Brocéliande, le pas de Merlin (Jean Louis Fetjaine)

Fantasy qui prend pour cadre les différents mythes de la légende arthurienne.
Répondre
Avatar du membre
olothiel
Fidèle
Messages : 920
Inscrit le : 04 nov. 2013
Genre :
Âge : 40

Message par olothiel » 01 nov. 2014, 08:10

Image
Résumé :

Epopée enchanteresse, fresque historique, Brocéliande nous entraîne à l'aube du Moyen Age, où cohabitent le merveilleux et la cruauté des âges sombres. De Merlin, on connaissait le mythe, Jean-Louis Fetjaine lui rend ici toute sa dimension authentique et humaine. VIe siècle. Les terres de Bretagne sont dévastées par la guerre et les conflits religieux. Les armées bretonnes tentent de s'unir pour combattre les envahisseurs saxons, pictes ou gaëls. Pris dans cette tourmente de violences, accusé de sorcellerie et banni par les hommes, Merlin ne songe qu'à une chose : découvrir le secret de sa naissance. Convaincu qu'il appartient au peuple des elfes, il décide de se rendre dans la grande forêt de Brocéliande. Accompagné du moine Blaise, il traverse la mer et rejoint la Petite-Bretagne. Mais très vite son passé humain le rattrape... Au royaume des Scots du Dal Riada, le prince Arthur est né. La reine Guendoloena, persuadée que la vie de son enfant est menacée, envoie son serviteur quérir l'aide de son véritable père... Merlin. 

Mon avis :

L'auteur nous propose une histoire, un conte basé sur le personnage de Merlin à la recherche de ses origines dans la forêt de Brocéliande où se trouve le secret de sa naissance... On s'attache aux différents personnages dont j'ai suivis avec intérêt les diverses destinées. Mais malheureusement, l'auteur a voulu placer le mythe dans l'histoire ce qui a alourdis de nombreux passages consacrés aux guerres etc … nous éloignant ainsi de Merlin alors que le livre semblait être axé que sur le personnage! Je regrette aussi son choix dans le sens où j'ai ma vision de Merlin, de sa légende et de celle d'Arthur et même si sa proposition ne fut pas dénuée d’intérêts j'ai eu beaucoup de mal avec sa vision «  Merlin, fils et père d'Arthur, ni vraiment fils, ni vraiment père »
J'ai aussi apprécié les débats théologiques sur le Bien, le Mal, et l'état de grâce.
Mais même si cet ouvrage est intéressant, j'ai eu 'impression que beaucoup de points auraient gagné à être développés comme l'épisode des elfes par exemple. Et j'ai trouvé la fin, trop rapide et presque confuse, me laissant songeuse.... Pour conclure, voilà un livre qui commence très bien, qui continue de façon tout à fait passionnante, mais qui laisse un arrière goût d'inachevé...

* L'auteur à une jolie plume de conteur :

« J'ai vécu sous d'innombrables formes
Avant de revêtir une forme pensante
J'ai été dans l'eau, dans l'écume
J'ai été éponge dans le feu,
Un arbre dans le fourré;
Je fus un serpent tacheté sur la colline
Je fus une vouivre dans un lac.... »


Image
Avatar du membre
nataly
Assidu
Messages : 182
Inscrit le : 11 janv. 2016

Message par nataly » 14 janv. 2016, 03:36

Il fait partie de ma pile à lire cette année, car j'avais lu "le pas de Merlin tome 1".
J'espère après avoir lu ton avis ne pas être déçue !!
Avatar du membre
olothiel
Fidèle
Messages : 920
Inscrit le : 04 nov. 2013
Genre :
Âge : 40

Message par olothiel » 14 janv. 2016, 08:36

Ce n'est que mon avis tu peux très bien le ressentir autrement, je ne manquerais pas de lire tes impressions!
Image
Avatar du membre
Yannick
Fidèle
Messages : 755
Inscrit le : 16 déc. 2015
Genre :

Message par Yannick » 14 janv. 2016, 10:23

Personnellement j'ai bien aimé cette lecture faite il y a de nombreuses années. Tu me donnes envie de la refaire prochainement olothiel :-)
Avatar du membre
nataly
Assidu
Messages : 182
Inscrit le : 11 janv. 2016

Message par nataly » 14 janv. 2016, 10:27

Je vais le rechercher dans mes cartons de déménagement dès que j'accouche et je le lis :)
Répondre

Retourner vers « Fantasy arthurienne »