Les olympiades truquées - Joëlle Wintrebert

Livres basés sur des faits scientifiques démontrés ou extrapolés pour donner un récit où la technologie joue un rôle majeur dans un univers futuriste (colonisation d'autres mondes, création de robots intelligents, etc.)
Répondre
Avatar du membre
Anaterya
Rat de bibliothèque
Messages : 2558
Inscrit le : 21 mars 2013

Message par Anaterya » 18 nov. 2014, 14:30

Les olympiades truquées de Joëlle Wintrebert

Image

Résumé :
  • Sphyrène est une nageuse d'exception, supérieurement douée. L'espoir des prochains Jeux olympiques. On contrôle son mental. On lui fait prendre des drogues. Mais quand la dose est trop forte, la violence se déchaîne. Quant à Maël, elle essaie juste de comprendre ce qu'elle est. Le clone de sa mère morte.
    Et dans un monde où le clonage humain sert à renouveler le corps des nantis, où d'étranges mutations bouleversent la notion de sexualité, les itinéraires des deux jeunes filles vont se croiser. Car elles tiennent à la liberté de leur corps et à leur vie de femme. Et elles iront jusqu'au bout.


Avatar du membre
Anaterya
Rat de bibliothèque
Messages : 2558
Inscrit le : 21 mars 2013

Message par Anaterya » 18 nov. 2014, 14:31

J'avais remarqué ce livre l'année dernière aux Utopiales, et, ayant entendu Joëlle Wintrebert pendant plusieurs tables rondes, j'ai décidé de me lancer dans sa lecture.

Autant le dire de suite, cette lecture m'a laissée sur ma faim. L'idée générale est bonne, le monde créé par Wintrebert, dans lequel la natalité féminine est en chute libre, ce qui entraîne une explosion des violences sexuelles, et où le clonage humain mène à toutes les dérives. Mais j'ai trouvé que les exemples disséminés tout au long du livre n'étaient pas assez fouillés, que c'était plus du vernis qu'autre chose. En fait, j'aurais aimé plus de complexité pas forcément dans l'histoire elle-même, mais dans les relations enter les personnages, dans la psychologie de chacun.

Le style ne m'a pas convaincue non plus. Encore une fois, je l'ai trouvé trop simple, presque simpliste, et même lorsqu'il y avait des efforts de style, des images, des descriptions, je les ai trouvées forcées, artificielles. En plus de ça, selon les personnages et les moment, la narration passait du passé au présent sans forcément de justification, ce que je n'ai pas apprécié.

Enfin, j'ai trouvé que l'histoire mettait du temps à démarrer, j'ai bien cru à plusieurs reprises que j'allais abandonner ma lecture. Heureusement, ça s'arrange aux environs de la centième page, et j'ai fini le livre d'une traite. Mais la fin m'a encore déçue, car je l'ai trouvée trop rapide, et sans véritable tension. Trop simple, encore une fois, trop évident, et trop banal.

Malgré tout, je pense que je lirai autre chose de Joëlle Wintrebert, histoire de ne pas rester sur cette impression moyenne.
Répondre