une guerre de plus de cinq cents ans, Taltos risque de ne pas peser très lourd.


Avatar du membre
Ryuuchan
Assidu
Messages : 397
Inscrit le : 20 déc. 2012

Message par Ryuuchan » 03 déc. 2014, 07:26

Un bouquin sympa, que j'avais bien aimé. L'auteur est fan du Cycle des Princes d'Ambre, et il est vrai que l'on peut repérer pas mal de similitudes dans les thèmes et le traitement des personnages, voire parfois dans le ton un peu caustique de certains répliques. Quant à l'intrigue, elle est sympa, on la suit jusqu'au bout avec plaisir. Elle n'a rien de pompé chez Zelazny, donc elle reste relativement originale. Ce n'est pas forcément un livre que je qualifierais de chef-d'oeuvre, mais c'est un bon bouquin, agréable à lire.

@Anaterya > Tu comptes le lire ? :)
Avatar du membre
Anaterya
Rat de bibliothèque
Messages : 2558
Inscrit le : 21 mars 2013

Message par Anaterya » 03 déc. 2014, 13:46

Oui, il est dans ma PàL ^^
Nath
Timide
Messages : 17
Inscrit le : 27 janv. 2018

Message par Nath » 12 févr. 2018, 11:18

Je viens de la finir. Je dirais que la dimension polar est prédominante. On suit cette enquête avec intérêt, quelques révélations sont égrenées pour rehausser les parties molles. Seulement, la dimension réflexive est un peu terni par un style sans apprêt. Du coup, les déductions manquent de finesse. Même l'humour est timide. En résumé, c'est une histoire plutôt bien ficelé qui manque de gouaille.
Répondre